Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
WAX DEUG
 
 
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
Publié le : Jeudi 2 Mars 2017 - 10:18 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 12 - Consulté : 4903 Imprimer
Macky Sall déroule, serait-on tenté de dire.

Car, à vrai dire, il semble réussir ce que le peuple sénégalais n’aura permis à aucun de ses prédécesseurs. Si bien qu’il est en train de se tailler un boulevard vers son second mandat, pour l’obtention duquel il est prêt à toutes les avanies. Il est aidé dans sa quête obsessionnelle par des félons traitres à tous les principes républicains qui ont choisi pour diverses raisons dont la plus évidente est l’appât du pouvoir, de le soutenir dans  sa volonté hégémoniste.

Macky Sall s’autorise désormais tous les abus. Les rapports d’audits sont sélectivement transmis au parquet, les décisions de justice défavorables envers ses affidés sont purement et simplement infirmées, même les magistrats violent leurs serments et se servent sans honte ni vergogne à la table du Prince, certains poussant le bouchon jusqu’à oser truster des mandats électifs !

Les guides religieux ont presque tous fait allégeance à Macky Sall aussi. La bonne vieille méthode des enveloppes bourrées d’argent et les résidences qui poussent comme des champignons au cœur de leurs cités religieuses ainsi que les véhicules luxueux ont eu raison de leurs  sens de la justice et de l’équité. Dorénavant, il est même interdit aux talibés d’avoir le toupet de critiquer devant eux le régime de Macky Sall, au risque de se faire rabrouer sans ménagement, ou d’être, pire encore, traités d’hypocrites. Nous entendons chaque jour la même rengaine : «  un guide religieux ne peut pas être un opposant au pouvoir, c’est comme s’il contestait la volonté divine » ! Nous autres pauvres citoyens qui sommes reçus en groupe car nous n’avons pas la prétention de songer un instant avoir le mérite d’un tête à tête avec ces marabouts savons désormais à quoi nous en tenir.

Et cela nous démontre quotidiennement encore plus combien Macky Sall et son régime sont parvenus à avilir notre société, à désacraliser ce que nous avions de plus cher par la seule force d’une pratique qui a conduit toutes les sociétés où elle s’est implantée à la destruction : la corruption. Jean Jacques Rousseau affirmait qu’ « on peut dire qu'un gouvernement est parvenu à son dernier degré de corruption quand il n'a plus d'autre nerf que l'argent ». Le Sénégal en est à ce point, sous le régime de Macky Sall. Les marchés gré à gré, les centaines de milliards détournés du patrimoine de l’Etat, les milliards de commissions qui accompagnent la signature de contrats léonins dont les montants surestimés ne s’expliquent nullement, la spoliation des terres, tout absolument est infecté par des pratiques corruptrices si fortement ancrées dans nos mœurs que la plupart d’entre nous a depuis longtemps renoncé à les combattre, mais songe plutôt à être dans une position de préemption  pour servir leurs familles.

Le sens du bien commun, Macky Sall l’a réduit à hauteur de ses ambitions personnelles. Tout tourne autour de lui plus encore que par le passé, et la formidable aphasie de la population qui semble terrassée bien avant que de commencer à le combattre lui fait pousser des ailes.

 Finalement, ce Macky Sall ne se refuse rien. Sa dernière folie ? Concrétiser sa volonté de réduire l’opposition à sa plus simple expression, en se payant le luxe d’assouvir son sombre dessein par la force de la justice !

 « La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique » disait Pascal. Nous avons au Sénégal un tyran au faite de sa force qui utilise la justice pour servir sa volonté de rempiler contre la volonté de ses concitoyens. Il y a là un conflit latent dont la cristallisation nourrie du ressentiment profond des populations estomaquées mais non vaincues explosera surement.

Et il sera d’autant plus violent que le peuple sénégalais est en train de passer progressivement de la déception au mépris envers Macky Sall et tous ses collaborateurs qui se sont fait ses complices et adoptent envers lui, le peuple sénégalais, une attitude aussi provocante qu’insolente à laquelle il  répondra par une sanction sans appel.

Une sanction démocratique.

 Car le calme surprenant des sénégalais n’est pas un signe de découragement, ou d’acceptation servile. C’est le signe d’un dégoût profond supporté stoïquement grâce à une solide conviction que le choix  de ses dirigeants dépend exclusivement de lui, et qu’il ne s’exprime qu’à travers les urnes.  Un rendez –vous  donc que la grande masse silencieuse attend avec patience, pour sanctionner comme il se doit Macky Sall et son régime.

