Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Les étudiants réclament la libération leurs camarades arrêtés
Publié le : Lundi 9 Décembre 2019 - 14:39 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 1072 Imprimer

L’université est en ébullition depuis l’arrestation de Babacar Diop et des 5 étudiants lors de la manifestation, devant les grilles du palais de la République, contre la hausse du prix de l’électricité.

Après que le SAES et le SUDES ont décrété une grève de 24 heures pour soutenir leur camarade, le professeur Babacar Diop, c’est au tour des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de faire autant pour demander la libération des 5 étudiants interpellés en même temps que ce professeur et Guy Marius Sagna.

Face à la presse, ce lundi, les étudiants, réunis autour d’un collectif menacent de passer à la vitesse si leurs camarades ne retrouvent pas la liberté dans les prochaines heures. « Aujourd’hui, c’est toute une indignation parce que la place de ces étudiants n’est pas dans une prison, mais dans les amphis théâtres. Les inscriptions ont déjà démarré et ces étudiants sont dans l’impossibilité de s’acquitter de ce droit parce qu’ils sont emprisonnés », a expliqué Marcel Diédhiou, porte-parole des étudiants. Qui, dans le même ordre d’idées, dénonce l’arrestation de ces derniers.

A son avis, ses camarades manifestaient pour une cause noble. « Certes, ils ne paient d’électricité mais, nous magnifions leur combat qui est pour l’intérêt de la Nation. Nous allons descendre sur le terrain comme nous avons l’habitude de le faire s’ils ne sont pas libérés », prévient Marcel Diédhiou qui interpelle directement les autorités étatiques en leur demandant de faire le nécessaire pour trouver une issue heureuse à cette affaire.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Elalioune - 09/12/2019 - 16h 10  
BRAVO. c'est l'avenir de milliers de jeunes qui est en jeu.
Lemzo - 10/12/2019 - 00h 24  
Ce ne sont que les étudiants nullards et politisés qui inventent ces soi-disant marches ! L'écrasante majorité des étudiants de l'UCAD veulent juste étudier normalement, finir leur diplômes, quitter l'université et aller chercher du travail ! En réalité c'est une minorité paresseuse et ignare qui veut anticiper les fêtes de Noël en entraînant tous les autres ! Les forces de l'ordre doivent être fermes et garantir l'accès aux salles de classe à ceux qui veulent et neutraliser les grévistes. L'anarchie ne marchera pas dans ce pays ! Car au moment où tous les étudiants des autres pays africains sont en train d'étudier durement et sérieusement, nos paresseux veulent faire le malin ici. C'est NON !
Pr=vanupied - 10/12/2019 - 01h 23  
Marcel, tu peux ne pas payer d'électricité maintenant mais tu payeras plus chères tous les produits finis ayant nécessité de l'électricité. Le combat doit être mené par pure principe. Les caissent noires du palais, de l'assemblée, du CESE, la gabégie qui a engerndré ce état de faits...ne peuvent pas disparaitre. Mais les golo pour qui ils nous prennent doivent continuer de cultiver sous le chaud soleil, pendant que tous ces baboons tapis à l'ombre mangeront toute la récolte. Ñii tojul sèn....du ñu massë xam sèn bopp.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Exclusion de Moustapha Diakhaté : le député Malaw Sow s'interroge sur la crédibilité des membres de la Commission de discipline
"Noo Lank vient de gagner sa 1ère bataille, la police a adhéré à notre cause", se réjouit Kilifeu
Moustapha Diakhaté, l’éternel frondeur
Mbayang Camara, la femme qui a hué Macky à Londres : «Je ne regrette rien»
La colère de la société civile
Les internautes tournent en bourrique le communiqué de l'APR !
Pape Alé Niang, revu de près
Cahiers de prison I
Diamniadio: l’Etat chasse officiellement Adama Bictogo et Cie de la construction de l’Université Amadou Mactar Mbow
Consulat du Sénégal à Milan : Une fillette d’un an chute du 3e étage
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143097 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94704 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70250 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59997 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59473 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017