Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
WAX DEUG
 
 
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
Publié le : Samedi 16 Juin 2018 - 09:54 - Source : dakarmatin - Commentaires : 11 - Consulté : 7178 Imprimer

Dans la société traditionnelle sénégalaise, le griot jouait un rôle important de dépositaire de l'histoire. Il était un historien, caractérisé par sa fidélité en amitié et un sens élevé de l'honneur, qui veillait à toujours rappeler aux autres les valeurs cardinales de leurs ancêtres et participait ainsi à la cohésion sociale.

Une grande mutation s'est subtilement installée depuis un certain temps.
En faisant une fine analyse de la mutation du griotisme traditionnel en une bande de flagorneurs et de thuriféraires, je dirai que le point d'inflexion ( pour emprunter le terme aux mathématiques ) correspond à la création du terme ridicule de " Communicateurs traditionnels"; c'était le point de départ de leur irruption en masse dans la presse et puisqu'ils ne pouvaient revendiquer le terme de journalistes, ils ont inventé ce concept pompeux.
Le comble c’est lorsque le Ministre ou Secrétaire d’Etat ou je ne sais quoi d’autre Souleymane Jules DIOP insulte notre intelligence et piétine tous les spécialistes de la « COM » en confiant la stratégique communication du PUDC à ces thuriféraires.
Vraiment le ridicule ne tue point à Ndoumbelane.

Progressivement ces griots d'un nouveau genre ont pris subrepticement en otage le peuple, faisant main basse sur les médias : ils ont déclaré urbi et orbi que la TFM est leur télé ( vive Youssou Ndour), les portes leur sont grandes ouvertes.
Ensuite apparaît le griotisme de classe : " le griot des VIP" ce terme à une connotation tellement répugnante qui renvoie à l'argent ( j'ai fait un post récent sur son anniversaire célébré il y'a peu de temps au grand théâtre où justement l'argent a coulé à flots).
Les paradigmes ont effectivement changé : le nouvel critère de noblesse c'est le fric peut importe d'où il vient.
Conséquence : la soif de noblesse et de reconnaissance sociale a conduit au trafic de fausses devises, le business de la drogue, le blanchiment de l'argent sale et j'en passe. Ils ont donc subtilement substitué les modèles et les valeurs d'antan par de nouveaux. Ils ont ainsi inversé la pyramide des valeurs.
Cette nouvelle race de prédateurs, de flagorneurs qui mangent à tous les râteliers «constitue la gangrène de la société : ils ont pris en otage toute la société, faisant de la promotion du folklore tous azimuts, sans répit; ils ont quadrillé toute l’année du premier janvier au trente et un Décembre pas un seul jour sans qu’il y ait une manifestation folklorique, du divertissement encore du divertissement et toujours du divertissement pour assurer leur survie car ne vous y méprenez pas ils vivent de ça c’est leur gagne pain.
Même la pause qui était jusqu’à un passé récent respectée durant le mois béni de ramadan dans une hypocrisie manifeste s’est envolée en éclats avec le festival folklorique « Ya salam » qui n’est ni plus ni moins qu’une confrontation entre Tarikha par chanteurs interposés !
C’est pathétique ! Et le pauvre peuple ingurgite tout ce qu’on lui présente sans réfléchir; j’en veux pour preuve cette pléthore et cette omniprésence de publicité de « bouillons mortels » qui sponsorisent ces sketchs ridicules durant tout le mois de ramadan.
À peine le croissant lunaire aperçu et la Korite annoncée ils explosent les télés et les radios annonçant le « torokhal seytane » qui reprend ses quartiers.

Cette société est terriblement malade et nécessite une réelle thérapie de choc ou mieux une sismothérapie pour secouer les consciences profondément endormies de nos concitoyens.
Mais « Lou way def bopam » Malako wakh !

Eid moubarak ! Bal lene ma akh bal nalene bonne fête de Korite à tous !

