Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
La ZMAO condamne la réforme du CFA annoncée CONDAMNE par OUATTARA
Publié le : Jeudi 16 Janvier 2020 - 18:56 - Source : dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 1130 Imprimer

Le Nigeria et plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment anglophones, ont dénoncé jeudi à Abuja la décision de remplacer le franc CFA par l’eco, affirmant qu’elle n’était “pas conforme” au programme adopté récemment par l’ensemble de la région pour mettre en place une monnaie unique.

Les six pays de la Zone monétaire ouest-africaine (WAMZ) ont “noté avec préoccupation la déclaration visant à renommer unilatéralement le franc CFA en eco d’ici à 2020”, selon un communiqué publié à l’issue de cette rencontre extraordinaire entre les différents ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales. La WAMZ est composée du Nigeria, du Ghana, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Gambie et de la Guinée (Conakry), qui ne fait pas partie de la zone CFA.

Ces pays estiment que “cette action n’est pas conforme aux décisions” de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) en vue de “l’adoption de l’eco comme nom de la monnaie unique” de toute la région, dont l’idée est débattue depuis bientôt 30 ans. Ils “réitèrent l’importance pour tous les membres de la Cédéao d’adhérer aux décisions de l’autorité des chefs d’État et de gouvernement de la Cédéao concernant la mise en œuvre de la feuille de route révisée du programme de monnaie unique”. 

Un sommet réunissant les chefs d’Etat de la WAMZ est prévu “bientôt” pour décider de la conduite à venir, précise le communiqué final.

Huit pays francophones d’Afrique de l’Ouest, qui utilisent le franc CFA, avaient annoncé fin décembre leur décision de remplacer leur monnaie commune par l'”eco” et de rompre ainsi les liens très controversés avec la France, ancienne puissance coloniale, qui accueillait notamment la moitié de leurs réserves de changes en échange de la convertibilité du CFA avec l’euro. L’annonce surprise avait été faite par le président ivoirien Alassane Ouattara lors d’une visite à Noël de son homologue français Emmanuel Macron, dont il est le principal allié politique dans la région, au lendemain d’un sommet de la Cédéao qui avait encouragé les efforts visant à mettre en place une monnaie unique ouest-africaine d’ici à juillet.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Rocketman - 16/01/2020 - 19h 51  
Reaction tardive, mais reaction tout de meme.Ils nous prennent pour des cons ces français, leurs manoeuvres ne passerons pas
Manlafi - 16/01/2020 - 20h 07  
Ce que Ouattara a fait en volant le nom ECO des ses concepteurs est juste une image de qui il est.....honteux.
Xeme - 17/01/2020 - 10h 10  
Mission réussie pour Macron. L'Afrique, en grande partie, anglophone et francophone, avait commencé le cheminement vers la monnaie unique, différente du CFA, et libérée de la France. Ce que la France n'entendait pas de bonne oreille. La France sans le CFA, ou une monnaie identique de nom différent, serait un pays qui n'aurait que un an pour se retrouver parmi les sous développés. Alors la France activa ses préfets, ses obligés, à la tête desquels Alassane Ouattara et Macky Sall, pour torpiller cette dynamique d'une monnaie unique. Et voilà, les pions de la France chargés de torpiller toute initiative africaine qui ne feraient pas les affaires de la France ont joué leur rôle.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Ter: La bouche du mensonge
Bonne gouvernance et reddition des comptes au Sénégal:Quand le visage laid maudit le miroir
Le phénomène talibé au Sénégal : Gêne, honte et hypocrisie au sein de la République.
Un président qui « s'occupe de tout » devient une institution banalisée
L'histoire d'un grand homme qui risque de sortir par la petite porte
Le sexe ! Mais ils ne pensent donc qu’à ça ?
STATUT SPÉCIAL DE DAKAR : BARTHÉLÉMY DIAS PLAIDE POUR TOUBA
INSECURITE : UNE TRANSLATION PERCEPTIBLE ET PREVISIBLE
Le Ter , une infrastructure à controverse
La sortie malheureuse de Boun Dionne
 
DANS CETTE RUBRIQUE
« La dette intérieure est dans une proportion inquiétante»
Le Port de Ndayane cédé à DP World pour 1000 milliards
Gestion des finances publiques / Nouvelle loi organique : Les explications d'Abdoulaye Daouda Diallo sur la pertinence de cette réforme budgétaire.
Hausse du prix d’huile: plus de 3000 F Cfa ajoutés sur la bouteille de 20 litres
Coopération Dakar-Ankara : Erdogan annonce près de 600 milliards pour accroître le volume des investissements au Sénégal
Entre Hott et Abdoulaye Daouda Diallo , le torchon brûle
Gestion des hydrocarbures : MLD s’attaque encore au dialogue et révèle une aggravation de la dette publique
"Il n'existe pas de tension budgétaire "
Abdoul Mbaye : « passage du FCFA à l’ECO ? pas de panique »
Hausse des impôts impliquant une hausse du prix des biens de consommation: la DGID dément et explique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145074 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95326 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70821 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60553 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60047 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017