Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Macky Sall : de l’incompétence à l’indignité
Publié le : Jeudi 15 Août 2019 - 17:42 - Source : dakarmatin - Commentaires : 12 - Consulté : 1939 Imprimer

« On ne fait pas une opération mains propres, avec des mains sales »

 

 Au terme de 7 ans d’une gouvernance médiocre, le Président de l’APR a abîmé les institutions, fragilisé considérablement la République et transformé l’espace démocratique sénégalais en un gigantesque champ de ruines. De locataire à milliardaire (devenu riche sans effort), celui qui n’a été ni capitaine d’industrie, ni millionnaire, ni héritier de biens immobiliers a amassé de 2000 à 2012, une fortune colossale évaluée 8 milliards de CFA, obtenue de manière illicite, grâce au pillage des deniers publics, d’un pays classé parmi les 25 nations les pauvres au monde (sa déclaration de patrimoine de 2012 fait foi).

Incompétent, sans cap, ni vision, la figure de la gouvernance propre, sobre, et vertueuse s’est littéralement fracassée avec l’exercice du pouvoir. Alors que la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté,  que le peuple est tenaillé par faim et la soif, et que le Sénégal traverse une crise de trésorerie sans précédent ; le pillage des ressources par les tenants du régime atteint une vitesse de croisière: l’affaire MITTAL met à nu des pratiques prédatrices opérées par une bande de mafieux ; l’affaire PRODAC (29 milliards de F CFA ) est assimilable à un braquage des ressources publiques; la nébuleuse affaire PETROTIM associe le Président de l’APR (Macky Sall), son frère Aliou Sall et le Ministre de l’Intérieur Aly N’Gouille N’Diaye dans le scandale du siècle (népotisme, favoritisme, signatures de contrats illégaux), un crime économique évalué à plus de 6000 milliards de F CFA. Au même moment, des dizaines de milliards de F CFA ont été soustraits illégalement des caisses de l’état par l’ex Ministre de l’économie et des finances, Amadou Ba, dans le cadre de remises gracieuses au profit d’entreprises, en violation totale des dispositions fiscales. Régulièrement, des scandales d’une extrême gravité sont révélés au grand jour par la presse, prouvant que le Sénégal est dirigé par une bande d’affairistes, de voleurs et d’incompétents.

L’incompétence est couplée à l’indignité lorsque les arrestations arbitraires pour des motifs fallacieux d’offense au chef de l’état, et d’atteinte à la sûreté de l’état se multiplient à un rythme effréné (Guy Marius Sagna, Adama Gaye et j’en passe…). Avec le Président de l’APR, le Sénégal s’est mué en un pays liberticide pour les démocrates et partisans de la liberté d’expression. L’indignité atteint son point culminant lorsque le Président de l’APR verse dans un grossier et scandaleux chantage « à la grâce présidentielle », s’agissant de Khalifa Sall. En soulignant, que le décret de grâce de Khalifa Sall est signé, mais assorti de conditions avant sa publication au journal officiel (demande de Khalifa Sall), les tenants du régime se comportent comme « de vulgaires malfrats exigeant une rançon » : la signature de Khalifa en échange de sa libération (la grâce n’exige pas cette démarche). Ignoble procédé ! Jamais, dans l’histoire du Sénégal, la fonction présidentielle n’a été abaissée à ce niveau. Dans cette affaire, la sortie publique de 2 proches de Khalifa Sall, Babacar Thioye Ba (Directeur de cabinet adjoint de Khalifa), et Moussa Taye (porte-parole), précisant qu’aucune grâce ne sera demandée par Ababacar Khalifa Sall constitue une humiliation pour Macky Sall. Celui qui a signé le décret, tout en exigeant la demande de l’intéressé pour finaliser sa démarche se trouve désormais dans une situation de demandeur : contraint d’attendre une lettre écrite de Khalifa qu’il ne recevra jamais. Les rôles sont inversés : A l’indignité de Macky Sall (pratique qui n’honore pas la fonction), Khalifa Sall oppose, du fond de sa cellule, une dignité, dans l’épreuve.

Par sa posture, Khalifa Sall vient de donner une formidable leçon de dignité à celui qui est arrivé par effraction à la tête de la magistrature suprême.

Dans une excellente contribution intitulée « Revanchisme d’Etat », le Journaliste Serigne Saliou GUEYE (Le Témoin) a mis à nu les pratiques immondes et les errements d’un régime qui « utilise la répression carcérale comme le moyen le plus adéquat pour gagner le respect des citoyens ». Et le journaliste d’ajouter, à juste titre, que cette démarche est « littéralement contreproductive ».

