Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
AFFAIRE CNRA/SEN TV : La décision du CNRA est illégale, nulle et non avenue
Publié le : Vendredi 3 Janvier 2020 - 11:13 - Source : dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1172 Imprimer

Souvent, les gouvernants profitent de l'inattention des citoyens pour commettre leurs forfaits

Une lecture attentive des dispositions de l’article 26 de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006, permet de savoir que la décision prise par le collège des conseillers du Conseil national de régulation de l’audiovisuel à l’encontre de la SEN-TV (suspension des programmes pour une durée 7 jours) est illégale.

  1. 1.    Le 2éme alinéa de l’article 26 prévoit la suspension d’un programme

Le second alinéa de l’article 26 de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006 dispose« qu’en cas d’inobservation de la mise en demeure, le CNRA peut prendre une sanction qui peut consister en la suspension totale ou partielle d’un programme ». C’est clair, net et précis : cette disposition précise qu’une mesure de suspension partielle et totale doit porter sur un programme et non sur la totalité des programmes. C’est un programme qui est visé par cet alinéa        .

  1. 2.    Aucune disposition de l’article 26 ne prévoit la suspension d’une durée de 7 jours

Le troisième alinéa de l’article 26 qui énumère la liste des sanctions applicables (sanction pécuniaire de 2 à 10 millions de F CFA, pénalité quotidienne de retard de cent mille à cinq cent mille francs CFA) est précis quant à la durée d’une éventuelle suspension. Ledit alinéa 3 prévoit la « suspension d’une durée allant de 1 à 3 mois». La loi est extrêmement claire à ce niveau : la durée d’une suspension doit se situer obligatoirement dans une fourchette comprise entre 1 et 3 mois. Aucune disposition de l’article 26 de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006 portant création du CNRA ou de la loi n° 2017-27 du 13 juillet 2017 portant Code de la Presse ne prévoit la suspension de programmes pour une durée de 7 jours.  En prenant unilatéralement la décision de suspendre les programmes de SEN TV pour une durée d’une semaine alors que la loi a fixé le cadre, à savoir une durée de suspension comprise entre 1 et 3 mois, le CNRA a violé les dispositions de l’article 26 de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006 et fait preuve d’une incroyable audace : inventer une durée de suspension qui n’existe pas dans la loi.

Conclusion

La décision du collège des conseillers du CNRA à l’encontre de SEN TV (suspension des programmes pour une durée de 7 jours) a été prise en violation de l’article 26 de la loi 2006-04 du 04 janvier 2006. En conséquence, cette décision est illégale, nulle et non avenue (et ne saurait être appliquée). 

Dans l’affaire SEN TV, l’amateurisme du CNRA (inventer une durée de suspension qui n’est pas prévue par la loi) est tout simplement consternant.

Seybani SOUGOU – E-mail : sougouparis@yahoo.fr

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Fall - 03/01/2020 - 15h 02  
Babacar Diagne c'est comme une radio. Dès que vous la branchez, elle hurle et vante la lignée du Président en exercice, Diouf, Wade, Sall. Il peut même vanter Pétain, Hitler ou Staline si la récompense ou le poste promis est plus important.
Ousseynu - 04/01/2020 - 02h 22  
Bravo Seybani! Au moins y a un Juriste utile dans ce pays
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
L'histoire d'un grand homme qui risque de sortir par la petite porte
Troisième mandat : même si Macky Sall s’aventurait à se présenter, il perdrait.
Justice où es tu ?
OFNAC : Une plainte contre Nafi Ngom Keita est totalement ridicule et n’a aucune chance d’aboutir
Macky, un Président qui méprise son peuple!
Dialogue national, une imposture nationale
Pa Wade...
Aucune loi ne peut restreindre la liberté de manifestation le vendredi et le dimanche
L’art de déplacer le problème
« PROTOCOLE DE REUBEUSSE » : NOUS SOMMES TOUS COUPABLE
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145077 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95332 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70823 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60555 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60049 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017