Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Au PDS, c'est la guerre des tranchées entre pro et anti Karim
Publié le : Vendredi 24 Mai 2019 - 10:03 - Source : walfadjri - Commentaires : 2 - Consulté : 721 Imprimer

Il est absent du parti, mais Karim Wade est le plus présent de tous. Outre sa candidature avortée à la dernière présidentielle alors qu’il n’est même pas au Sénégal, le fils de Wade divise aujourd’hui le Pds en pro et anti Karim. Les premiers nommés accusent Oumar Sarr de chercher à s’accaparer de l’héritage du Pape du Sopi en écartant son fils biologique
C’est la guerre totale entre partisans de Karim Wade et ceux du secrétaire général national adjoint du Pds, Oumar Sarr. Chaque camp réclame l’héritage et surtout la succession du Pape du Sopi«A quel titre et au nom de quoi le patron adjoint doit-il consulter un simple militant en exil doré, fut-il l’ex candidat. Quel prétentieux»,assène Abdoulaye Nguer Ba, réputé très proche d’Oumar Sarr. «A l’Etat actuel des choses, chacun doit connaître sa place et la hiérarchie dans le parti. Qu’on nous respecte un peu et qu’on ne nous prenne pas pour des demeurés. Heureusement que le Sénégalais lamda  comprend parfaitement tout ce qui se passe. Un homme digne comme Oumar Sarr dans l’espace politique est devenu rare par ces temps qui courent»,poursuit-il.
Originaire du nord comme Oumar Sarr, il affirme qu’Abdoulaye Wade, le «père» de la démocratie sénégalaise, il n’y a qu’un seul de ses fils actuellement qui a les qualités requises et les aptitudes intellectuelles pour diriger un parti comme le Pds. Et selon lui, il s’agit bien sûr de son actuel adjoint, le frère Oumar Sarr. «C’est le seul capable de pérenniser le wadisme. Que la démocratie interne prévale et que le congrès qui est l’Assemblée et l’instance suprême des responsables et des militants de base décide en toute souveraineté et en toute transparence», poursuit Abdoulaye Nguer Ba.
Quant aux partisans du fils biologique du fondateur du Pds, ils accusent  Oumar Sarr de vouloir s’accaparer du parti en écartant Karim Wade. «Oumar Sarr manœuvre pour faire main basse sur toutes les structures verticales du Pds. Après avoir pris le contrôle du Meel et des femmes, il veut maintenant mettre sous sa coupe la Fncl», accuse un membre de la fédération nationale des cadres libéraux (Fncl). Ce dernier affirme que Karim Wade est le seul capable de rassembler les libéraux et succéder à son père.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Dr Cheikhouna Gaye dément avoir présenté des excuses au commissaire Bara Sangaré
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
Sénégal ou le déni d’État en continu
Sphère de Diamniadio : Les fonctionnaires haussent le ton
PORT DE DAKAR : APRèS LA DROGUE, L’ALCOOL COULE à FLOTS
Civils et militaires retraités : Un rassemblement national déjoué par les RG
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
Hajj-2019 : Plus de 10 000 pèlerins dénoncent une arnaque
Mercy Ship, évacuations sanitaires : "Un scandale", selon Guy Marius Sagna
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky, à l'épreuve d'une ambition «audacieuse»
Momar Diongue liste 4 motifs qui ont poussé Macky à agir
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
Plainte contre Aliou Sall et Frank Timis : Abdoul Mbaye et Cie à l'écoute du Doyen des juges
Au pays de ‘’Thiompal’’, on perd, à tous les coups
Nouveau secrétariat national du PDS : Abdou Aziz Diop rejoint le rang des frondeurs
Une vaste fronde en gestation au Pds
Sénégal ou le déni d’État en continu
L'emprise de Karim sur le PDS devient effective
Madické Niang dénonce le recours abusif à la détention provisoire
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 123560 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 88689 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 64734 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55123 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 54458 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 aout 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Rebeuss : L'enfer si prés du palais...
11/08/2019 - 19:45
Les preuves de la bamboula à l'Assemblée et au Hcct
08/08/2019 - 14:37
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 aout 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Parler de Tanor sans émotion
19/08/2019 - 21:08
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
19/08/2019 - 19:59
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017