Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Budget 2019: pourquoi l'Etat veut réajuster la loi de finances rectificatives
Publié le : Samedi 29 Juin 2019 - 19:57 - Source : emedia - Commentaires : 2 - Consulté : 1408 Imprimer

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, fera face aux députés, demain dimanche, 30 juin, pour l’examen du Projet de loi n°10 /2019 portant Loi de finances rectificative (LFR) pour l’année 2019.

Un réajustement qui s’explique, selon les services de l’Etat, repris par Le Soleil, par les contrecoups découlant d’un probable choc pétrolier potentiellement « redoutable » pour notre économie encore très dépendante des énergies fossiles (pétrole et gaz, entre autres), de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. S’y ajoute, sur le plan externe, le Brexit, avec le scénario de plus en plus probable d’une séparation sans accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE). Ce qui ne serait pas sans conséquences « négatives » sur la politique d’aide publique au développement de ces deux (2) partenaires du Sénégal.

Sur le plan interne, à noter l’ambition de l’Etat d’améliorer les recettes budgétaires, qui vont permettre de générer plus de cent (100) milliards de CFA pour résorber la baisse des recettes fiscales. Toutefois, la note d’informations relève que le resserrement de l’équipe gouvernementale, la suppression du poste de Premier ministre ont des conséquences sur le Budget de l’Etat.

En outre, au regard de la conjoncture économique internationale et de ses incertitudes, il s’avère opportun, souligne l’Etat, d’anticiper les chocs et d’observer une certaine prudence dans la mobilisation des investissements publics financés par des emprunts externes (les prêts-projets).

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
DIOP - 30/06/2019 - 07h 45  
Au secours Macky a fermé le consulat de Bordeaux et d'autres fermetures de consulat sont prévues. Après la hausse des prix on s'attaque aux sénégalais de l'extérieur. Pour expliquer la hausse du carburant on nous parle du cours du brut alors qu'il dépasse à peine les 60 dollars. Rappelons que sous Wade il avait atteint 120 dollars sans qu'il y est hausse des prix. Mais où sont les 14 000 milliard du club de Paris. Avec cet argent peut être on pourrait éviter l'austérité. Cette hausse n'est imaginable dans aucun pays mais au Sénégal Macky agit tel un monarque, il sait que rien ne se passe. Pendant ce temps lui et sa famille se partagent nos milliards. Triste pour mon pays qui mérite mieux que ce régime.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
La France ouverte à une réforme ambitieuse du FCFA, selon son ministre des Finances Bruno Le Maire
Projet de loi de finances pour 2020 : Macky instaure deux grandes réformes
174,75 milliards engloutis entre 2012 et 2018 par l'Assemblée, le CESE et le HCCT: la Société civile alerte
Au moment où le peuple trinque, les banques affichent une bonne santé financière
Pudc : Ryad et Dakar signent un accord de prêt de 24 milliards de francs
L'Afrique face à la dangereuse "vérité des prix" du FMI
Malgré les «assurances» du Fmi : La dette publique à atteint 7137,4 milliards F Cfa
Abdoulaye Daouda Diallo : « Le Sénégal est bien loin d'une situation d'ajustement structurel »
La dette publique connait une hausse de1000 milliards
Élargissement de l’assiette fiscale:l’économise Demba Moussa Dembélé n’est pas du même avis que le FMI
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 130190 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 90987 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 66708 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 56875 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 56316 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 octobre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein D ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Alioune Sarr Li... « Sunu plus de 500 millions de frs... »
08/10/2019 - 12:52
9e Forum mondial de l’eau en mars 2021 : Le Sénégal paie 2,6 milliards pour ...
08/10/2019 - 10:56
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky un démoniaque qui veut la paix maintenant ?
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 octobre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
À Mr Le Secrétaire général de l'union des magistrats du Sénégal, Juger au ...
15/10/2019 - 10:36
Wade Le Terrible…Il Mange Le fromage Interdit à Oumar Sarr
13/10/2019 - 19:42
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Marche de l'opposition guinéenne violemment réprimée : Cellou Dalein Diallo P ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017