Parce que tout ce qui excessif est insignifiant, le régime de terreur que tente d’instaurer le Président de l’APR est viscéralement voué à l’échec.

Lorsque l’horloge des citoyens libres du Sénégal sonnera, Khalifa Sall, la tête haute, recouvrera sa liberté : pleine et entière. Il ne faut point en douter.

Seybani SOUGOU – E-mail : sougouparis@yahoo.fr

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (12)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kilab - 15/08/2019 - 18h 45  
Je confirme. La plus grande preuve indignité c'est d’être indifférent à sa propre indignité. C'est justement ce qui arrive à ce spahi en civil.
SOUGOU - 15/08/2019 - 18h 51  
OU C EST SEYBANI OU C EST KITANE,OU CE SONT DES MENSONGES OU DE LA GROSSIÈRETÉ ;JAMAIS DES CONTRIBUTIONS POUR EVEILLER LES CONSCJENCES,UN DUO DE FRUSTRÉS QUOI ,
Lemzo - 15/08/2019 - 19h 30  
Ton baratin est insipide M. Sougou ! Change de disque !
Libre - 15/08/2019 - 20h 06  
L'homme libre est celui qui sait rester digne devant toute épreuve...Khalifa est un homme libre partout ou il sera.
Goor - 15/08/2019 - 21h 06  
Mr SOUGOU votre analyse est d’une pertinence très appréciée .Demain il fera jour te on leur réglera leur comptes ces agents mackyaveliques
Jacob - 15/08/2019 - 21h 24  
Seybani et Kitane...et tous les autres..vous faites honneur au peuple..laissez les maquisards maquilleurs mackyavéliques du maquis hurler contre le vent..
Parisienne - 15/08/2019 - 21h 57  
Machallah analyse tr
Anti-cfa - 16/08/2019 - 00h 04  
foutaise
Dj - 16/08/2019 - 02h 36  
Macky Sall est tout juste un voleur, un magouilleur, un arriviste et surtout un traître.
Moussa - 16/08/2019 - 05h 14  
Nous avons un gouvernement de badolo de la pire espèce,des moins que rien,mangeurs de riba,de vrais charognards...
Modou - 16/08/2019 - 05h 21  
Le pays est gouverné par des insectes nuisibles...
TALATAY NDER - 16/08/2019 - 12h 26  
Macky un traître un lâche de la pire espéce et voleur de nos ressources avec son frere
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Le bracelet électronique bientôt effectif
Un collecteur de drames
Les avocats d'Adam Gaye vilipendent Macky auprès de ses pairs
Manif à Aibd lundi prochain : Le collectif des prestataires demande plus de considération pour le privé sénégalais
Maroc : Ce Sénégalais sauvagement assassiné !
Serigne Abdou, l'honneur du soufisme contemporain !
Adama Gaye menace de reprendre sa grève de la faim
Drogue saisie au Port : Le mécanicien du bateau tombe
«Financements de Karim pour Sonko»: Pastef dément et tire sur Me El Hadj Diouf
Les retraités crucifient Mamadou Sy Mbengue pour l’envoyer à la...retraite
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Serigne Abdou, l'honneur du soufisme contemporain !
Dévoilement.....
Il n’existe aucune preuve de la publication au journal officiel du décret n°2016-1222 du 12 aout 2016, re-nommant Pape Oumar Sakho, Président du Conseil Constitutionnel
La controverse au tour du choix du chef de l'opposition
Affaire Desfourneaux : les vérités De Decroix
Quand l’Eldorado Sud-Africain est en proie à la xénophobie
Délit d’ambition !
L’ALLIANCE ‘’SUXAL SOPI’’ SE MEUT DANS LA FOURBERIE
Adversaires ou ennemis ? Ce que j’ai appris et compris !
Le capitaine déserte le navire en perdition
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 126718 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 89584 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 65418 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55764 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 55103 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 11 septembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Marchés au Sénégal :Le CITP de Seydou Kane, proche de Macky Sall, veut sa par ...
13/09/2019 - 12:32
De nouvelles révélation sur l'affaire Pétro-Tim
02/09/2019 - 11:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Le voile, entre croix et banniére
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 11 septembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Serigne Abdou, l'honneur du soufisme contemporain !
14/09/2019 - 12:47
Dévoilement.....
12/09/2019 - 15:28
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017