Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Reconstruction du marché Sangada : « nous n'allons pas attendre d'avoir un JOOLA BIS »
Publié le : Dimanche 18 Août 2019 - 12:56 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 1048 Imprimer

Abdou Karim Fofana, ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique était, ce dimanche, l’invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio (90.3). Face à Mamoudou Ibrahima Kane, il a évoqué la fermeture annoncée du marché Sandaga.

Formel et déterminé, le ministre a réitéré la date de la fermeture du marché qui, selon lui, est prévue le 30 août prochain. « Je ne souhaite pas au Sénégal qu’on ait un « Joola » bis. Sandaga, est un bâtiment qui existe depuis 1933 et qui a connu beaucoup d’incendies. Un bâtiment pour lequel nous avons tous les rapports de la protection civile qui nous indiquent qu’il est en état de ruine et qu’il y a des possibilités d’affaissement ou d’effondrement.

Je ne vais pas attendre qu’il ait un drame pour venir présenter mes condoléances. Il nous faut arrêter cet attentiste coupable de services publics sur des sujets comme ça », a déclaré le ministre, tout en précisant qu’il n’a reçu aucune pression, qu’elle soit religieuse ou étatique pour repousser la date initiale qui était retenue pour la fermeture du marché. Quid du projet ?

Le ministre rappelle qu’une bonne partie de la population souhaite une restauration du marché. Mais, relève-t-il : « La restauration coûte chère car, souvent, ce sont des corps d’état et des corps d’ingénierie qu’il faut reprendre ». Ainsi, le ministre juge qu’il est plus opportun de démolir et de reconstruire. Ce, dit-il, en aménageant des exigences de notre temps. « Nous voulons surélever le bâtiment et avoir une centaine de places en sous-sol », a indiqué Abdou Karim Fofana.

S’agissant du coût du projet, les premières évaluations, selon le ministre, tournent entre 8 à 10 milliards de francs CFA.

« Aucun espace ne sera vendu dans le projet de l’Etat »

En plus de la construction du marché, ce montant englobe la réalisation d’un bâtiment annexe sur les 1000 mètres carrés restants. « Nous voulons faire un centre commercial moderne de 5 étages dans lequel nous mettrons tous les commerçants qui sont sur l’avenue Emile Badiane », a soutenu le ministre, tout en rappelant le projet d’éradication des cantines dans le centre-ville. « Nous voulons avoir des espaces commerciaux modernes, fréquentables qui donnent du confort à notre ville », souhaite-il.

Par ailleurs, Abdou Karim Fofana a rassuré les commerçants qui avaient des places dans le marché. A l’en croire, ces derniers reprendront leurs biens après la reconstruction du marché. En d’autres termes, aucune place ne sera vendue. « Nous allons permettre à tous les commerçants qui étaient propriétaires ou qui avaient des espaces de vente de retrouver leur espace. Ils auront, peut-être, à payer leur cotisation pour les frais d’entretien et de maintenance. Mais, aucun espace ne sera vendu dans le projet de l’Etat. On a le recensement qui a été fait par la ville de Dakar », rassure-t-il.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
MEMBRES BRUTALISÉS, MENOTTÉS ET JETÉS AU SOL: Gno lank est scandalisé
Quand l'insécurité dicte sa loi !
Arabie Saoudite : En bonne santé, Mbayang Diop "dénonce certaines sorties médiatiques"
CEM de Boucotte : un enseignant tabassé et blessé à l’œil par son ancien élève
Disparue à Keur Mbaye Fall, puis réapparue à Touba, en provenance de Linguère : Le récit de Coumba Kane sent du préfabriqué
Coumba Kane est actuellement à l'hôpital Matlaboul Fawzeyni
La casamance toujours à la recherche de la paix
« Des autorités ont détournée les fonds d’indemnisation des soldats tombés lors la guerre du Golf »
Boycott du dialogue national : Karim, Le Facteur Bloquant ?
L'AIBD peine à atteindre les 3 millions de passagers par an
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 142370 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94631 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70179 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59935 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59402 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017