Mamadou Mansour Diouf

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (11)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Doof - 15/06/2018 - 23h 48  
Ils avaient un rôle extrêmement important dans notre soçiete jadis véritables gardiens de notre mémoire collective ,mais la nouvelle géneration s'est orientée vers une nouvelle démarche imprimer une orientation à la soçiete pour en tirer le maximum Ce sont des maîtres du verbe ils font oû défond les artistes ,détiennent ces mêmes capacités envers les lutteurs ,les personnalitès et nouveaux riches préfèrent en faire leurs amis que leurs ennemis à cause de leur capacité de nuisance .Leurs relations sont la plupart du temps intéressée
Bah - 16/06/2018 - 08h 18  
La Tfm et le désir de renaissance de son leader témoignent de cette griotisation ( au mauvais sens du terme) de la société sénégalaise. Les reportages et reporters de lutte également. Ainsi que la présence, au palais de la république, d une première dame indiscrete et pas rompue aux bonnes pratiques de la courtoisie républicaine.
Ndeye Amy Diop - 16/06/2018 - 09h 29  
Excellente réflexion. Mais vraiment excellent et bien écrit en plus.
Momo - 16/06/2018 - 11h 56  
BRAVO Monsieur. Enfin quelqu'un qui veuille bien en parler. Il va falloir que l'on fasse tres vite notre introspection.Le presse est envahie par eux et par les lutteurs et ceux que l'on motre sont loin d'etre des references pour ces noumbreux Senegalais dignes et bien edu
Niane - 16/06/2018 - 12h 43  
Depuis l'avènement des becay MBAYE, des je ne sais plus quoi SAMBA des boubs des pape cheikh diallo le travail n'est plus la clé du réussite. Aujourd'hui la bavardage est devenu le meilleur moyen de gagner son pain.Dommage pour galsen.Faites comme moi chez mois pas de gfm sinon je coupe toute les chaines.
GALSEN REK - 16/06/2018 - 13h 42  
LA PRESSE EST PRISE EN OTAGE PAR UN PRÉSIDENT QUI ÉTOUFFE TOUTE VOIX INDEPENDANTE
Bams - 16/06/2018 - 16h 07  
Post no 6 vous avez tout dit.Les Dj boubs ou je ne sais quoi, becaye mbaye et son fils, lamine samba ce connard, Mamadou mbaye Garmi et ngagne diagne, Malik thiandoum sont les figures de la décadence de la dignité et de l honneur. Télé FALAAT MAKY TFM reflète ce cancer de notre société. Tout le monde est devenu griot pour des raisons alimentaires.
Niasse - 16/06/2018 - 16h 13  
Le pire c est que à ces délinquants financiers, nouveaux riches et blanchisseurs d argent que sont réservées les soirées de sorano et du grand théâtre. Avec comme toujours le président et sa femme en tête des parrains.
Maïmoune - 29/06/2018 - 15h 21  
Depuis des années, le tempo de la culture Sénégalaise et des comportements des citoyens est entre les mains des griots et des communicateurs dits traditionnels , qui du reste sont du pareil au même ! Les griots en sont même arrivés à nous faire croire que leurs ancêtres étaient des guerriers contrairement à ce que disent les historiens qui leur ont toujours donné des rôles suiveurs au tam-tam. Pauvre Sénégal !
Al - 30/06/2018 - 08h 53  
bonne analyse.
MATT - 07/09/2018 - 17h 52  
Tans que les S
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de règne !
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place à sa levée !
SÉNÉGAL : L'art d'opposer des victimes les unes aux autres !
Le festin des pilleurs de la République : l’exemple de la Caisse des dépôts et consignations
Sénégal: où est passé le délit d'offense au chef de l'Etat ?
SÉNÉGAL : La République du reniement ou Le Hit-parade du "Wax waxeet".
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
Onde de choc dans un pays qui va mal !
SÉNÉGAL : FUITES AU BAC, LE VER EST DANS LE FRUIT !
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78087 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 74276 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55337 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47091 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46143 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 21 septembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 21 septembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 19 septembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ousmane Sonko présente son livre "Solutions " à Dakar
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le building de la corruption
21/09/2018 - 11:55
Hcct : Nébuleuse autour d'une location
17/09/2018 - 15:20
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Wade décidait de retirer l'organisation des élections
01/09/2018 - 17:15
Quand Macky Sall traitait les transhumants de rat
17/08/2018 - 15:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Gouvernance de Macky SALL : De la corruption à ciel ouvert au népotisme exace ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 19 septembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Sonko et le socialisme congénital sénégalais
22/09/2018 - 22:50
Incursion chez la Maman de SONKO: « des choses non conformes au droit se remett ...
22/09/2018 - 16:19
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 15 septembre 2018 avec Pape Alé Niang - invité me Adama Guey ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 12 septembre 2018 avec Pape Alé Niang - l'Etat de la démocratie ...
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Décryptage du 15 août 2018 - présidentielle 2019 : un scrutin de tous les dan ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017