L’opposition quant à elle devra se remettre en cause aussi, ses leaders doivent se regarder dans les yeux, se tenir un langage de vérité pour un compagnonnage sincère et non plus fixer chacun son nombril en affirmant être le seul détenteur de la solution des problèmes du peuple qui doit être devant les autres, pour, avec modestie,  se mettre au service de la cause du peuple sénégalais, la seule cause véritable qui mérite que l’on s’engage et qui exclut toute ambition autre que celle de servir, et non se servir.

C’est à ce prix seulement qu’elle mobilisera les sénégalais.

Je ne puis ne pas être nostalgique des années du PS, parce qu’il y avait au moins l’espoir, symbolisé par un homme : Me Abdoulaye Wade.

Le Sénégal attend toujours son successeur !

 

WAKH DEUG
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (12)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Wakh deug bis - 02/03/2017 - 09h 28  
Macky Sall est un grand menteur mais qui vivra verra.
Le peuple - 02/03/2017 - 10h 53  
oui wakh deugeun tane le président macky sall est entrain de se frayer un boulevard vers son second mandat en mettant en avant l’équité la transparence la bonne gouvernance et la vision de l’émergence a travers le PSE monsieur sacher raison garder m wade pronait le vol l'acharnement et l'anarchie en confiant le sénégal a a sa famille karim ,syndielie ,viviane ,lamine faye ,omar faye et tant d'autre.et juste une de quelle opposition vs faite allusion j'attent votre réponse merci
Xeme - 02/03/2017 - 11h 30  
Macky Sall ne déroule que le mensonge dans ses médias. La preuve: malgré le niveau de mensonge et de corruption atteint lors de la campagne pour le OUI du référendum, ils ont été obligés d'ajouter 1213 bureaux de vote fictifs pour faire "gagner" leur OUI. Macky Sall a l'absolue certitude d'être totalement rejeté par le peuple sénégalais. Mais Macky Sall continue de croire à l'efficacité du mensonge pour modifier les opinions et faire renverser la tendance. Et la première des stratégies de ce mensonge, c'est de nier ce fait qu'ils connaissent, à savoir qu'il y a eu un ajout de bureaux de vote fictifs.
Essamaye - 02/03/2017 - 12h 59  
A propos bureaux fictifs, je crois qu'on doit veiller à ce que cela ne se reproduit pas pour les autres échéances comme les législatives et la présidentielle. Comme on dit, on ne change jamais une formule gagnante donc nous sommes avertis.
Joobfara - 02/03/2017 - 15h 41  
C'est triste ce qui arrive à mon pays. Tout est interdit aux citoyens alors que tous les abus sont permis à Malaky et sa bande.C'est ça être après les indépendances? Je préférerais de loin ceux nés bien avant.
Ass - 02/03/2017 - 16h 50  
Je penses que le problème se sont les Sènègalais qui croient toujours a la baguette magique.je m'explique:Macky Sall est un politicien qui a gravit tous les èchelons,de ministre a president de L'Assemblèe N.en passant par premier ministre.Mais tout celà il a eu grace a servilisme et son menque d'ambition,car lors de la presantation des condoleances du Prèsident Abdoulaye Wade,suite a au dècè de sa mère(yalla nako Yalla yeureum)il disait ceci: C'est vous qui m'avez a tous j'ai occupè jusqu'ici,je n'ai jamais rien demender....et tout le monde qu'etre un premier ministre,un president de l'AN.au Senegal n'est pas synonyme de capacitè, mais le degrè de votre obeissance,et votre servilisme,donc croire que Macky Sall est la où il est par sa capacitè.c'est de se tromper lourdement,sinon TAYTAYLOU.
Saabu - 02/03/2017 - 17h 56  
J'avais commenc
Cheikh - 02/03/2017 - 20h 44  
C'est Ousmane Sonko le successeur de Wade, il a le courage et l'abnégation.
Jiggy - 03/03/2017 - 11h 22  
