Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Les populations promettent l’enfer aux voleurs
Publié le : Samedi 17 Août 2019 - 11:43 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 422 Imprimer

Ces populations qui célébraient jeudi dernier la seconde édition de la cérémonie dite «Dirril Chîn», sorte de slogan et scènes en simulation pour dissuader le phénomène du vol de bétail au sein de leur collectivité, avaient même émis l’idée de faire justice elles-mêmes pour rompre définitivement avec ce phénomène qui leur causent d’énormes difficultés pour redresser leurs économies et élever le nombre de ruminants nécessaires à la communauté afin de faire face à certains évènements socioreligieux comme la fête de la Tabaski.

Des projets d’intérêt communautaire certes, mais qui sont peu réalisables à cause du laxisme dont elles accusent les autorités en charge de la sécurité dans la région d’avoir souvent fait montre à chaque fois qu’il se crée un incident du genre dans leur village. Les voleurs même identifiés ne sont pas du tout inquiétés.

Pourtant dans ce genre de villages où tout le monde se connait, il est difficile de faire passer ce genre d’acte anti-communautaire sans pour autant être connu. Aussi pour des raisons inconnues, des présumés voleurs refusent en toute quiétude de déférer à la convocation des services de sécurité. S’il arrive dès fois qu’un voleur est interpellé, il est très rare qu’il fasse l’objet d’une poursuite au tribunal, quelque soit la nature de l’infraction commise. Si par hasard elle subit une quelconque condamnation, la peine qu’on lui inflige n’est pas parfois sévère et le condamné finit par retourner à la case de départ les jours, semaines, voire les mois qui suivent son interpellation.

Visiblement à Keur Ndiangue, cette situation provoque une vague de frustrations, de rancœurs, mais surtout des stratégies de vengeance contre ce qui est appelé le «banditisme local». Mais également une situation qui est présentement portée par le mouvement «Aarr Sunu Momeel», aujourd’hui coordonné par Bassirou Bâ alias «Toucouleur Rû Baye».

Mais qui prône au juste le renforcement du système de sécurité des populations en fonction des normes et règlements en vigueur. Ce mouvement interpelle en effet le président Macky Sall afin qu’il favorise une nouvelle révision plus répressive du phénomène de vol de bétail et invite les populations à poursuivre leur combat jusqu’à obtenir gain de cause.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Vers une grave pénurie de vaccins au Sénégal: Les blocages et les responsabilités
3e mandat de Condé: Encore 3 jeunes tués
Lycée Blaise Diagne de Dakar: une élève agresse son professeur d’EPS et la défigure... les cours suspendus
Les visiteurs de Guy Marius Sagna privés de permis
Le parc Lambaye de Pikine prend "encore" feu!
G7 «décrète» la stratégie du pourrissement
Pape Alé Niang publie un livre de révélations sur le dossier du COUD
Gouvernance : Macky Sall envoie l’IGE dans tous les ministères
Contrat d'affermage : La SDE perd définitivement
Crise dans le secteur de la Boulangerie
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143310 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94759 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70292 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60037 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59508 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017