Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
Scandale Petrotim : le trait d’union PDS&APR !
Publié le : Lundi 14 Octobre 2019 - 16:00 - Source : dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 1212 Imprimer

2011 – le Courtier véreux et le contrat frauduleux

En 2011, un individu prénommé Franc TIMIS (introduit par Pierre Goudiaby ATEPA et Samuel Sarr), a réussi à entrer en possession d’un contrat sénégalais lui conférant 90% des droits sur l’exploitation de deux blocs de pétrole. La loi sénégalaise de 1998 a été violée dans son article 8 et le comité technique contournée (cf-audition du CT1 membre du comité technique d’évaluation). Ce qui signifie que nos dirigeants de l’époque ont permis à ce courtier auparavant accusé de « dealer » (trafic de cocaïne, spéculateur, expert des paradis fiscaux et du blanchiment) et n’ayant donné aucune preuve de possession d’une compagnie chercheuse-extractrice-évaluatrice de gisement ( donc techniquement équipée, démontrant de l’expérience de terrain et avec des états financiers sur 2 à 3 ans démontrant de sa santé financière et de sa capacité d’emprunt) à entrer en possession d’un contrat exigeant un investissement de plus 48 milliards de FCFA. 

 2012 - Rapport fallacieux et décrets immoraux

La manière dont ce contrat a été octroyé à Frank TIMIS interpelle tout financier ou Initié, qui trouvera suspicieux qu’un contrat aussi exigeant et technique se retrouve entre les mains de ce dernier. C’est ainsi, qu’en tant que financier, la question que je me pose est de savoir, comment le président Macky Sall, un initié du domaine du Pétrole, a pu maintenir en 2012, à la suite de son accession au pouvoir, ce contrat frauduleux? 

Comment le président Macky Sall qui avait ordonné une enquête à l’IGE dans ce dossier, (enquête qui a démontré une fraude et une violation de la loi de la République sur ce dossier du pétrole), a pu faire fi des conclusions de l’enquête et signer tout de même le décret validant ce contrat signé par l’ancien régime et son ministre de l’Énergie Karim Wade ? 

J’affirme que le maintien de ce contrat est doublement machiavélique car visant d’une part de conclure un nouveau « deal » avec les signatures de ses adversaires politiques afin de les faire taire sur ce dossier et d’autre part, si jamais ce deal venait à éclater de les accuser par une justice au doigt et l’œil et ainsi les écarter définitivement en tant qu’adversaires politiques. 

Le mobile du président Sall est donc évident avec son frère Aliou Sall qui collabore avec Timis, et pour preuve son ministre de l’Énergie Aly Ngouille Ndiaye, n’a pas réalisé une re-vérification technique du dossier laissé par son prédécesseur, Karim Wade. Le rapport qu’il a donc eu à présenter ne pouvait donc être que fallacieux et mensonger. Pourtant, le président Macky Sall a apposé sa signature sur des décrets validant un contrat que ses prédécesseurs n’auraient jamais dû entamer! 

2019 – Rapport IGE et reportage BBC : le scandale éclata…

En Mai 2019, ce fut l’éclatement du scandale! La BBC publie des preuves concernant principalement le contrat de vente de 30 % stipulant la cession du contrat frauduleux à BP par Timis pour le versement de 144 milliards de FCFA ; et le contrat de travail du sieur Aliou Sall signé par Timis et mentionnant un salaire mensuel sur 5 ans de 1.5 million de dollars. Le contrat BP-TIMIS octroie aussi à Timis des royalties sur 30 ans indexés sur le prix du baril de pétrole et estimées à 6.000 milliards de FCFA sur le long terme. Une somme à reverser dans des sociétés aux Iles Caïmans. Et c’est là qu’il devient fort intéressant de comprendre le modus operandi et l’ingénierie de Timis en tant que spéculateur et expert du blanchiment. 

En 2024, quand il quittera le palais le président Sall a uniquement le dossier petrotim comme problème pouvant le rattraper et menacer sa famille. Il ne dormira sur ses deux oreilles qu’avec la certitude que ceux qui sont au pouvoir n’ont pas intérêt à mettre ce dossier en investigation. Et qui en dehors de ceux là qui ont signé ce contrat, pourrait lui en apporter la garantie ? 

moussa bala fofana

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Shekhou - 14/10/2019 - 16h 32  
Pour rappel et pour ne pas s'y tromper d'un iota lisez ou relisez et faites lire ou relire le livre de l'excellent journaliste de Walf, Mame Birame WATHIE : "Affaire Karim Wade / Maky Sall : la double victimisation gagnante de Maître Wade - La grande entente ? Ceci dit, à propos du gaz et du pétrole, je ne connais pas les termes de leur entretien y afférent. Mais ce qui est sûr et certain, c'est que Wade s'est assuré que sa part lui parviendra par les canaux appropriés. Si, en tout cas, Maky ne réussira pas à passer les lingués à Karim en 2024. Ce qui est fort, fort, fore PROBABLE !
Bounkhatab - 14/10/2019 - 19h 05  
SACRES ANALYSTES ,WADE ET MACKY SE RENCONTRENT ET ON NOUS POND DES SCENARIOS DE FILMS HINDOUS DE SECONDE ZONE,EN 2024, SI ON TRIME PAS ,ON NE GAGNERA AUCUNE ELECTION PRESIDENTIELLE,QUE L ON S APPELLE KARIM, KHALIFA,SONKO ,IDY OU TARTAMPION,
Amadou - 14/10/2019 - 21h 04  
Pffffff trait d'union ? D'où vient APR ?.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Prochaines élections : Khalifa Sall mijote sa stratégie...
Le Pudc dans un puits de dettes
Quand d’éternels complexés nous dirigent…
Passation de marchés publics : L'Assemblée nationale est un très mauvais élève
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul ndéye
Pauvre Sénégal !
Pour les beaux yeux d’une « charmante » plaignante: Un commissaire de police des Hlm «séquestre» une bonne domestique
PS : Aminata Mbengue Ndiaye face à sa première fronde
Mairie de Kaolack : Mimi Touré, Serigne Mboup… à l'assaut de Mariama Sarr
Casamance : n’est-il pas temps d’arrêter de négocier et de prendre les armes ?
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Quand d’éternels complexés nous dirigent…
Pauvre Sénégal !
Casamance : n’est-il pas temps d’arrêter de négocier et de prendre les armes ?
Santé: Heureusement Mariéme Fall Sall est là !
Le Sénégal est un Etat délinquant sous le magistère de Macky SALL
Khalifa SALL est éligible en 2024 : L’article L.31 du code électoral est inconstitutionnel
Pauvre Aissata !
Sacré Macky !
Supercherie....
Dakar : nouveau paradis des blanchisseurs d’argent et des narcotrafiquants
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 133101 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 92324 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 67868 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 58012 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 57421 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 novembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Seydina Fall Bougazelli : Le cas manifeste du coumba am ndéye ak coumba amoul n ...
15/11/2019 - 11:39
Bureau de mise à niveau :La bamboula inexpliquée de Ibrahima Diouf
05/11/2019 - 13:18
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Quand d’éternels complexés nous dirigent…
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 novembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
De Wade à Macky : l’obsession du pouvoir !
16/11/2019 - 10:13
Trêve de diversion Monsieur le Ministre. Vous nous rendez malades !
13/11/2019 - 21:55
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Intégralité : Face à Pape Alé Niang avec le président Ousmane Sonko Pastef
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017