Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
«On ne peut pas utiliser des facteurs identitaires qui divisent et fragmentent pour le jeu politique »
Publié le : Mercredi 26 Février 2020 - 17:08 - Source : l'as - Commentaires : 4 - Consulté : 1304 Imprimer

En marge de la cérémonie d’hommage rendu à Cheikh Hamidou Kane et son œuvre «L’Aventure ambiguë» organisée par le Centre Culturel Français de Dakar, Pr Souleymane Bachir Diagne a mis en garde les hommes politiques sénégalais. Il leur a recommandé de ne pas utiliser les facteurs identitaires qui divisent et fragmentent pour le jeu politique.

Les appartenances ethniques et religieuses sont de plus en plus convoquées par les hommes politiques dans leurs discours. La dernière sortie du maire de Mermoz Barthelemy Dias confirme davantage cette assertion. C’est pourquoi, le philosophe Souleymane Bachir Diagne invite les hommes politiques à la vigilance. «Tout ce qui divise et fragmente est à éviter. La politique doit quand même viser à renforcer le vivre ensemble‘’, soutient Pr Diagne. L’enseignant à l’université de Columbia qui prenait part à la cérémonie d’hommage rendu à Cheikh Hamidou Kane a estimé qu’il faut que les acteurs politiques sachent que leur parole est importante et suivie d’effet. A l’en croire, ces derniers ne peuvent pas utiliser des facteurs identitaires qui divisent et fragmentent pour le jeu politique. Donc, préconise-t-il, il faut que les acteurs politiques sentent la responsabilité de maintenir absolument cette unité du vivre ensemble et éviter la fragmentation que pourraient amener les identités religieuses.

L’AVENTURE AMBIGÜE, UNE ŒUVRE QUI TRANSCENDE LES GENERATIONS

Devant un théâtre de Verdure du Centre culturel français plein à craquer, l’auteur de Comment philosopher en islam est revenu sur l’intemporalité de l’Aventure ambigüe. ‘’Son lectorat traverse les générations. L’Aventure ambigüe est un roman qui déploie des significations différentes à chaque relecture. Je l’ai lu et relu et pour moi, c’est à chaque fois un nouveau roman’’, indique le philosophe. Il rappelle que ce qui fait le caractère éternel de l’œuvre, c’est la manière dont il a posé la question de la rencontre et de l’ouverture des cultures le unes aux autres. La manière, renseigne-t-il, dont il a parlé de la construction d’une Afrique réellement indépendante, c'est-à dire d’une Afrique qui va construire dans la patience mais également avec détermination des rapports de forces plus favorables dans le monde où nous sommes.

Continuant à disséquer ce livre qui est devenu un classique de la littérature mondiale et traduit dans plusieurs langues, l’ancien élève de Louis Althusser a affirmé que ce sont des situations qui sont encore celles des Africains. ‘’L’autre enseignement qu’il faut tirer de ce livre, c’est la signification qu’il donne à la religion islamique. C'est-à-dire cette spiritualité à la fois exigeante et de grande pureté dont le personnage de Samba Diallo est l’incarnation dans le livre, et d’une ouverture avec un esprit de pluralisme qui doivent être aujourd’hui une leçon que les jeunes générations retiennent également du doyen Cheikh Hamidou Kane.

Devant les élèves de plusieurs lycées de Dakar qui étaient visiblement contents de rencontrer l’auteur pour la première fois, le professeur Cheikh Hamidou Kane a estimé que le livre est à la fois littéraire et philosophique. Il rappelle par ailleurs que c’est la nostalgie qui est une des grandes trames de l’Aventure ambigüe dont l’auteur fête ses 93 ans cette année.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Sek - 26/02/2020 - 17h 35  
On a introduit cette question depuis 2012 avec le vote des originaires du nord du pays. Qui a un titre foncier régional décrété par le griot attitré de la République? Quel est actuellement le pourcentage des foulbés et séréres dans le gouvernement les agences et directions nationales? Le mal est déjà fait et les prochaines élections risquent d'aggraver le phénomène. Professeur, les intellectuels ont trop attendu . Notre pays se dirige irrémédiablement vers le sectarisme et le clanisme. Dommage les religions et les confréries n'échapperont à la division. Les prémices sont déjà arrivées.
L’ambiguïté claire de l’islam - 26/02/2020 - 20h 34  
Souleymane Bachir Diagne ajoute de la lumière dans l’ambiguïté claire et net de l’islam. Et dire qu’il a été éduqué dans ce pays, son pays, doit nous interpeller de la situation dans lequel ce pays est et même plus intéressant d’ou est que ceux qui prétendent le diriger ont été éduqué.
Sarr - 26/02/2020 - 21h 45  
Ce gars nous emmerde. Il a beaucoup bouffé sous Diouf et Senghor, sans jamais mouillé son maillot politique. Toujours caché derrière ses vaseux concepts philosophiques, il ose critiquer Barth le patriote, en lâche. Ce que Barth a dit est vrai. Le seul qui menace la cohabitation dans ce pays c'est Macky Sall, pour qui tu roules ouvertement maintenant. Geunofi kène.
Mouhamed - 27/02/2020 - 03h 36  
Je suis pas d'accord avec le Pr cette fois ci. Ou il étiait quand d'autres politiciens connus de tous disaient plus grave que Barth?
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
COVID-19 - Le projet de loi habilitant le Président à prendre par ordonnance des mesures, pendant une durée de 3 mois ne doit pas être voté en l'éta
Alpha Condé " confiné " sur la scène internationale
Coronavirus : Les politiques très touchés en Afrique
Il est temps de confiner le Président !
L’État face au double défi de la santé des personnes et des entreprises
Covid-19/Sénégalais bloqués à l'étranger : L'État assume et s'explique
Commissaire divisionnaire Boubacar Sadio " il faut dénoncer certains abus...."
Moustapha Diakhaté : "Ne laissons pas le Coronavirus infecter la démocratie"
CORONAVIRUS : Et si le remède faisait plus de ravages que le mal ?
Lutte contre le Covid-19 : "L'usage de l'armée n'est pas à exclure" (juristes africains)
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Lutte contre le COVID19: Barthélémy Dias renonce à ses indemnités de maire pendant 6 mois
Les vérités de Birahim Seck à Guterres
Covid19 : voici le projet de loi habilitant le président Macky Sall à gérer par ordonnance (document)
Covid-19-les trois points de discussion entre Y’en a marre et le président.
Coronavirus : Le Mali enregistre son premier décès.
Touba : Six jours, aucun cas de Covid-19 enregistré, médecin-chef
Conséquences de l’Etat d’urgence : Le King Fadh Palace met 176 employés au chômage
Covid-19-Ziguinchor : les deux détenus testés négatifs
Covid-19-Point du jour : 12 nouveaux cas positifs et 9 patients guéris
« Un patient peut être guéri du Coronavirus par hasard » (Pr Moussa Seydi)
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 148811 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96150 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71649 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61264 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60850 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Monsieur Guterres: Halte à vos mensonges !
CONTRIBUTIONS
Il est temps de confiner le Président !
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 mars 2020
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
COVID-19 - Le projet de loi habilitant le Président à prendre par ordonnance d ...
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 mars 2020
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Il est temps de confiner le Président !
28/03/2020 - 20:07
CORONAVIRUS : Et si le remède faisait plus de ravages que le mal ?
27/03/2020 - 18:17
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017