Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Le procès de Lamine Diack renvoyé pour des problèmes de procédure
Publié le : Lundi 13 Janvier 2020 - 16:18 - Source : dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 684 Imprimer

Le procès de Lamine Diack, l'ancien président de la Fédération internationale, s'est ouvert lundi par une demande immédiate de renvoi, présentée par le parquet national financier. Celle-ci a été acceptée.

Le Sénégalais Lamine Diack, l'ancien président de la Fédération internationale (IAAF), et son entourage, soupçonnés d'être au coeur d'un système de corruption pour couvrir des cas de dopage d'athlètes russes, étaient jugés par la 32e chambre correctionnelle du Tribunal de Paris depuis ce lundi.

Mais leur procès a débuté par un premier rebondissement. Le parquet national financier a en effet demandé un renvoi immédiat, en raison de problèmes de procédure. La demande a été acceptée, et le procès renvoyé au moins jusqu'au mois de juin.

Cette décision s'explique notamment par le fait que le Sénégal a fait parvenir très récemment des actes d'enquête, qui avaient été demandés par les juges d'instruction en 2016, et auxquels Dakar n'avait jusque-là jamais répondu.

Une audition de Papa Massata Diack

Parmi ces éléments, figure une audition de Papa Massata Diack, le fils de Lamine Diack, l'ancien puissant conseiller marketing de l'IAAF, réfugié au Sénégal depuis le début des investigations, et qui n'a jamais répondu à la justice française. Lui aussi devait être jugé à partir de lundi en son absence.

« Ces pièces, nous les avons reçues physiquement ce matin [...] Nous n'avons pas pu les étudier », ni les communiquer aux autres parties, a constaté Arnaud de Laguiche, l'un des procureurs financiers, en montrant aux juges une lourde pile de dossiers. « Nous ne pouvons pas faire comme si ces pièces n'existaient pas », a-t-il ajouté.

Eric Russo, l'autre procureur financier présent à l'audience, a soulevé un second problème procédural, dans le mandat d'arrêt international qui avait été décerné par la justice française contre Papa Massata Diack.

Diack risque dix ans de prison

À 86 ans, Lamine Diack, qui a régné sur l'IAAF de 1999 à 2015, doit répondre des délits de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée. Il risque jusqu'à dix ans de prison et une lourde amende. Arrivé au bras d'un proche lundi en milieu de journée, il n'a pas fait de déclaration aux journalistes, en rentrant dans la salle d'audience.

Rose-Marie Hunault, la présidente de la 32e chambre correctionnelle du Tribunal de Paris, a émis l'hypothèse que le procès se déroule désormais du 3 au 22 juin prochain.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Ter: La bouche du mensonge
Bonne gouvernance et reddition des comptes au Sénégal:Quand le visage laid maudit le miroir
Le phénomène talibé au Sénégal : Gêne, honte et hypocrisie au sein de la République.
Un président qui « s'occupe de tout » devient une institution banalisée
L'histoire d'un grand homme qui risque de sortir par la petite porte
Le sexe ! Mais ils ne pensent donc qu’à ça ?
STATUT SPÉCIAL DE DAKAR : BARTHÉLÉMY DIAS PLAIDE POUR TOUBA
INSECURITE : UNE TRANSLATION PERCEPTIBLE ET PREVISIBLE
Le Ter , une infrastructure à controverse
La sortie malheureuse de Boun Dionne
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Signature d'accords et de traités entre le Sénégal et la Mauritanie
Un audit externe de la gestion de la SENELEC risquerait d’incriminer plus d’un
Chambre criminelle : Les braqueurs des cambistes de Orabank lourdement condamnés.
Sit-in devant le ministère de la Fonction publique : les diplômés sans emploi exigent un audit des recrutements
MFDC: Edmond Bora succède à Elinkine Diatta, tué il y a trois mois
Général Niang, en quête de consensus !
Visite à Guy Marius: les autorités refusent le permis à Aliou Sané
Libération de Guy: Frapp internationalise son combat
Nafi Ngom Keita a reçu la citation directe de Cheikh Oumar Anne
L'activiste Ardo Gning libre !
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145074 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95326 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70821 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60553 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60047 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017