Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Marche contre la hausse du prix de l'électricité: Seydi Gassama refuse que le Sénégal fasse moins que la Mauritanie en matière de démocratie
Publié le : Vendredi 13 Décembre 2019 - 19:27 - Source : Dakarmatin via Pressafrik - Commentaires : 3 - Consulté : 1395 Imprimer

« Est-ce que le Sénégal est un pays démocratique ? Est-ce que le Sénégal doit accepter d'être derrière la Mauritanie où des centaines de personnes ont manifesté jeudi devant le palais sans jet de gaz lacrymogènes ? Donc pourquoi des citoyens qui protestent contre le prix de électricité sont arrêtés ? ", s’est interrogé ce vendredi Seydi Gassama venu assister à la marche de la Coalition Ñoo Lank. 

Le défenseur des droits humains exige la libération immédiate et sans condition de l'activiste Guy Marius Sagna, du Docteur Babacar Diop et Compagnie. 
  
Pour le  représentant de la société civile du jour , l'arrestation de ces manifestants est injustice et arbitraire. Il s'offusque de la promesse électorale du candidat de Benno Bokk Yaakar, Macky Sall.  « Il nous avait promis que le prix de l’électricité sera revue à la baisse, une fois élu. Donc nous refusons cette hausse.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Lemzo - 13/12/2019 - 20h 22  
Pourtant quand un serigne daara a réhabilité l'esclavage sur un pauvre enfant de baadolo, Seydiou Gassama a presque fait le mort ! Ni vu ni entendu ! Tout comme tous ces faux sociétés-civileurs de Yen a marre, Aar linu bokk, Forum civil, Jamra et autres qui l'ont tous fermé devant cet acte inhumain qui méritait 100 fois plus une marche nationale...
Bouba - 13/12/2019 - 22h 53  
Tu n'es qu'un pauvre menteur, toi Lemzo. La société n'a pas besoi des gens comme toi.
Görgijóop - 14/12/2019 - 17h 54  
Et pourtant le président dit qu'il a obtenu la confiance de 65% des Sénègalais pour être garant de notre état de droit. Et pourtant lui et sa justice ont courbé l'échine devant les menaces non-voilées d'un chef de confrèrie en faisant un virage de 180 degrés et établir le contraire du droit.Si j'étais un défenseur du régime et si j'avais un tant soit peu d'intelligence (oops, les 2 sont antinomiques), je ne m'hasarderais jamais à attaquer sous cet angle.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Lingère: Un talibe de 11 ans battu à mort
ASP : fin de contrat dans 2 mois pour 7000 agents
Pape Alé Niang (re)met Cheikh Oumar Hann au banc des accusés
Décision historique en Gambie: La Cour suprême corrige le Président Barrow
Coronavirus en Chine: le Sénégal n'a pas encore prévu l'évacuation de ses ressortissants (Communiqué)
Contrats gaziers : « toutes les garanties de transparence seront prises»
Cisse Lô médiateur en Gambie
Erdogan à Dakar depuis hier
Kolda : Le mari de la femme décapitée serait l’auteur du crime
Des étudiants sénégalais de chine réclament leur rapatriement
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143829 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94841 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70361 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60098 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59587 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017