Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
L'œIL DU CITOYEN
 
 
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
Publié le : Vendredi 15 Septembre 2017 - 10:08 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 10 - Consulté : 2734 Imprimer
Abou Houraira rapporta que le Prophète Muhammad psl avait dit : « Trois défauts sont parmi les signes de l’hypocrite : quand il parle, il ment, s’il promet, il ne tient pas sa promesse et si on lui confie un dépôt, il le trahit. >> Boukhari & Muslim

Le rappel est souvent pédagogique, mais les répétitions finissent toujours par lasser, à fortiori quand le niveau est bas. Depuis quelques années maintenant, la parole donnée a perdu sa sacralité face aux aspirations purement politiciennes. Un maniérisme légitimé par les assauts répétitifs d’individus foncièrement véreux. Ceux qui s’en émeuvent encore, donnent du crédit à des gus qui ne cessent de bafouer nos institutions. Ces signataires des assises nationales qui sont aux affaires ; hier pourfendeurs des caisses noires, aujourd'hui bénéficiaires et défenseurs dans l’âme. Ceux qui promettaient à tout va un mandat unique de cinq ans, sous la bannière de l'éthique et de la morale républicaine, sous couvert de nos valeurs culturelles et religieuses, se sont transformés en renégats. Alors qu’ils mettent en place un gouvernement pléthorique de plus de 80 ministres n’est pas surprenant, mais plutôt choquant par l'étroitesse d’esprit ou l’inconscience dans l’incompétence, et l’impertinence qui frise la constance dans l’arrogance achevée. C’est juste aberrant ! Une aberration pour une population de 15 millions d’habitants, dans un pays où la nomination ministérielle devient une récompense pour service rendu. Des avantages, rien que des avantages, là où la masse est à la ramasse, pour certains jusque dans la crasse.

Est-il possible que des esprits éclairés puissent être aussi tordus ? Que ceux qui sont censés être des solutions à nos nombreux problèmes, deviennent systématiquement les sources de nos maux. Tous ces Individus qui ont trouvé un semblant de travail à travers la politique politicienne. Des hommes et des femmes qui ne réfléchissent qu’en terme de communautarisme politique, et d’un sectarisme loin de toute forme d’idéologie salutaire à la Nation. Il leur serait certainement impossible de justifier leur salaire vertigineux, et autres avantages faramineux au détriment du peuple. On en arrive à des individus qui pensent être nés pour devenir ministre, alors même, sans compétence ni portefeuille. On menace de << tout déballer >>, on fustige les comportements anti-démocratiques, on démissionne du parti au pouvoir… parce que simplement on n’a pas été retenu dans la nouvelle équipe. Et pourtant on ignorait royalement les aspirations du peuple, tant qu’on était du bon côté de la barrière. Mais lorsqu’il s’agit de notre petite personne, on est offusqué et offensé au point d’appeler à une révolution immédiate. Que de procès d’intention et querelles fratricides pour nous divertir. Cela pourrait être drôle dans d’autres circonstances, sauf que l’heure est grave. Où est alors cette conscience professionnelle qui appelle à la responsabilité étatique ? Le fait de défendre l'intérêt commun avec raison, de mettre en place une politique de développement, dans tous les secteurs ?!

Non, ces rebuts politiciens ne méritent même pas notre attention. Nous avons la terre, le soleil, la mer, des fleuves, des esprits fertiles, des jeunes...tout ce qu’il faut pour réussir à bâtir une grande Nation. Malheureusement, la désespérance a pris le dessus sur l’espoir. D’aucuns ont préféré jeter les armes et hypothéquer leur destinée à une minorité, trop souvent manipulatrice et réfractaire à l'intérêt commun. Des sangsues, qui semblent ne lutter que pour leur seule survie au détriment des populations. L'autosuffisance alimentaire, l’éducation et la santé accessibles à tous devraient être l’objectif derrière tout engagement politique. Vivons au présent afin de mieux identifier et combattre l’ennemi, étape par étape. C’est bien de manifester contre le franc CFA, mais encore mieux de se battre pour une véritable démocratie chez-nous, une justice sociale et sociétale. Tout combat contre l’oligarchie et l'impérialisme est noble, mais il faut d’abord être fort pour le porter mentalement et physiquement. Juste ne pas confondre patriotisme et nationalisme. Le patriote, comme tout bon citoyen est un nationaliste de circonstance. C’est l'extrémisme, le nationalisme chronique qui est une tare. S’enfermer dans une bulle atypique ne peut que renforcer l’ignorance, même si la préférence nationale est une meilleure solution et qu’il faut l’assumer sans ambages. Pour être fort, il faut d’abord être indépendant à tous les niveaux.