nous avons les dirigeants que nous méritons. nous senegalais devons nous regarder devant la glace. si ce petit minable et bouffon macky sall ose nous mener au baton de cette façon c'est que nous sommes un peuple de morpions. il suffit de regarder ce qui se passe dans nos maisons pour savoir que cette dérive vient du bas peuple. quand dans une maison les femmes règnent en maîtresses - je ne suis pas du misogyne - ceux qui ont le privilège financier font monter les enchères mais il y a aura toujours d'honnêtes fils qui garderont leur dignité intacte. il faut que ce peuple se réveille et on ne doit plus compter sur les magistrats, les politi-chiens, le clergé maraboutique je dit bien maraboutique. il y a sous le règne de ce bouffon macky sall une nouvelle classe de fonctionnaires sénégalais payés et nourris aux frais du gorgorlous sénégalais : c'est le clergé maraboutique (tidiane, mouride, niassene, layene, kounta etc ). on leur construit des résidences, des maisons, belles voitures, des passeports diplomatiques, des dessous de tables tous les mois parce que le pouvoir espère un retour de bâton pour les échéances électorales. te tout cela n'est pas budgétisé mais on détourne l'argent de gorgorlou. et une nouvelle profession , politicien qui sert de macros aux gouvernants. pendant ce temps le peuple meurt sans école sans santé. rien du tout mais j'ose espérer que le reveil sera brutal.
DEUG REK - 14/03/2017 - 20h 07  
VOUS AVEZ RAISON JIGGY "DEUGAYE MOUDIOU". LA VÉRITÉ VAINCRA. les "KEROUS DINE " OU MAISONS RELIGIEUSES SONT DEVENUES DES PARTIS POLITIQUES QUI VIVENT A LA FOIS SUR LE DOS DES IGNORANTS DU PEUPLE ET DES POLITICIENS OPPORTUNISTES ET INDIGNES.. CES SOIT DISANT MARABOUTS NE SONT PLUS CRÉDIBLES. ATTENDONS LE RÉVEIL. ON NE JOUE PAS AVEC LA RELIGION.LA SITUATION EST INQUIÉTANTE AU SÉNÉGAL. LA MULTIPLICATION DES SCANDALES AU SENEGAL PROUVE QU ON DEVRAIT INTERROGER NOTRE FOI..." TOUT CELA EST LOGIQUE . BEAUCOUP DE MARABOUTS N ONT PAS DE MÉTIER . ILS NE CULTIVENT PAS DANS LEURS CHAMPS....NE DIRIGENT PAS LES PRIÈRES DANS LES MOSQUÉES.. ET N ENSEIGNENT PAS DANS LES ECOLES...OUI JIGGY LE REVEIL SERA DUR . ON NE JOUE PAS AVEC LA RELIGION...
Serigne Ousmane Diouf - 19/03/2017 - 21h 33  
Par les urnes nous avions massivement exprimé nos voix;de la meme et vigilante facon, nous nous devons de luii opposer un refus.alors .EN CE MOMENT IL SERA DÉCHU.lui LE DÉCEVANT PRÉSIDENT
WAKH DEUG - 22/03/2017 - 18h 29  
Pour un Mouvement fort "MACKY DÉGAGE : ON EN A ASSEZ DES VOLEURS-MENTEURS-TROMPEURS QUI NOUS FONT SOUFFRIR DEPUIS 60 ANS"! BASTA
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
Les dérives autocratiques de Macky Jammeh
Le Sénégal: un pauvre pays à la dérive!
Le génie Yakham Mbaye: une lumière pour le Sénégal
Nawetisation : le style de management à la Matar Ba
Macky Sall et son émergence, le Sénégal et ses priorités
A quelle sauce bouffer Yaya Jammeh?
La triste fin sans gloire d'Ousmane Tanor Dieng
Macky Sall et son discours: entre reniements et autoglorification
Serigne Mbaye Thiam, Cheikh Seck et les postes d'intendants des lycées de Diourbel
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 56239 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 45460 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 40137 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 36912 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 34424 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 28 mars 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 28 mars 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 22 mars 2017
AUTRES AUDIOS ...
Emission Grand Jury du 29 janvier 2017 avec Khalifa Sall
 
SCANDALES D'ETAT
   
Khalifa à l’ombre, Thimbo au soleil de la Cour des comptes…
14/03/2017 - 09:10
Salaires, indemnités, bonus à Pétrosen… : le rapport de la Cour des comptes ...
10/03/2017 - 12:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall prônait la restauration des valeurs et l'Etat de droit
15/03/2017 - 15:38
Yako wakhone : quand Yakham s’en prenait au régime de Macky Sall
07/02/2017 - 11:47
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Tohu-bohu politico-religieux !
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 22 mars 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Un citoyen sénégambien écrit au Président Macky Sall.
27/03/2017 - 14:43
Lettre à mon ami Khalifa (par Boubacar SADIO, Commissaire Divisionnaire de Poli ...
27/03/2017 - 14:58
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Moussa Tine invité de " Ca me dit Mag " du Samedi 25 Mars 2017 - 2STV
EMISSIONS PAPE
"Décryptage" du 22 Mars 2017: impact des 15 points du référendum, un an aprè ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Babacar Gaye - 22 Mars 2017
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017