Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Habitat social : Les maisons témoins des «100 mille logements» ressemblent à des poulaillers !
Publié le : Mardi 15 Octobre 2019 - 16:51 - Source : le témoin - Commentaires : 6 - Consulté : 2676 Imprimer

La « déception » est le sentiment le mieux partagé du côté des populations lors de la visite de terrain effectuée, ce mardi 14 octobre 2019, par le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, dans les communes de Notto Diobass (département de Thiès) et Mont-Rolland (département de Tivaouane) pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux entamés dans le cadre du Programme des 100 mille logements sociaux inscrits dans le Plan Sénégal Emergent (PSE). Des logements dont les prototypes ont été assimilés par les populations à... des poulaillers !

Le gouvernement a laissé les promoteurs faire des logements comme bon leur semble. C’est, du moins, un sentiment largement partagé par les populations qui ont accueilli le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique à Notto Diobass et Mont-Rolland dans le cadre du Programme des 100 mille logements sociaux du Plan Sénégal Emergent (PSE). Un Plan qui, ont-elles amèrement constaté, « va au- devant d’un échec patent » si rien n’est fait pour apporter d’ores et déjà des corrections aux modèles de logements que les promoteurs veulent fourguer aux futurs acquéreurs. En effet, ont fait valoir les populations locales lors de cette visite de terrain du ministre en charge du secteur, « les maisons témoins en cours de finition, disposées telles des salles de classe ou d’assez belles cantines dans un marché, et composées d’un mini-salon, de deux chambrettes, d’une petite cuisine, de deux toilettes (intérieure et extérieure), le tout érigé de façon linéaire dans un espace restreint de 200 mètres carrés, ressembleraient plutôt plus à des poulaillers ». Des logements « très mal construits, avec un sérieux problème d’aération, des portes et des fenêtres dressées sur un même alignement, des carreaux cassés, où les occupants seront obligé e vivre dans la promiscuité comme des prisonniers, avec des normes qui bafouent toute dignité humaine. Il n’y a pas d’espace vital, pas de véranda, pas le moindre confort » se plaignent les populations interrogées en marge de la visite du ministre Abdou Karim Fofana.