Ce14 septembre 2017, l’installation de notre 13ème législature a coïncidé avec le 20ème anniversaire du rappel à Dieu de Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh (14 septembre 1997). Son sermon aux députés d'alors, restera toujours d’actualité. Un homme que les sénégalais aiment bien appeler au secours depuis l’au-delà, ce qui semble paradoxal. Car son illustre bâton de prêcheur à l’abandon, orphelin depuis sa disparition, souffre de solitude face à des êtres vivants aphones ou inaudibles ?!

<< Lorsqu’en plein combat on commence à regretter les martyrs, à appeler au secours les héros disparus, c’est que l’on commence sérieusement à douter sur ses capacités et son potentiel à parvenir à la victoire finale. La mémoire, l’esprit, l’idéologie, le courage, les sacrifices de nos nobles disparus peuvent nous galvaniser, mais les regrets nous affaiblissent en interférant de façon indue sur la force que procure nos rêves de justice. S’évertuer à reprendre avec courage et abnégation le flambeau, s’armer de cet esprit jadis révolutionnaire est une nécessité. Seuls les patients et les endurants y parviendront car le doute engendre la peur qui est l’ennemi de l’ambition. >> Bocar GUEYE (Demain une autre Afrique)

 

Bocar GUEYE

PS: Sincères condoléances aux familles des ministres Amadou Tidiane BA et Djibo Leyti Ka.

 

 

 

 

 

 

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (10)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Ibrahima - 15/09/2017 - 14h 57  
Merci et bonne continuation.
Assi - 15/09/2017 - 16h 59  
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
La vérité - 15/09/2017 - 18h 52  
pertinent comme d'habitude
Xam - 15/09/2017 - 20h 36  
NULLITÉ ET SHOWC EST LA DYNASTIE FAYE SALL
Make Create Innovate - 15/09/2017 - 20h 56  
La politique est devenue une forme d'organisation tres elaborée pour legitmiser et/ou legaliser le pillage d'un peuple aussi innoncent que complice. Le gouvernement est la marque de l'innoncence perdue - disait quelqu'un.
LondonBoy - 16/09/2017 - 04h 17  
Merci Bocar, très pertinente lecture de la situation politique sénégalaise. Bonne continuation et God bless you.
Mayday - 16/09/2017 - 15h 26  
Machallah, comme quoi il y a une manière islamique de faire chaque chose. Nos intellectraitres rechignent à invoquer leurs traditions (islamiques) pour corroborer leur argumentation
Sidiki Diouf - 17/09/2017 - 10h 25  
Gueye tu n'as rien dit de reflechi encore moins de juste.Ton article est juste teintée de mechanceté et de fausse manoeuvre
Madou - 17/09/2017 - 13h 34  
Toujours pertinent et clairvoyant, bonne continuation. Laissez les aboyeurs faire ce qu'ils savent faire, demain fera jour.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
Le pouvoir du pourboire !
Tabaski, une psychose pour l'extrême majorité des pères de famille sénégalaise
L’appel du démon de midi !
Halte à la xénophobie et à l'ethnocentrisme politicien !!!
STOP !!!
Bac à sable…
Sectarisme citoyen !
Le Ramadan citoyen !
De la coalition à la collision !
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 66411 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 58980 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 47175 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 41570 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 39686 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 19 octobre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 19 octobre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 octobre 2017
AUTRES AUDIOS ...
Rfm grand jury invite: Mbaye Gueye -15 octobre 2017
 
SCANDALES D'ETAT
   
Bradage du foncier: Ousmane Sonko promet des révélations sur le camp Leclerc
18/10/2017 - 21:12
Réfection du Building administratif: La Primature rallonge 675 millions dans le ...
17/10/2017 - 21:32
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
Vidéo-Organisation des élections: quand Macky Sall récusait Ousmane Ngom et C ...
29/09/2017 - 10:44
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La methode mackienne..
L'OEIL DU CITOYEN
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
WAX DEUG
SÉNÉGAL : L'art d'opposer des victimes les unes aux autres !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 octobre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Sénégal : Emergence et champ de manioc
19/10/2017 - 15:00
Amadou T. Wone: « Je ne souhaite pas à mon pire ennemi d’avoir un malade sur ...
19/10/2017 - 11:12
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invités : Cheikh Yerim Seck , Yoro Dia & Momar Diongue - 18 octob ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017