Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Malick Gakou à Diourbel : « Je ne regrette pas mon compagnonnage avec Idy... La filière arachide est en crise »
Publié le : Samedi 25 Janvier 2020 - 09:05 - Source : Dakarmatin via Dakaractu - Commentaires : 1 - Consulté : 558 Imprimer

« Envoyé » par le bureau politique du Grand Parti qui, dit-il, l'a instruit de dérouler une tournée nationale dans le monde rural, Malick Gakou s'est particulièrement offusqué de la politique arachidière de l'État du Sénégal qui, selon lui, s'est carrément plantée. Au terme de la visite  effectuée dans les locaux de la Sonacos de Diourbel grâce, souligne-t-il, à  la collaboration du Directeur général Modou Diagne Fada, Gakou n'a pas hésité à déclarer que la filière est en crise. 

« Nous sommes venus dans le bassin arachidier pour nous enquérir de la situation de la politique arachidière. Nous avons eu la confirmation que la filière arachidière est en crise, une crise profonde qui remet en cause les bases même de la politique arachidière. Elle est manifeste dans tous les éléments de la chaîne de valeur de la filière arachidière et comme vous le voyez, nous venons de visiter l'usine de la Sonacos . Nous avons vu que la Sonacos, elle-même, qui était jadis le fleuron de l'économie Sénégalaise rencontre d'énormes difficultés pour absorber les 155 000 tonnes d'arachide pour les besoins de sa production. Vous savez aussi qu’avec l’autorisation d'exporter 400 000 tonnes d'arachide par année et la suppression de la taxe, il y a trop de spéculations dans le bassin de la production arachidière de notre pays. Il faudra repenser le modèle agricole Sénégalais mais, avant cela, aussi penser le modele de la chaîne de production arachidière ».  

L'ancien candidat recalé à la dernière élection présidentielle de signaler qu'il est impossible pour le Sénégal d'avoir une croissance endogène, inclusive sans remettre l'agriculture sur les rails et surtout en repensant la politique arachidière. Il précisera en passant que dans toutes les variantes agricoles,  il y’a des problèmes. 

Interpellé sur son compagnonnage politique avec Idrissa Seck, Malick Gakou dira ne rien regretter avant de se féliciter du costume du chef de l'opposition que porte son candidat. Il se réjouira de la tenue du dialogue national, mais dira préférer attendre le sort qui sera réservé aux conclusions. 

Lui et sa délégation vont poursuivre la tournée qu'il voudra nationale, histoire dit-il, de participer à trouver des solutions aux problèmes des populations et non, "se limiter à critiquer".

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Siwool - 25/01/2020 - 20h 18  
du fond du cœur, je prie pour que tu aies la paix avec toi, mais mon cher Gackou, il faut abandonner la politique, vous n'avez jamais sorti un programme capable de transformer le pays, vous semblez déconnecté du pays profond.Vus n'avez rien à gagner en vous alliant avec idy, soyez vous-même ou abandonnez la politique.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Projet de réforme du statut de la ville de Dakar : Barthélémy Dias qualifie Macky Sall de dictateur et interpelle le Grand Serigne de Dakar.
Mody Niang : «En 7 ans, Macky a grillé 56 milliards de fonds politiques»
Interdiction de manifestations: Ngouda Mboup démonte l’arrêté Ousmane Ngom
Mauvaise gouvernance : le régime de Macky Sall est « pire » que celui de Wade, estime Mody Niang
Statut spécial de Dakar : « Macky comprend ce que veux dire perdre la capitale»
Mody Niang déballe: « Cheikh Oumar Hanne a insulté et menacé de mort les enquêteurs »
Mandats présidentiels, Arrêté Ousmane Ngom : Les vérités de Serigne Mbacké Ndiaye
Serigne Mbacké Ndiaye : « Il n’y a jamais eu d’interdiction de marches au Sénégal»
Pape Alé Niang et les gardiens de l'enfer : un rendez-vous manqué
Dette plafonnée à 9 000 milliards : « On ne peut plus vivre de grands chantiers … »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146110 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95406 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70880 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60616 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60128 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017