Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Statut spécial de Dakar : Pape Diop juge « la réforme » « rétrograde, anti-démocratique et inopérante »
Publié le : Lundi 24 Février 2020 - 15:25 - Source : Dakarmatin via Dakaractu - Commentaires : 0 - Consulté : 298 Imprimer

Le débat politique s’est cristallisé ces derniers jours autour de l’éventualité d’une réforme visant la nomination du Maire de Dakar, en lieu et place de son élection par les citoyens-électeurs.

Pour Pape Diop, ancien maire de la Capitale, il ne faut pas s’étonner que Macky Sall qui n’a pas hésité à instrumentaliser la justice pour faire condamner l’ancien Maire de Dakar, afin de s’assurer le contrôle de la capitale pour sa réélection, soit tenté de prendre une voie détournée pour satisfaire, enfin, son obsession de prendre cette Mairie qui se refuse à lui depuis sa prise du pouvoir.
 

« Tout cela doit nous amener à ne jamais manquer de vigilance, encore moins de baisser la garde face à Macky SALL qui ne se fixe aucune limite pour asseoir son pouvoir. Sa propension à asseoir son hégémonie à tout prix doit donc être combattue par tous les moyens. En commençant d’abord par alerter les Sénégalais sur ses dérives à répétition. C’est ce qui m’amène à partager avec tous nos compatriotes la réflexion que m’inspire cette idée aussi saugrenue, surréaliste que rétrograde », a alerté le Président de la Convergence Libérale et Démocratique Bokk Gis Gis. 


Il s’y ajoute que pour avoir assumé la fonction, assure Diop, « je comprends parfaitement l’importance pour le Maire de tirer sa légitimité de la seule souveraineté populaire. Car, cela constitue assurément la meilleure source de motivation pour tout édile, a fortiori celui de la capitale dont l’électorat est connu pour être très exigeant et très fluctuant. Ce qui contraint naturellement son premier magistrat à une obligation de résultats. A contrario, le fait pour le Maire de tirer sa légitimité de la seule volonté du président de la République et d’être à la merci de son décret, est de nature à le brider, à le fragiliser et à le priver de toute prise d’initiatives au profit exclusif de ses administrés. Ceux-là même qui doivent être ses seuls mandants ». 

C’est pour cette raison dira-t-il, que même sous les régimes les plus totalitaires, les Maires sont toujours élus. « Or, après avoir supprimé le poste de Premier ministre sans raison valable, voilà que Macky SALL, lui, veut avoir la prérogative de nommer les Maires de certaines grandes villes comme Dakar qu’il peine à gagner à la régulière. Ce qui en dit long sur sa volonté de contourner la souveraineté populaire pour satisfaire sa manie à concentrer tous les pouvoirs entre ses mains. Mais personne ne laissera passer cette énième dérive. N’est-il pas tout simplement inadmissible de laisser ce régime ramener notre pays plusieurs années en arrière après tous les acquis démocratiques qui ont été obtenus de haute lutte ? » 

En vérité, accusera t’il enfin, « l’objectif d’une telle réforme est de permettre à Macky SALL de réaliser ce que l’Acte 3 de la Décentralisation ne lui avait pas permis d’obtenir. Adopté dans la plus grande précipitation à la veille des élections locales de 2014, ce fameux Acte 3 de la Décentralisation avait pour objectif inavoué de changer le mode d’élection de certains Maires, principalement celui de Dakar, en lui empêchant de battre campagne à ce titre et sur la base de son bilan. Ce qui n’avait pas empêché malgré tout à Khalifa SALL de rempiler à la Mairie de Dakar ». 

Il est donc clair qu’on cherche à présent à passer par cette réforme pour prendre le contrôle de Mairies comme celles de Dakar, Thiès ou encore Ziguinchor, dira-t-il, avant de finir, qu’une telle réforme ne sera pas sans conséquence sur le bon fonctionnement des Conseils municipaux qui seront concernés.  

« De quelle légitimité pourra en effet se prévaloir un Maire nommé devant des conseillers qui sont passés par la voie la plus démocratique, celle d’une élection au suffrage universel ? La contradiction sera encore plus flagrante concernant la ville de Dakar qui compte 19 communes, anciennement appelées communes d’arrondissement, chapeautées toutes par le Maire de Dakar. Si ce dernier ne doit sa légitimité qu’à une simple nomination alors que ses autres collègues sont tous élus, ça fera forcément désordre. Il s’y ajoute qu’on pourrait même avoir ce cas de figure ubuesque où le Maire nommé peut ne pas appartenir au même parti politique ou à la même coalition que la majorité des membres du Conseil municipal ». 

Comme on le voit, et quel que soit l’angle d’analyse, cette réforme qu’agite étonnamment la majorité est rétrograde, antidémocratique et inopérante. Mais elle traduit surtout la volonté de Macky Sall de s’accaparer tous les pouvoirs au mépris des règles démocratiques les plus élémentaires. Or, face à cette boulimie de pouvoirs et cette propension totalitariste, se dresser devient une absolue nécessitée pour tous les démocrates, conclura l’ancien maire Pape Diop...

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Alpha Condé " confiné " sur la scène internationale
Moustapha Diakhaté : "Ne laissons pas le Coronavirus infecter la démocratie"
Thierno Bocoum adresse une lettre ouverte au président de la République du Sénégal
Absence de Abdoul Mbaye au palais : Le porte-parole de la présidence livre sa part de vérité.
Enlèvement de Soumaila Cissé au Mali : Idrissa Seck exprime sa sympathie à sa famille et au peuple malien
Gestion du Covid-19 : Les maires expriment leur amertume
Macky gouverne par ordonnance
Hadjibou Soumaré : « Macky Sall a pris les bonnes mesures »
Dette africaine : Macky demande son annulation
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 MARS 2020
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 148817 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96150 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71649 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61264 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60850 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Monsieur Guterres: Halte à vos mensonges !
CONTRIBUTIONS
Il est temps de confiner le Président !
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 mars 2020
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
COVID-19 - Le projet de loi habilitant le Président à prendre par ordonnance d ...
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 mars 2020
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Il est temps de confiner le Président !
28/03/2020 - 20:07
CORONAVIRUS : Et si le remède faisait plus de ravages que le mal ?
27/03/2020 - 18:17
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017