L’offre de logements
non adaptée
A Notto le projet concerne 6500 parcelles de 200 mètres carrés, sur un total de 400 ha, avec un logement qui va revenir à peu près à 88 mille FCFA par mois sur 13 à 15 ans, sans compter un apport personnel. A Mont-Rolland, le maire a mis à la disposition du « Programme 100 mille logements » 150 ha où seront réalisé par l’entreprise Enekio quelque 3832 logements qui seront vendus environ 11 millions de francs l’unité avec le fonds de garantie du logement de l’Etat et toutes les facilités mises en place afin que les populations puissent bénéficier de ces logements dans des conditions faciles et étalées. Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique a, à l’occasion de cette visite, salué « la grande initiative du président de la République pour le logement au Sénégal ». Selon lui, « il y a environ 300 mille Sénégalais dont le parcours résidentiel relève d’un vrai labyrinthe, parce que le revenu jugé suffisant ne leur permet pas de devenir propriétaires de leur logement. Ce du fait que l’offre de logement n’est pas adaptée à leur revenu ou bien que le mode de financement ne leur permet pas de devenir propriétaires de façon étalée comme ça se passe dans tous les pays organisés ». Selon le ministre, c’est donc à ces goulots d’étranglement que « le président de la République a voulu s’attaquer en permettant aux promoteurs, à l’Etat et aux communes de s’allier dans un contrat tripartite, pour arriver à des tarifs du logement qui seraient abordables ». L’objectif de l’Etat, selon M. Abdou Karim Fofana, « c’est d’arriver dans les mois qui viennent à optimiser ce processus, à l’améliorer de façon à ce qu’il n’y ait pas d’apport personnel ». Mais, a-t-il précisé, « pour ce premier projet, un apport personnel de 1.500.000 FCFA et des mensualités de 88 mille FCFA à partir de la réception permettront, au bout de 13 ans, de devenir propriétaire ». L’objectif visé par le président de la République, selon le ministre Fofana, « c’est d’éviter aux Sénégalais de payer un loyer et en même temps d’épargner pour acheter un terrain, entre autres. Nous avons donc là une grande révolution à travers le logement abordable et accessible ». Il a donné l’assurance que « dans ce projet on a pris en charge la question de la mobilité. A Notto nous sommes juste à la sortie de l’autoroute à péage». Abdou Karim Fofana a insisté sur «la volonté du président de la République consistant à mettre en place des politiques du mieux-vivre, avoir plus de planification urbaine, avec des logements décents et accessibles ». A en croire le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, « l’amélioration du cadre de vie des Sénégalais préoccupe le président de la République au point de l’avoir poussé à mettre en place deux projets phares que sont : le ‘’zéro bidonville’’ et le ‘’zéro déchet’’ ». Et de poursuivre : « nous avons prévu 60 % des 100 mille logements dans le triangle Dakar-Thiès-Mbour, et les 40 % restant seront dispersés dans toutes les communes de plus de 10 mille habitants au Sénégal ». Abdou Karim Fofana a aussi annoncé, concernant ces logements sociaux, le lancement de la campagne d’inscription en début novembre, pour permettre aux promoteurs et aux communes de savoir où se trouve le vrai besoin. Avant d’indiquer : « dans un an, des lots pourront être livrés à leurs bénéficiaires ». Des logements ou des poulaillers ? 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Salif - 15/10/2019 - 17h 19  
C'est le même prix actuellement pratiqué par les promoteurs et on nous parle de logements sociaux. Pure arnaque, où va ce régime!
Affaire URBA - 15/10/2019 - 17h 46  
C'est pas étonnant la déception des populations de ces localités le pire est à venir je vous donne rendez- vous la qualité n'y sera pas c'est du "foural"comme ils ont l'habitude de tromper le peuple naîf.
Bounkhatab - 15/10/2019 - 18h 27  
C EST VRAIMENT INSULTER LES AVICULTEURS EN COMPARANT CES LOGEMENTS A DES POULAILLERS,CE PROMOTEUR,EN GUISE DE VILLAS TEMOINS,IL A CONSTRUIT DES GUERITES,POUR CEUX QUI NE LE SAVENT PAS ,UN GUERITE EST UN ABRI EN DUR POUR LES SENTINELLES ,LE MINISTRE MANQUE DE VISION ET DE PROFESSIONNALISME,IL DEVAIT FAIRE UNE VISITE DE CHANTIER AVEC SES SERVICES ET EXIGER QU ON LUI PRESENTE UN SEUL HABITAT,ET JUGER DE LUI MEME,SI LES POPULATIONS PEUVENT COMPARER CES LOGEMENTS A DES POULAILLERS QU EN EST IL DE LUI MEME QUI EST CENSE ETRE UN CITADIN?ET DES LOGEMENTS QUI COUTENT 12 MILLLIONS QUE LE PROMOTEUR PEUT FABRIQUER 3 MILLIONS LA PIECE?QU ILS SONT CONS CES POLITICIENS,
Anti Boune khassaw - 15/10/2019 - 22h 51  
Boune je ne sais quoi veut changer de cap on dirait ....
Xalass - 16/10/2019 - 01h 17  
200 m2 pour un logement cest bon à prendre. Possibilité de faire une extension ultérieurement. Je ne suis pas enclin à critiquer ce projet. J'ai acquis une maison en 1983 dans des conditions similaires. Je trouve les mensualités élevés dès lors qu'il s'agit de logements sociaux
Bounkhatab - 16/10/2019 - 11h 57  
Anti Boune khassaw , d abord boun comme les insolents ont tendance a penser au cul, est la deformation de ben qui signifie fils de ,, en arabe,Ensuite, je ne suis pas comme le commun des sengalais qui ne peuvent exister que s ils ont un mentor,Je suis fier d etre libre comme l air et propose des commentaires objectifs,Et pour vous autres les esclaves de quelqu un , vous ne comprendrez jamais les commentaires d un electron libre,
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Prochaines élections : Khalifa Sall mijote sa stratégie...
Le Pudc dans un puits de dettes
Quand d’éternels complexés nous dirigent…
Passation de marchés publics : L'Assemblée nationale est un très mauvais élève
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul ndéye
Pauvre Sénégal !
Pour les beaux yeux d’une « charmante » plaignante: Un commissaire de police des Hlm «séquestre» une bonne domestique
PS : Aminata Mbengue Ndiaye face à sa première fronde
Mairie de Kaolack : Mimi Touré, Serigne Mboup… à l'assaut de Mariama Sarr
Casamance : n’est-il pas temps d’arrêter de négocier et de prendre les armes ?
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Défiscalisation de l'indemnité téléphonique : Abdoulaye Daouda Diallo renvoie Ousmane Sonko à l'article 164 du code des impôts..." Je suis un collègue, on peut en discuter..."
Bamba Fall : "Khalifa Sall n’est ni mon tuteur, ni mon père"
Affaire Boughazelli : la réaction surprenante d'Aymérou Gningue
Drame conjugal à Malika : l’époux d’Amina Ka déféré lundi prochain
Abdou Mbow défend Bougazelli
Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly se moque de Bougazelli
Budget de la présidence : Cheikh Mbacké Bara Dolly trouve "trop élevés" les 10,2 milliards
Abdoulaye Daouda Diallo: « Le TER sera Totalement réceptionné d'ici le 31 Décembre... »
Vidéo-Loi de finances rectificatives 2019: Ousmane Sonko invite Abdoulaye Daouda Diallo à respecter ses engagements
Prochaines élections : Khalifa Sall mijote sa stratégie...
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 133101 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92324 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67868 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 58012 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57421 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul n ...
15/11/2019 - 11:39
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
05/11/2019 - 13:18
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Quand d’éternels complexés nous dirigent…
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
De Wade à Macky : l’obsession du pouvoir !
16/11/2019 - 10:13
Trêve de diversion Monsieur le Ministre. Vous nous rendez malades !
13/11/2019 - 21:55
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pastef
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017