Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Les frasques de la république
Publié le : Jeudi 12 Décembre 2019 - 17:17 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 916 Imprimer

Les régimes se succèdent et se ressemblent. La preuve par les hauts responsables de Benno Bokk Yaakaarqui excellent dans le trafic de faux billets, l’octroi illégal de semences, le bradage des ressources naturelles du pays. Bref, le régime ressemble à une fabrique à scandales.

Beaucoup de Sénégalais croyaient qu’on avait fini avec la mal gouvernance et les frasques au plus haut sommet de l’Etat avec la fin du régime libéral. Mais avec ce qui se passe actuellement, le régime apéristerisque de battre tous les records avant 2024. En effet, la troisième alternance est ponctuée de scandales sans fin.

Nous sommes à des années lumières de la «gouvernance sobre et vertueuse». Et pour cause, Aliou Sall, le frère cadet du Président Macky Sall, est accusé par BBC, la très sérieuse chaîne publique britannique d’informations, d’avoir fait perdre la somme de six milliards de  dollars à l’Etat du Sénégal dans le cadre de ce qu’il est convenu d’appeler le scandale Petrotim. Il s’agit des transactions pour la recherche et l’exploitation des ressources pétrolières et gazières nouvellement découvertes. A noter que le frère du chef de l’Etat était un employé de Frank Timis qui a raflé de juteux contrats. Une enquête est actuellement en cours, mais beaucoup doutent de sa neutralité.

Mais le pire n’était pas encore arrivé. Le second mandat du Président Macky Sall par ce qu’on pourrait qualifier de scandale du siècle. Pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, et probablement en Afrique, un député est arrêté et poursuivi pour association de malfaiteurs, tentative de corruption et trafic de faux billets. Le député de l’Apr, Seydina Fall dit Bougazelli, a réussi cet exploit.

L’autre gros scandale qui secoue actuellement la République, c’est le détournement par Mamour Diallo, selon le député et leader de Pastef Ousmane Sonko, de 94 milliards de francs. Et cela, avec la complicité des hautes personnalités, à en croire toujours le leader de Pastef. Mamour Diallo est responsable de l’Apr dans la région de Louga. Il avait même créé un mouvement de soutien pour la réélection du Président Macky Sall. La justice semble traîner les pieds pour élucider cette affaire.

Un autre gros scandale, et c’est le directeur du quotidien national Le Soleil qui nous l’apprend preuves à l’appui, c’est l’octroi en toute illégalité par le ministère de l’Agriculture de 4 101 tonnes d’engrais et de semences au député Moustapha Cissé Lô, à sa famille et à «une mafia».

Pour la petite histoire, Moustapha Cissé Lô est le responsable de l’Apr à Touba et réputé très proche du président de la République. Yakham Mbaye, un des communicants du régime, a fait cette révélation à la suite de la sortie de Cissé Lô qui a reconnu et dit détenir des preuves que des trafiquants de drogue font du blanchiment d’argent en investissant dans l’immobilier avec la complicité des personnalités très bien placées au cœur de l’Etat. Ce scandale révélé par Moustapha Cissé Lô à l’Assemblée nationale et jamais démenti, intervient au moment où d’énormes quantités de drogue sont saisies au Sénégal. Mais au moment aussi où des quantités importantes disparaissent dans la nature comme par enchantement.

Ces scandales feraient même passer pour anecdotique un fait divers qui implique le griot attitré de Macky Sall. En effet, le site canal221 rapporte que la semaine dernière Farba Ngom a dégainé un pistolet pour régler son compte à Mamadou Lamine Diouf, conseiller économique, social et environnemental. Auparavant, ce dernier l’aurait bastonné dans le bureau de Thierno Ba, ex-mari d’Aminata Tall. Mais le plus grave avec le maire des Agnams, dans le nord du pays, c’est quand, en 2017, il fait libérer son frère cadet qui aurait été arrêté par la gendarmerie de Ngor pour vol, séquestration d’une fille dans son appartement aux Mamelles, détention et vente de drogue. Et pour couronner le tout, les responsables de l’Apr se font des procès en sorcellerie, chacun accusant son rival de tous les péchés du monde.

Charles Gaïky DIENE

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Foire aux 1001 scandales! - 13/12/2019 - 01h 03  
Le regime du maquis sale bat des records historiques de scandales! Tout ce monde de grands bandits, d'escrocs de tres calibre et de voleurs galactiques serait bon pour la potence dans un pays normal!
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Abdoul Mbaye après la libération de Pape Alé Niang : « Ils doivent trouver d’autres armes pour… »
La majorité appose son véto
Le journaliste Pape ALE NIANG libre
Le Président Macky Sall a posé la première pierre du futur stade du Sénégal
Libération de Guy Marius Sagna, affaire Petrotim : Aar Liniou Bokk revient à la charge
Mary Teuw, l'homme à abattre
Le cirque de la gouvernance sobre et vertueuse
«S’accaparer et bénéficier de ses prébendes sont les seules choses qui intéressent les politiques »
«Aucune liberté n'est absolue»
Chef de parti et chef de l'Etat: Tous pareils....
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 145437 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95385 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70862 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60591 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60112 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017