Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Affaire des 94 milliards : Vers un classement sans suite ?
Publié le : Mardi 12 Novembre 2019 - 13:48 - Source : seneweb - Commentaires : 17 - Consulté : 2363 Imprimer
L'affaire dite des 94 milliards qui devrait déboucher sur un procès et mettant aux prises l'opposant et leader de Pastef, Ousmane Sonko, et Mamour Diallo, ancien directeur des Domaines, pourrait bien accoucher d'un non-lieu. Et ce, pour plusieurs raisons.

 

En effet, selon des sources de Seneweb, le pouvoir de Macky Sall hésite à mettre Ousmane Sonko en prison de peur de susciter une sympathie autour de la personne de Sonko dont les idées défendues sont majoritairement partagées par les jeunes, la base de son électorat. Arrivé troisième derrière Idrissa Seck et Macky Sall lors de la présidentielle du 24 février dernier, Ousmane Sonko, député à l'Assemblée nationale, incarne une nouvelle image de la politique au Sénégal. Image dans laquelle se retrouvent beaucoup de Sénégalais, la jeunesse en particulier.

Après le tollé suscité par les emprisonnements de Karim Wade et de Khalifa Sall et les observations du comité des droits de l'homme de l'Onu notamment sur le cas Karim Wade, l'opinion s'attend à ce que la justice soit activée pour écarter Ousmane Sonko. Des membres de la mouvance présidentielle réclament son arrestation. Mais le pouvoir est partagé entre l'idée de le faire emprisonner avec tous les risques que cela comporte tant au niveau local qu'au niveau international. Ou de le laisser libre de tout mouvement, tout en manœuvrant pour lui apporter la réplique sur le terrain politique afin de réduire sa force de frappe. Car, de tous les opposants au pouvoir, l'enfant de Ziguinchor demeure celui qui préoccupe le plus le président Macky Sall. A en juger par la raclée qu'il a administrée au pouvoir, dans son fief du Sud où il a fait une raz-de-marée devant des leaders historiques comme Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, Robert Sagna ou encore Benoit Sambou. En perspectives des élections locales prochaines, annoncées pour mars 2021 suite à un nouveau report, le cas Ousmane Sonko préoccupe et au plus haut sommet de l'État.

