Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Chef de l'opposition: Macky a réussi à diviser l'opposition
Publié le : Dimanche 8 Septembre 2019 - 19:08 - Source : nettali - Commentaires : 2 - Consulté : 903 Imprimer

 Si l’objectif de Macky Sall était de diviser l’opposition, force est de reconnaître qu’il l’a bien réussi. Et pour cause, un vent de suspicion souffle sur les relations entre ténors de l’opposition à quelques encablures des élections locales. Défaits par Macky Sall lors de la présidentielle du 24 février 2019, les partis d’opposition semblent perdus, s’ils ne sont pas dans une crise profonde. De la coaltion “Idy2019” au Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), de graves divergences se font jour. Le Parti démocratique sénégalais (Pds) qui avait boycotté la présidentielle n’est pas épargné.
Au Pur, la suspicion s’est installée un peu avant la présidentielle. Puisque de nombreux responsables et cadres du parti ne voulaient pas d’Issa Sall comme
candidat. Malgré tout, Serigne Moustapha Sy le maintient. Résultat : après avoir été la révélation des législatives de 2017, le Pur réalise un score décevant à la présidentielle. Son candidat ne dépassera que Me Madické Niang. Issa Sall arrive loin derrière Macky Sall, Idrissa Seck et Ousmane Sonko. Et les divergences s’accentuent après la présidentielle avec la participation d’Issa Sall au dialogue initié par le chef de l’Etat malgré l’opposition de Serigne Moustapha Sy. Au finish, le ci-devant candidat du Pur est viré de la direction de ce parti.
Dans la coalition “Idy2019”, c’est Barthélemy Dias qui lance les hostilités. Ce proche de Khalifa Ababacar Sall accuse des leaders de l’opposition de “dealer” avec Macky Sall. Ce que les rewmistes prennent comme une attaque contre leur mentor. Ils ouvrent, à leur tour, le feu contre le lieutenant de l’ancien maire de Dakar.

Barthélemy Dias aura beau repréciser sa pensée, le mal est déjà fait. D’autant que pour certains opposants, Idrissa Seck n’est intéressé que par le statut de chef de l’opposition et les avantages qui vont avec.
Et c’est dans ce contexte qu’un
éditorialiste révèle que Mamadou Diop Decroix, Oumar Sarr et Me Amadou Sall ont été discrètement reçus par Macky Sall. Ce que le secrétaire général d’And-Jëf/Pads a formellement démenti. Mais cette présumée audience ne fait qu’accentuer la suspicion dans une opposition qui a toujours eu du mal à accorder ses violons. Pourtant, ils sont tous conscients que cette ambiance de suspicion est la meilleure manière d’aider la coalition au pouvoir à remporter facilement les prochaines élections locales 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
THIAM - 09/09/2019 - 04h 05  
l opposition doit revoir les choses car cette question du statut n' est que la diversion pour la briser et assurer ces victoires prochaines aux elections localesla bataille qui vaille est la mobilisation sur la gestion de nos ressources naturellesil faut resserer les rangs en vue de faire Macky et son regime
THIAM - 09/09/2019 - 04h 05  
l opposition doit revoir les choses car cette question du statut n' est que la diversion pour la briser et assurer ces victoires prochaines aux elections localesla bataille qui vaille est la mobilisation sur la gestion de nos ressources naturellesil faut resserer les rangs en vue de faire Macky et son regime
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Débat sur le 3e mandat : les cadres républicains crachent du feu sur Boun Dionne et Mbaye Ndiaye
La cour de justice n'apis le pouvoir de sanctionner les Etats
Zoo Lank «a sssiégé» le Camp Pénal
La députée Awa Niang ébouillante, au 3ème degré, sa collègue parlementaire et sœur de Bby : «Adji Mbergane, tu nous e..
Thierno Bocoum survole troisième mandat : « Nous allons nous battre plus que nous l'avions fait en 2012 »
Argentine: Un ambulant Sénégalais agressé par des policiers
Déthié Fall : le débat sur le troisième mandat du président est inutile et insensé
Aux portes du Camp Pénal, « Aar Li Nu Bokk » crie « liberté pour Guy »
Double scrutin en Guinée: Les dessous d’un report
Mbaye Ndiaye rétropédale : « Je n’ai pas parlé de troisième mandat »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146636 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95565 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71026 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60743 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60290 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017