Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
"Je ne soutiens pas le président, je défend mon engagement"
Publié le : Lundi 17 Février 2020 - 15:10 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 9 - Consulté : 672 Imprimer

Abdou Latif Coulibaly a présenté son livre qui explique le bilan du septennat de Macky Sall et parle des défis de 2019 à 2024. L’auteur de «Sénégal, l’histoire en marche» dit s’appuyer sur des «faits» pour montrer que le pays a connu une évolution notable sous Macky Sall. 

Journaliste de renom, Abdou Latif Coulibaly avait écrit plusieurs ouvrages pour dénoncer la mauvaise gestion sous le régime de l’ancien Président Abdoulaye Wade (2000-2012). Aujourd’hui hors des rédactions, il a choisi de mettre sa plume au service de son camp politique, celui du Président Macky Sall. Samedi, il a présenté son livre intitulé Sénégal l’histoire en marche : après un septennat bien rempli,un quinquennat face aux défis de l’avenir.

«Si on dit le Sénégal, l’histoire marche aujourd’hui, c’est incontestable. Maintenant on peut être un opposant politiquement positionné pour dire que ce n’est pas vrai. Mais regardons les faits !» Il parle de faits «palpables» comme les réalisations dans le monde rural : l’éducation, l’accès à l’eau potable, etc.

Dans le livre, l’auteur essaye d’apporter un débat «utile» pour le pays. En revanche, dit-il, il appelle à un débat non pas sur la base d’opinions, mais de faits notamment sur la question des hydrocarbures concernant les aspects environnementaux, les transactions, etc. «Je ne soutiens pas le président de la République. Je défends mon engagement et explique pourquoi je me suis engagé sur ça. Je considère d’ailleurs que le président de la République n’a pas besoin d’être défendu. Il a besoin qu’on fasse comprendre et expliquer la politique qu’il fait. Et c’est ça qui est le plus essentiel», se défend l’ancien secrétaire général du gouvernement.

Pour le journaliste Madiambal Diagne, qui en était le modérateur, comme le dit l’auteur, l’érection du Mémorial de Gorée mérite un large débat national. En effet, il souhaite une discussion sur son architecture qui est identique à celle réalisée à Dubaï, l’hôtel le «Burj al-Arab» (la Tour des Arabes). En outre, pour le Président directeur général du groupe Avenir communication, Abdou Latif Coulibaly a écrit pour plusieurs raisons. Il dit : «Latif a écrit pour dire vrai, refuser une dictature du débat par des objecteurs de conscience, témoigner de sa contribution humble à la marche de notre Etat.»

Il ajoute : «Il faut que nous autres nous ayons le courage de témoigner, surtout nous qui avons vécu dans ce pays sous Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade, continuons de vivre sous Macky Sall. Dire qu’il y a eu des progrès dans ce pays, dire qu’il y a eu des chantiers qui ont été ouverts ces 7 ou 8 dernières années, c’est dire la vérité et apporter un témoignage.» Pour sa part, le secrétaire général de la présidence de la République retient de l’auteur «un homme libre et véridique».

Pour Mahammed Boun Abdallah Dionne, ce qu’on doit retenir du livre, ce n’est pas la politique, mais ce qui nous unit, c’est-à-dire le Sénégal. «Pour cela, il mérite d’être lu par ses contemporains. L’his toire se chargera de conter sa posture, sa lucidité et son courage aux générations à venir. Il continuera à être ce témoin crédible, dévoué et convaincu de l’histoire en marche du Sénégal de nos rêves», ajoute Madiambal Diagne.

Et Abdou Latif Coulibaly est convaincu que dans 50 ans, les scientifiques ne consulteront certainement pas les archives des radios, mais les écrits des livres comme le sien et tant d’autres. 