En tout état de cause, "Il sera plus facile de neutraliser Sonko à l'extérieur plutôt qu'en prison", met en garde notre source. Qui souligne toutefois que suite aux conclusions de la commission d'enquête parlementaire et la plainte déposée par Mamour Diallo, "le procès est inévitable, ne serait-ce que pour la crédibilité de l'État". Mais, s'empresse-t-elle de préciser: "on s'achemine plus vers un classement sans suite" du dossier, pour que soit dépassée cette affaire qui tient tant l'opinion en haleine et qui indispose l'État, soupçonné de tout faire pour protéger un des siens, Mamour Diallo qui n'en est pas mois, un soutien du président Macky Sall.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (17)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Khew - 12/11/2019 - 14h 10  
Laisse moi en rire. Là on dirait que c'st Sonko qui a accusé. Bref le procès est inévitable soit la justice fait son travail soit la justice populaire le fera.
Coumba - 12/11/2019 - 14h 57  
Sénégal,pays dirigé par Ali Baba et ses 40 voleurs.
Broussard - 12/11/2019 - 15h 15  
Ils n'ont qu'à essayer. Ce pays est dirigé par des bandits à la tête duquel le maquisards. Mais ils n'ont qu'à essayer. Ça sera la fin de son règne et ce moment est imminent.
BOUBA - 12/11/2019 - 16h 53  
C'est une confirmation que dans notre pays c'est le pouvoir qui juge et emprisonnent. S'il y a bien quelqu'un qui doit aller en prison c'est bien celui qui a signé les actes d'acquiescement. Pour cacher tous les complices ou coauteurs du grand public dans cette affaire, le pouvoir refuse qu'il y ait un procès. Le pouvoir a compris que cette affaire est tellement claire qu'aucun juge ne peut ne pas condamner le signataire des actes d'acquiescement. C'est la manifestation de la peur dans le camp du pouvoir en parlant de l'emprisonnement de Ousmane Sonko qui n'a commis ni contravention, ni délit, ni crime. Les criminels se protègent entre eux...
S - 12/11/2019 - 16h 58  
mdrrr, comment on peut classer sans suite ce flagrant délit que l'Assemblé nationale a confirmé dans son rapports?vous êtes des journalistes là?
BOUBA - 12/11/2019 - 17h 18  
Un flagrant délit ne peut être classé sans suite. C’est le procureur qui classe sans suite mais une fois le juge d’instruction saisi avec constitution de partie civile, il ne peut y avoir de classement sans suite. Le rapport de la commission de blanchiment suffit à envoyer le signataire des 3 actes. Ce procès aura bel et bien lieu. C'est une question de date et de régime!!!!!!!!!!!!!
Lemzo - 12/11/2019 - 17h 42  
Fake News ! Il y aura bel et bien une suite judiciaire à l'affaire des 94 milliards et toutes les personnes impliquées seront entendues, comme dans le cadre de l'affaire des contrats pétroliers. Donc arrêtez vos spéculations stupides ! Et arrêtez de présenter Sonko Fusilleur déjà comme une victime. Si le monsieur détient les preuves de ses graves accusations, il aura une occasion en or de les livrer. Mais si jamais c'est un tissu de mensonges...
SECK - 12/11/2019 - 17h 57  
C'est vraiment ridicule. C'est l'autre camp qui a des problèmes. Pourvu seulement que le provcès soit équitable.
Bounkhatab - 12/11/2019 - 18h 07  
ON DIRAIT QUE C EST UN GARNEMENT QUI A ECRIT CET ARTICLE,
Anonyme - 12/11/2019 - 18h 33  
Les actes d’acquiescement basés sur du faux sont dès preuves irréfragables et c’est déjà produit par la commission parle menteurs
Abdou - 12/11/2019 - 20h 16  
Justice coumba am ndeye coumba amoul ndey ngay am fofou
Thiouné - 12/11/2019 - 20h 27  
Un non articleHeureusement que ce thiouné ne l'a ps signé :)
Al - 12/11/2019 - 21h 35  
Come on pape ale. Pourquoi vous copiez et coller cet article bidon
Londonboy - 12/11/2019 - 22h 25  
Rebellez-vous les gars....Vous vous comportez comme du temps de l’esclavage des nos ancêtres. Vous êtes trop passifs et la passivité n’a pas sa place dans le 21e siècle.Mackysard se comporte comme un roi ....Mackysard
Aw - 12/11/2019 - 23h 43  
Le ridicule ne tue pas malheureusement !
Bandious - 13/11/2019 - 00h 40  
Je pense que si l'état sénégalais n'arrive pas a établir la justice dans cette affaire des 94 milliards je pense que le peuple sénégalais fera sa propre justice .
Ba - 13/11/2019 - 21h 22  
Article nul comme toujours commandité par le mythomane sonko
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
HAUSSE DES PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ :LES MÉNAGES, PRIS ENTRE MILLE FEU
AIR SENEGAL LOUE UN A330 ET DES PILOTES POUR SES VOLS DAKAR-MARSEILLE ET BARCA-DAKAR
Seynabou Ndiaye Diakhaté (Présidente Ofnac) : "Les entreprises qui refusent la corruption sont exclues des marchés publics"
Moustapha Diakhaté, Cissé Lô, ABC… : L'Apr, la République des frondeurs
LETTREA GUY MARIUS SAGNA, DR BABACAR DIOP ET LES AUTRES…
Lettre ouverte au président Macky Sall
Le Sénégal de Senghor à Macky Sall : 60 ans d’ajustement structurel, d’instrument de coordination des politiques et d’instrument de soutien à la politique économique
Alioune Tine électrocute le Dg de Senelec : « quelqu’un qui ne veut pas d’audit n’a pas sa place...»
Alioune Tine : « Manifester devant les grilles du Palais n’est pas un crime »
Moustapha diakhaté " Comment j'ai appris mon limogeage...."
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Dialogue national : Macky coopte Doudou Wade, Oumar Sarr, Babacar Gaye, Braya…
« Eup neu ! »
Rébellion interne et actes graves de sédition: Le syndrome du Pds rattrape l’Apr
Comité de pilotage du dialogue national : Doudou Wade coopté sans son avis
"On va regler définitivement cette question d’abris provisoires…
Pour le PSE, l’Etat s’endette de "façon prudente’’
Déthié Fall : « Les grèves sont devenues partie intégrante de notre calendrier scolaire »
Aminata Mbengue Ndiaye: « Macky nous a rassurés»
"La mission de Famara Ibrahima Sagna est d'enterrer les Assises nationales", selon Mamadou Lamine Diallo
Annonce fermeture Centrale à charbon de Bargny: les populations attendent une déclaration officielle de Macky pour y croire
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 136707 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 93573 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 69267 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59095 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 58561 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017