Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
"Noo Lank vient de gagner sa 1ère bataille, la police a adhéré à notre cause", se réjouit Kilifeu
Publié le : Mercredi 22 Janvier 2020 - 18:43 - Source : Dakarmatin via Pressafrik - Commentaires : 1 - Consulté : 718 Imprimer

Comme promis, les membres du mouvement citoyen dénommé "Noo Lank", sont descendus dans les rues de Dakar ce mercredi, pour distribuer des flyers. Une activité qui rentre dans le cadre de la sensibilisation des populations sur la hausse du coût de l'électricité et également l'obtention sans condition de la liberté de leur camarade, Guy Marius Sagna en prison depuis près de deux mois.  

 « Plus de 10.000 flyers ont été distribués, ce mercredi au Rond point de Sahm pour vous dire le degré d'engagement des Sénégalais face au gouvernement qui continue de nier l'existence d'une opinions publique est déterminant » a soutenu Ben Taleb Sow, membre du collectif.  

Ces membres du mouvement citoyen qui se fondent dans le paysage, interceptant les passants, semblent être satisfaits du déroulement de leur action. En effet, après une interpellation du rappeur, Kilifeu, aux abords du centre culturel Douta Seck, l'artiste a été relâché suite à un discours de médiation avec le commissaire de Medina. 

« Je suis satisfait parce que le collectif vient gagner sa première bataille. Au cours de mon interpellation, la police s'est ressaisie très tôt, parce qu'ils savent que ce qu'on leur demande de faire n'honore pas la police sénégalaise. Et le commissaire a eu la grandeur, de dire non. Refuser que l'État du Sénégal salisse leur corps. Nous le remercions encore une fois. Notre police nous a compris et à adhérer à notre cause », se réjouit Kilifeu. 

Poursuivant, l'artiste-activiste n'a pas manqué de s'adresser au régime en place, qui selon lui, « le chef de l'État, lors de la précédente élection a dilapidé notre argent pour avoir un second mandat. Et après, il sait maintenant que les caisses sont vides, il s'est dit dans sa tête, je vais faire payer aux Sénégalais, le luxe des ministres. Et ça on ne l'acceptera plus! », a prévenu l'artiste.  

Le collectif "Noo Lank" composé de plus de 40 organisations, ne démord pas face à leur objectif. Ben Taleb Sow déclare que le combat contenu et « comme le pouvoir les a encore montré qu'il ne voulait que faire taire Guy Marius Sagna, un baobab, un symbole de la résistance, que l'État sache que ceci, n'est qu'un plan d'actions  parmi tant d'autres. Qui sait demain nous pourrons attaquer la Senelec juridique et autres », a-t-il annoncé avant de réitérer leur exigence de voir Guy Marius Sagna libre dans les plus brefs délais.

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Patriote - 23/01/2020 - 07h 11  
Il faut continuer le combat, on est foutu si on recule devant ce gros bouffon poltron de merde. Personne n'est capable de vaincre un peuple uni et déterminé, évitez surtout qu'on vous divise.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Senelec : Les réserves de combustibles ne pourront tenir que...
500 millions volés: Le PDG de GTI libre
4,5 kg de chanvre indien et 400 billets noirs saisis à Mbour
Rapports 2017 et 2018 : L’Ofnac remet 5 dossiers au procureur
Débat autour du troisième mandat : le secrétaire général du M23 dit niet
Suspension d’achat de véhicules administratifs: Mimi Touré défie Macky et trouve des véhicules à ses collaborateurs
Les populations de Cambérène se regardent en chiens de faïence
L’Arabie Saoudite suspend l’entrée des pèlerins à cause du Coronavirus
Thione reprend son « Penc »
Coronavirus: un cas recensé au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146636 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95560 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71026 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60743 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60290 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017