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Honte - 17/02/2020 - 15h 32  
Taux de chômage ?Industrialisation = zéroPays vendu aux étrangers
Amadou - 17/02/2020 - 16h 42  
Je me demande qui lit ses conneries..peut-être ces amis, famille...
Kheuss - 17/02/2020 - 17h 06  
je ne soutiens pas le president mais je defends mon ventre c la traduction en wolof
Amadou - 17/02/2020 - 18h 02  
Dans 12 mois, vous trouverez ces livres dans les bibliothèque par terre comme les autres et chez yaye diaye thiaff pour empaqueter des arachides grillées..et bien sûr des exemplaires chez ses amis, copains et coquins..Dur mais c'est la vérité...comme le disait Milgram...il ne vas plus reculer Latif..il assumera jusqu bout..il n'a pas le choix..il faut juste prier pour lui
Maodo - 17/02/2020 - 18h 57  
C'est ce genre de type qui empêchent le Senegal de se développer. Ils n'ont aucune compétence et se prennent pour des journalistes d'investigation. Mais quand tu les écoutes tu te rends compte que c'est du vide. Que des mots vides. Ils ne maitrise rien en économie ni en politique de développement mais ils se permettent de donner des leçons de gouvernance La réalité c'est qu'ils sont en connivence avec les politiques pour le partage du gâteau. Il a profité de la tolérance de Wade pour écrire des bouquins nulles et sans faire intérêt. Tant qu'on aura cette classe politico- médiatique le Senegal ne s'en sortira jamais. C'est comme ça depuis 1960. Espérons que les nouvelles générations comme Pape Alé nous amènera une nouvelle façon de faire du journalisme
Sarr - 17/02/2020 - 23h 12  
Avec sa gueule de métèque, je deteste ce gosse pourri. Un vrai batard abdoulatifkoulikoro. Un vrai con, sale traitre.
Ousseynu - 18/02/2020 - 00h 33  
Il dit pourtant la même chose. La tautologie entre les deux propositions est tellement évidente qu'on peut se demander s'il jouit de toutes ses facultés. Question pertinente, car le pouvoir rend fou, surtout pour ceux qui réfléchissent avec un gros ventre comme lui.
Amadou - 18/02/2020 - 01h 47  
Des grandes gueules inutiles pour le Senegal et l'Afrique..le pauvre paysan, pêcheur, éleveur loin dans son petit coin est plus utiles que ces plumitifs..qui suce le sang du peuple..et il se croit sorti de la cuisse de Jupiter ...Pathétique..ayez l,esprit critique et occupez de votre pain quotidien au lieu d'écouter ces hurluberlus..
Khalifa - 18/02/2020 - 10h 43  
Se que tu defend c'est ta poche,quand tu avait ecrit sur wade et son gouvernement presque tout les Senegalais etait dacord avec toi.Maintenant si la majeur parti des Senegalais son en désacord avec toi,revoit tes ecrit les Senegalais ne sont pas supe.Deugue dou rombe nopp kouko dégue xamko.Wassalam
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le secteur informel à la peine
Projet de loi d’habilitation: Ce qu’a décidé la conférence des présidents de l‘Assemblée nationale
Des malades du Covid19 dénoncent leur situation de précarité, leurs familles interpellent le chef de l’Etat et le ministre de la Santé
Dr Moussa Seydi : «Se préparer au pire est la seule attitude responsable»
Une patiente guérie raconte: «Le jour où le Pr Seydi m’a demandé mon autorisation pour essayer la chloroquine…»
Coronavirus : 3 sénégalais meurent en France
«L'occident a peur, parce que le coronavirus ne fait pas de distinction entre riches et pauvres »
Dr Abdoulaye Bousso (Cous) : « Jusqu’au 4 avril, nous attendons à avoir des cas importés positifs »
Au bout de nos peines…
Coronavirus: Pourquoi le Sénégal enregistre toujours des cas importés
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149010 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96181 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71686 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61292 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60877 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Monsieur Guterres: Halte à vos mensonges !
CONTRIBUTIONS
COVID-19 et relations internationales : 6 leçons provisoires
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 mars 2020
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
L'Etat d'urgence !
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 mars 2020
 
 
CONTRIBUTIONS
   
COVID-19 et relations internationales : 6 leçons provisoires
30/03/2020 - 20:57
Il est temps de confiner le Président !
28/03/2020 - 20:07
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017