Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Le Fouta coupé du reste du Sénégal, Patauge dans les eaux
Publié le : Vendredi 23 Août 2019 - 12:27 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 4 - Consulté : 748 Imprimer

Alors que certains y voient la providence, d’autres en subissent les conséquences car, les fortes précipitations enregistrées ces jours, ont, encore une fois, mis à nu, l’épineux problème du manque de réseau d’assainissement au niveau de plusieurs localités et surtout la défaillance des infrastructures routières.

Le Fouta a été  submergé ces derniers jours par des pluies torrentielles. Si ces pluies sont salutaires pour enrayer un peu le manque de ressources en eau, face à un déficit pluviométrique qui perdure, elles n’ont pas fait la joie de nombreux  individus victimes d’infrastructures défaillantes face aux intempéries. Les dernières pluies ont mis à nu les limites de «l’assainissement» de plusieurs localités qui ont renoué avec la fâcheuse situation des eaux stagnantes.  Que dire de la mobilité au niveau des routes ? 

La RN2, sur l’axe Ndioum-Ourossogui-Bakel, en réhabilitation, est tout simplement devenue un parcours de combattant sur lequel les usagers    souffrent le martyr. Au niveau de Sinthiou Garba, dans la commune d’Ogo, où une passerelle de fortune construite au niveau de la déviation, a été emportée par les fortes eaux de ruissellement, le trafic routier s’est retrouvé bloqué durant plusieurs heures. «Une situation déplorable» comme le déclarent les populations qui ont assisté à l’évacuation des  malades et de leurs accompagnateurs par des brancards de fortune et surtout des grues   qui assuraient la traversée des grandes brèches… 

Paradoxalement, ce sont toutes les déviations de cet axe routier en réhabilitation qui partagent la mauvaise réputation  d’être des parcours de risque. De Aéré Lao - Agnam,  Thilogne - Ourossogui, Hounaré- Bakel les déviations se présentent comme des parcours de combattant où les gros porteurs et les véhicules légers s’adonnent à un ballet effarant synchronisé de multiples zigzags  à n’en plus finir qui provoquent de nombreux accrochages et parfois de graves accidents. 

La piste du Ndandé Mayo reste un autre supplice des usagers. En cette période hivernale, la piste fortement endommagée du Ndandé Mayo se présente comme  un autre enfer pour les usagers  Si en saison sèche, malgré tous les aléas, les voitures arrivent à se frayer un chemin, pendant la saison des pluies, les choses se compliquent. C’est aujourd’hui le cas de Nawel à Dembancané où les automobilistes jouent aux équilibristes sur le tracé sinusoïdal de cette voie stratégique de la zone production agricole   au risque d’abîmer la mécanique de leurs engins.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Demba - 23/08/2019 - 12h 47  
Faut dire à Moussa dg dem dik de vous faire un Hilah Fouta...
SENEGALUS - 23/08/2019 - 13h 09  
IL FAUT ALLER DERACINER ILAA TOUBA POUR L'AMENER À FOUTA.MDRRRRRRRRRRDES ELECTEURS DE MERDE
Moustapha - 23/08/2019 - 13h 24  
Ils n ont qu a continuer de voter les yeux fermes pour tous les regimes qui arrivent au pouvoit comme ils l ont fait avec le ps le pds et l apr
Fouta - 23/08/2019 - 16h 36  
Votre leader est actuelma a Biarritz en france pour passer de bonnes vacances avec sa femme. Passez donc vos vacances sous les eaux en tte dignité et ne nous tympaniser pas les oreilles.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
« Des autorités ont détournée les fonds d’indemnisation des soldats tombés lors la guerre du Golf »
Boycott du dialogue national : Karim, Le Facteur Bloquant ?
L'AIBD peine à atteindre les 3 millions de passagers par an
Gambie: Des milliers de manifestants réclament le retour de jammeh
Un sommet extraordinaire des chefs d'Etat pour sauver l'Eco
Mariama Sarr n’arrête pas la grève
Tout sur le kidnapping de Coumba Kane
Rencontre ministre de la Fonction publique et le G7: les syndicalistes déçus
Mission de paix impossible au Mfdc: Retour sur les profondes bisbilles entre Cesar Atoute Badiate et Salif Sadio
Drogue saisie par l’armée : 4 personnes libres
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142313 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94586 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70128 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59905 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59369 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017