Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Violences policières : Le Pr Daouda Guèye dénonce une indignation sélective
Publié le : Jeudi 15 Août 2019 - 17:29 - Source : dakarmatin - Commentaires : 6 - Consulté : 1073 Imprimer

Le 03 août 2018, le mouvement Frapp/France Dégage, organisait une marche pour dénoncer les violences policières et exiger justice et réparation pour les victimes.

Mais, “il n'y avait ni les pharmaciens, ni les enseignants, ni les responsables des amicales d'étudiants, ni les marchands ambulants, ni ... ni ... . "Normal", ils n'étaient pas concernés”, déplore le Pr Daouda Guèye, sur sa page Facebook. 

Aujourd'hui, le débat sur les violences policières refait surface avec le commissaire Sankaré, qui semble “avoir abusé de ses pouvoirs” contre un pharmacien. “Nos compatriotes pharmaciens sont touchés par les violences policières. Ils ont décidé de manifester contre ces violences ... en privant nos compatriotes de médicaments pendant 03 jours, dans l'indifférence totale des enseignants”, regrette l’activiste. 

“Demain, prévient Daouda Gueye, c'est un enseignant qui, peut-être, sera touché. On verra alors les enseignants manifester en privant nos compatriotes élèves et étudiants d'heures d'enseignement, dans l'indifférence totale des pharmaciens. Guy Marius Sagna a toujours été à la pointe de ce combat.
Ils est arbitrairement détenu, dans l'indifférence de beaucoup”. 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Louthi - 15/08/2019 - 17h 40  
C'est le Sénégal d'aujourd'hui,chacun pour soi.C'est pourquoi on n'aura rien de bon dans ce pays...
Gorguidiop - 15/08/2019 - 18h 34  
Mim rèew fa mu jëm Yalla rèk a ko xam. Bop sa bop dongg. Bu lèn sèni jiit yi jaaxal ci sèen guirro alalu askan wi. Ñom ak yèen a yem.
Constat - 15/08/2019 - 19h 37  
Ça aurait été un citoyen ordinaire sur la route comme tous les jours, personne ne serait au courant.
Constat - 15/08/2019 - 19h 37  
Ça aurait été un citoyen ordinaire sur la route comme tous les jours, personne ne serait au courant.
Patriote - 15/08/2019 - 22h 44  
Nous assistons à une bordellisation de notre société, par cette gouvernance mafieuse, inhumaine, indigne, faite de corruption exponentielle d’état, de justice politisée pour casser de l'opposition, une impunité garantie pour les voleurs de milliards, parfois par dizaines, par centaines, dans un silence assourdissant, d'une absence totale de valeurs humaines, morales, démocratiques, ...Ce pays va à la dérive, sous l’œil complice de beaucoup d’autorités religieuses, politiques, coutumières dont beaucoup semblent avoir goutté à la corruption/ribbat du président...Certaines autorités ont manifestement mangé le fruit défendu...Les gens fuient l'alcool comme la peste en disant qu'il est maudit par le Bon Dieu, pourtant le ribbat l'est davantage, mais ils prennent...Le président macky sall travaille à l’éparpillement des forces par la corruption des responsables politiques, syndicaux,...pour empêcher une explosion des mécontentements...DES COXEURS/DÉMARCHEURS DE LA CORRUPTION VEUILLENT NUIT ET JOUR POUR UNE GENERALISATION DU RIBBAT, POUR QU'ON FOUTE LA PAIX AU PRÉSIDENT MACKY SALL QUI A RENIE TOUTES SES PROMESSES, TOUS SES ENGAGEMENTS...Parmi eux, le grand Professeur Tounkara, ce grand intellectuel devenu un démarcheur du ribbat...J'attends son démenti sur l'affaire karim...
LE RADAR - 15/08/2019 - 22h 57  
UN PEUPLE UN BUT UNE FOI AU SENEGAL= MON INTERET AVANT CELUI DES AUTRES!AVEC CET ETAT D'ESPRIT LA DICTATURE A DE BONS JOURS DEVANT ELLE! MERCI QUAND MEME POUR CETTE PERTINENTE CONSTATATION
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
L'Apr dans tous ses éclats.
Moustapha Diakhaté persiste, signe et lance sa plateforme
Indice Perception Corruption 2019: le Sénégal reste dans la zone rouge avec une note de 45/100
Moustapha Diakhaté pourra-t-il ébranler l’APR ?
Comment Macky prépare discrètement les locales
Entre Hott et Abdoulaye Daouda Diallo , le torchon brûle
Les véritables raisons de notre sous développement
Vague de démissions au ministère de l’Enseignement supérieur: Mary Teuw Niane pointé du doigt
Mbaye Ndiaye, membre de la commission de discipline : « Moustapha Diakhaté a toujours sa place à l’Apr »
"Il n'existe pas de tension budgétaire "
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Vers une grave pénurie de vaccins au Sénégal: Les blocages et les responsabilités
3e mandat de Condé: Encore 3 jeunes tués
Lycée Blaise Diagne de Dakar: une élève agresse son professeur d’EPS et la défigure... les cours suspendus
Les visiteurs de Guy Marius Sagna privés de permis
Le parc Lambaye de Pikine prend "encore" feu!
G7 «décrète» la stratégie du pourrissement
Pape Alé Niang publie un livre de révélations sur le dossier du COUD
Gouvernance : Macky Sall envoie l’IGE dans tous les ministères
Contrat d'affermage : La SDE perd définitivement
Crise dans le secteur de la Boulangerie
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143311 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94759 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70292 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60037 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59508 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017