Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Reconstruction du marché Sangada : « nous n'allons pas attendre d'avoir un JOOLA BIS »
Publié le : Dimanche 18 Août 2019 - 12:56 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 311 Imprimer

Abdou Karim Fofana, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique était, ce dimanche, l’invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio (90.3). Face à Mamoudou Ibrahima Kane, il a évoqué la fermeture annoncée du marché Sandaga.

Formel et déterminé, le ministre a réitéré la date de la fermeture du marché qui, selon lui, est prévue le 30 août prochain. « Je ne souhaite pas au Sénégal qu’on ait un « Joola » bis. Sandaga, est un bâtiment qui existe depuis 1933 et qui a connu beaucoup d’incendies. Un bâtiment pour lequel nous avons tous les rapports de la protection civile qui nous indiquent qu’il est en état de ruine et qu’il y a des possibilités d’affaissement ou d’effondrement.

Je ne vais pas attendre qu’il ait un drame pour venir présenter mes condoléances. Il nous faut arrêter cet attentiste coupable de services publics sur des sujets comme ça », a déclaré le ministre, tout en précisant qu’il n’a reçu aucune pression, qu’elle soit religieuse ou étatique pour repousser la date initiale qui était retenue pour la fermeture du marché. Quid du projet ?

Le ministre rappelle qu’une bonne partie de la population souhaite une restauration du marché. Mais, relève-t-il : « La restauration coûte chère car, souvent, ce sont des corps d’état et des corps d’ingénierie qu’il faut reprendre ». Ainsi, le ministre juge qu’il est plus opportun de démolir et de reconstruire. Ce, dit-il, en aménageant des exigences de notre temps. « Nous voulons surélever le bâtiment et avoir une centaine de places en sous-sol », a indiqué Abdou Karim Fofana.

S’agissant du coût du projet, les premières évaluations, selon le ministre, tournent entre 8 à 10 milliards de francs CFA.

« Aucun espace ne sera vendu dans le projet de l’Etat »

En plus de la construction du marché, ce montant englobe la réalisation d’un bâtiment annexe sur les 1000 mètres carrés restants. « Nous voulons faire un centre commercial moderne de 5 étages dans lequel nous mettrons tous les commerçants qui sont sur l’avenue Emile Badiane », a soutenu le ministre, tout en rappelant le projet d’éradication des cantines dans le centre-ville. « Nous voulons avoir des espaces commerciaux modernes, fréquentables qui donnent du confort à notre ville », souhaite-il.

Par ailleurs, Abdou Karim Fofana a rassuré les commerçants qui avaient des places dans le marché. A l’en croire, ces derniers reprendront leurs biens après la reconstruction du marché. En d’autres termes, aucune place ne sera vendue. « Nous allons permettre à tous les commerçants qui étaient propriétaires ou qui avaient des espaces de vente de retrouver leur espace. Ils auront, peut-être, à payer leur cotisation pour les frais d’entretien et de maintenance. Mais, aucun espace ne sera vendu dans le projet de l’Etat. On a le recensement qui a été fait par la ville de Dakar », rassure-t-il.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Recrudescence des morts par la foudre: Où sont les paratonnerres ?, s'interroge Seydi Gassama
Terrain Sacré-Cœur : La foudre a encore tué
Rufisque : Les victimes des démolitions de Tivaouane Peulh très remontées contre les autorités étatiques
Parcelles assainies: Un jeune d’une vingtaine d’années tué par la foudre
Le bracelet électronique bientôt effectif
Un collecteur de drames
Manif à Aibd lundi prochain : Le collectif des prestataires demande plus de considération pour le privé sénégalais
Maroc : Ce Sénégalais sauvagement assassiné !
Adama Gaye menace de reprendre sa grève de la faim
Drogue saisie au Port : Le mécanicien du bateau tombe
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 126718 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 89584 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 65418 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55764 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 55103 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 11 septembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Marchés au Sénégal :Le CITP de Seydou Kane, proche de Macky Sall, veut sa par ...
13/09/2019 - 12:32
De nouvelles révélation sur l'affaire Pétro-Tim
02/09/2019 - 11:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Le voile, entre croix et banniére
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 11 septembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Serigne Abdou, l'honneur du soufisme contemporain !
14/09/2019 - 12:47
Dévoilement.....
12/09/2019 - 15:28
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017