Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
WAX DEUG
 
 
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de règne !
Publié le : Lundi 2 Avril 2018 - 15:53 - Source : dakarmatin - Commentaires : 11 - Consulté : 3820 Imprimer

Boula Yalla yeukeuter fal la ngay woute say pekher pour loula maintenir thi kaw ba fater yalla mila falone, souniou Borom daf lay boler ak say pekher wathiela si souf.

Boula yalla di foli nak Il met entre tes mains les instruments de ta propre chute que tu actionnes TOUT SEUL sans comprendre ni le comment ni le pourquoi.

Commettre les mêmes erreurs dans les mêmes circonstances et espérer un résultat différent relève de l’idiotie.

La jurisprudence Wade est trop récente pour qu’on soit amnésique : son fameux wax waxeet, son projet de réforme constitutionnelle avec le ticket présidentiel, le seuil de 25% des suffrages exprimés ou « quart bloquant » etc... ont accentué l’exaspération du peuple et lui ont coûté cher !

Le projet de construction d’un palais présidentiel à Diamniadio à coût de centaine de milliards, le mutisme et l’inertie face à la psychose des enlèvements et des meurtres d’enfants, l’audience accordée aux amuseurs de la galerie en lieu et place des enseignants qui protestent depuis un moment dans l’indifférence la plus totale, le « Ngoyaan » des Maires Aliou Sall et Bamba Fall à Kaolack etc... sont à inscrire dans cette lignée.

Les mêmes causes produiront toujours les mêmes effets aussi longtemps que la terre tournera autour du Soleil.

À ceux qui réclament des comptes à la Ministre chargée de la protection infantile, sachez qu’elle se consacre entièrement et exclusivement, comme ses autres collègues, au boulot pour lequel elle a été nommée : la réélection, toujours la réélection, rien que la réélection.
Il en est de même pour le Ministre de L’intérieur et celui chargé du PSE (Cheîkh Kanté) qui ont clairement décliné leur ordre de mission et la feuille de route fixée par celui qui les a nommés.

L’obsession de la réélection rythme le mercato électoral qui voit la résurrection de tous les cadavres politiques (mêmes ceux en état de putréfaction avancée).

D’illustres inconnus au bataillon électoral, manipulateurs dans l’âme ont annoncé leur descente dans les marécages de l’arène politique.
Ils ont l’intime conviction qu’avec une langue de vipère, le pouvoir préférera les avoir avec soi plutôt que contre soi (sous ce registre Souleymane Jules Diop et Yakham Mbaye font des émules).
Dépourvus de toute ambition politique, leur seul et unique objectif est de donner l’illusion de mobiliser un électorat, ce qui leur permettra de marchander un soutien aux obsédés par la réélection, en contrepartie d’exonérations voire de desserrement de l’étau fiscal et autres avantages.

Les attaques venimeuses récurrentes contre le régime ainsi que l’instrumentalisation du malheur des populations (persécution des Rohyingas, meurtres de sénégalais de la diaspora etc...) par Bougane Gueye sont à inscrire dans ce registre.

Chacun pose son stratagème oubliant royalement Qu’Allah SWT est beaucoup plus stratège et que Son programme sera inéluctablement appliqué conformément à Sa Parole :

« ...Wa yamkouroûna wa yamkouroul laahou wa laahou khayroul maakirîne ».

"Ils complotèrent. Mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes." (Coran Sourate 8 Le Butin verset 30).
 
À méditer ! Wait and see ! Février 2019 c’est déjà demain inchallah !

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (11)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Papis - 02/04/2018 - 17h 52  
MAKY dégage!
Seye - 02/04/2018 - 18h 55  
Ce Traître de Macky Sall, mangeur de ribat enceinte des lobbies étrangers et de sa propre vomissure qu'il ravale en trahissant ses paroles données doit dégager le plus vite. Et en plus il est illégitime depuis 2017
APR - 02/04/2018 - 19h 48  
POUR UN MOUVEMENT FORT "MACKY DÉGAGE : AVANT TOUT, IL FAUT ALLER RETIRER LES CARTES D’ELECTEURS ON EN A ASSEZ DES VOLEURS, MENTEURS, TROMPEURS QUI NOUS FONT SOUFFRIR DEPUIS 60 ANS" KHALIFA SALL, IDRISSA SECK, YOUSSOU NDOUR ETC...Y. COMPRIS! BASTA IL NOUS FAUT UN CHANGEMENT RADICAL. TELS QUE: OUSMANE SONKO: PRESIDENT, Mme NAFI N’GOM KEITA PREMIER MINISTRE PAP ALE NIANG: MINISTRE DE L'INFORMATION ,JUGE DEME: MINISTRE DE LA JUSTICE ETC…… IL NE S'AGIT PAS D'AVOIR ESPOIR OU PAS DE NOS DIRIGEANTS, IL S'AGIT DE SE IL DEMANDER COMMENT NOUS DEVRONS FAIRE POUR AVOIR DE BON DIRIGEANTS POUR S'EN SORTIR. C'EST TRES FACILE ARRETONS DE VENDRE, DE VENDRE , DE VENDRE NOS CARTES D'ELECTEURS POUR DE L'ARGENT. ARGENT QUI EST LE NOTRE D'AILLEURS, QUE NOS SOI-DISANT DIRIGEANTS ONT VOLE AU PEUPLE, POUR LE LEUR DONNER DES MIETTES EN TEMPS ELECTORALES. REVEILLER VOS PROCHES POUR ARRETER NOTRE SUICIDE.
Kinas - 02/04/2018 - 23h 03  
DONC CE QUI A ÉTÉ SOULEVÉ PAR L'ARTICLE DANS XALIMACN.COM SUR: LES VICES ET LES DANGERS DU TEXTE DE REFORMES EST PLUS QUE RÉEL.A TOUT CITOYEN LE PRÉSIDENT MACKY SALL A AJOUTÉ ÉLECTEUR POUR ÉLIMINER LES CANDIDATURES DE KARIM WADE ET DE KHALIFA ABABACAR SALL POUR LES PRÉSIDENTIELLES.LE PRÉSIDENT FAIT TOUT POUR ÉLIMINER TOUS LES SÉRIEUX CANDIDATS PAR LA JUSTICE, PAR DES MODIFICATIONS DE LA CONSTITUTION ET DE LA LOI ÉLECTORALE, DONT LE PARRAINAGE.CONSULTEZ L'ARTICLE CITE POUR VOIR L'AMPLEUR DE LA TRAHISON....LE PRÉSIDENT VEUT PASSER AU 1ER TOUR EN SE CHOISISSANT SES PROPRES ADVERSAIRES, A AIDER POUR AVOIR LEUR PARRAINAGE, ÉVENTUELLEMENT ET POUR BATTRE CAMPAGNE.
Xxx - 02/04/2018 - 23h 52  
Bien dit. Bravo.
Vice - 03/04/2018 - 00h 02  
Si tout ce qui se dit dans les bureaux, les ateliers, les grands places, les marchés, les taxis, les bus, les cars rapides, les stades se traduit dans les urnes Macky risque gros. La condamnation de Khalifa est de trop.
Xippi - 03/04/2018 - 02h 14  
Alerte en vue de l'élection présidentielle 2019 aux promesses du régimeLes électeurs qui ont déjà leurs cartes merci de ne pas les donner à qui que soit. Surtout si vous êtes de l'opposition.S'ils ne vous ont pas donné des emplois ou financés des projets depuis 6 ans ce ne sera pour aujourd'hui ni demain. Le but recherché s'est d'invalider des candidatures de l'opposition si le parrainage passe. Ces derniers temps nous assistons chaque jour à des annonces de formation, d'emplois et de financement surtout envers les jeunes.Ce n'est que de l'arnaque avec ces promesses.Sécurisez le processus électoral à tous les niveaux: Avant, pendant et aprésMacky dégage
Gorguidiop - 03/04/2018 - 02h 18  
La France que vous copiez a su tuer son roi quand le peuple n'en peut plus. Pour quelle raison plus d'une dizaine de Sénègalais devaient mourrir pour dire non à wade. Nous sommes foncièrement injustes car nous acceptons que la vie de wade vaut mieux que toutes ces vies. La preuve nous continuons de lui payer.Bizzarement nous regardons macky marcher sur les même pas. Il faudrait juger après macky, toute personne qui aura marché sur les ordres de macky, quand il est évident que ces ordres étaient anti-constitutionels. Non seulement la constitution est au dessus de nous tous, mais l'umoa l'a ratifiée pour éviter qu'un dictateur puisse prospèrer.Donc il faudra après macky mettre beaucoup de personnes en prison pour des peines d'au moins 10 and.Si jamais un seul Sénègalais devrait mourrir encore pour nos droits élèmentaires guaranties par la constitution, alors qu'il soit tué. Pourquoi diantre acceptons nous une seule mort pour une chose qui devrait être triviale.
Amadou - 24/04/2018 - 12h 58  
maky il n'a rien compris pour l'instant il verra les conséquences bientôt
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de règne !
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place à sa levée !
SÉNÉGAL : L'art d'opposer des victimes les unes aux autres !
Le festin des pilleurs de la République : l’exemple de la Caisse des dépôts et consignations
Sénégal: où est passé le délit d'offense au chef de l'Etat ?
SÉNÉGAL : La République du reniement ou Le Hit-parade du "Wax waxeet".
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
Onde de choc dans un pays qui va mal !
SÉNÉGAL : FUITES AU BAC, LE VER EST DANS LE FRUIT !
SÉNÉGAL: Alerte aux fossoyeurs de la paix et demons de la division !
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74007 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68245 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52878 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45183 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44121 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
25/05/2018 - 13:02
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sén ...
23/05/2018 - 18:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Moustapha Niass,une honte pour le saloum
23/05/2018 - 23:49
Lettre adressée à Ibn Abdallah, Chef du Gouvernement de Abou Amadou
22/05/2018 - 00:15
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade á la pr ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017