Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
« L’absence de Khalifa et Karim était une aubaine pour IDY ET SONKO »
Publié le : Mercredi 13 Mars 2019 - 17:30 - Source : seneplus - Commentaires : 9 - Consulté : 848 Imprimer

Au terme de sondages effectués entre janvier 2018 et février 2019 dans tous les départements du pays, Moubarack Lo a publié une étude sur l’évolution des intentions de vote pour le compte des cinq candidats à l’élection présidentielle du 24 février dernier. L’ingénieur-statisticien revient sur les conclusions de cette étude marquée par la constance des pourcentages recueillis par Macky Sall et le report de voix au profit d’Idrissa Seck et Ousmane Sonko.

Qu’est-ce qui a motivé votre étude ?

Depuis janvier 2018, nous avons conduit une série d’enquêtes d’opinion dont les résultats ont été gardés confidentiels. Ce qui nous a permis de voir l’évolution continue des intentions de vote en faveur des candidats déclarés. Si nous prenons le cas de Macky Sall, il était à 57 % en janvier avant de chuter à 51 % en avril du fait de l’effet négatif de la condamnation de Khalifa Sall. Il a commencé à reprendre des couleurs à partir de juillet (54 %) avant de se réinstaller à 57 % en octobre jusqu’à l’élection. Le dernier sondage à la veille de l’élection lui donnait 58,28 %. Même au soir du scrutin, les résultats que nous avons recueillis à la radio ont fait état de 58,8 %. Ces résultats sont constants depuis lors.

Dans le rapport, vous indiquez que l’absence de Khalifa Sall et Karim Wade était une aubaine pour Idrissa Seck et Ousmane Seck ?

S’ils étaient là, ils auraient certainement récupéré les deuxième et troisième places. En leur absence, leurs électeurs sont restés longtemps indécis. Certains, déboussolés, ne savaient que faire. Une bonne partie des électeurs de Khalifa Sall s’est affilié à Idrissa Seck, sachant qu’ils étaient dans la même liste aux législatives. Au fur et à mesure de l’approche de l’élection, Idrissa Seck a résorbé le gap le séparant d’Ousmane Sonko car celui-ci le devançait de très loin. Les indécis ou ceux qui ne se sont pas prononcés ont finalement voté pour eux.

Vous avez parlé de baisse d’intention de vote pour Karim Wade…

Ses électeurs sont restés constants, malgré les péripéties, dans l’espoir de sa candidature. C’était la même chose aussi pour Khalifa Sall avec son recours à la Cour de justice de la CEDEAO. Désillusionnés, certains ont commencé à aller vers Sonko notamment Idy à la fin de l’année 2018. En janvier, quand la sanction était claire, ils se sont déplacés carrément. Dans une simulation économétrique, nous avons trouvé que si Khalifa Sall et Karim Wade étaient candidats, Idrissa Seck aurait eu autour de 5 % des voix et Ousmane Sonko 7 %.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Serignebi - 13/03/2019 - 18h 22  
Cet homme et Madior FALL sont de la même espèce. Ils ne croient qu'à l'argent et aux lambris dorés. L' un taille les lois l'autre taille les statistiques.
Lemzo - 13/03/2019 - 18h 26  
Étude pertinente, chiffrée, illustrée, objective ! Elle révèle ce que plusieurs observateurs avertis prédisaient avant l'élection. Donc Idy et Sonko Fusilleur doivent sérieusement et fortement revoir leurs ambitions à la baisse ! Les « bons » scores qu'ils ont eu le 24 février sont accidentels et circonstanciels. C'est pour cela que je demande à toute l'opposition de faire le bilan critique de sa participation à la présidentielle. Mais ils font le mort ! Ils essaient de divertir l'opinion sur d'autres sujets pour ne faire leur bilan de la présidentielle. Mais ils doivent dire pourquoi autant de sénégalais ont refusé de voter pour la « bande des 4 tocards » ? Même les Dakarois ! Pourquoi 80% des sénégalais ont refusé de voter pour Idy qui est pourtant arrivé 2e ? Faites votre bilan waay....
SOW - 13/03/2019 - 18h 36  
JE pense ce que moubarack lo doit dire que l absence de khalifa et karime a beneficier a tout les candidat i compris macki sal rapelons nous que plusieur maires de dakar et d autre ville qui ete avec khalifa sal ont ete acheter par le partis au pouvoir avant les elections donc je trouve que cette analyse na pas de sens arreter de jouer avec notre inteligence tout ce jeux fait parti de l arcenal pour detourner l attention des senegalais sur cette elections presidentiel bizar et flou que nous pensont qu il a ete voler qu alah protege le senegal de tout ce qui est mal incha ALAH
Maodo - 13/03/2019 - 20h 03  
On peut tout théoriser. Mais dans certains domaines qui touchent la politique et les comportements des hommes aucune théorie n'est fiable à 100%. Déjà au départ Moibarake Lo se concentre sur Idy et Sonko sans penser à Maky. Comme si le score de Maky était quelque chose qui était écrit d'avance et que rien ne peut changer. Or si les élections étaient réellement transparentes sans aucun soupçon, Maky serait aussi bien impacté que les deux autres candidats. Mais en Afrique on ne peut jamais dire qu'une élection est transparent et que les électeurs vote par conviction et non pour des sacs de riz ou des billets de banque
Baba - 13/03/2019 - 20h 06  
Ils nous volent et se permettent même de nous enquiquiner avec leur pseudo statistique. Ils veulent juste qu' on mette dans notre tête que finalement nous nous en sommes bien tirés " diap si sunu sarakh bi nou am wala ya cheikh"Tout ceci participe à légitimer le résultat et considérer macky comme élu avec le pourcentage qu'on nous à balancé. On est passé à autre chose et li waur moy thiaga keen dou ka nakh niari up on. Si vos sondages étaient vrais vous ne vous seriez pas donnés autant de peine pour calomnier Sonko aidé par cheikh yerim Madiambal et Dame babou Bayi leen sunu khél yi ngeen di fowé. Nioune nieup djang nanou "t o= To. Toto tape pathé wala " t...p...n...m...r...v...l....d....b" Tchiim niak djom!!!
Mar - 13/03/2019 - 21h 44  
Tout ce blabla pour essayer de nous faire croire que Macky a emprisonné et exilé pour en fin de compte booster les scores de....ses opposants. Cela n'a aucun sens! Ce gars n'est pas crédible. Il ne peut tromper que des gens qui n'y connaissent rien en enquete d'opinion. Réaliser des sondages fiables nécessite au préalable beaucoup de travail dont le minimum est d'avoir des statistiques fiables. Ce qui n'est pas le cas du Sénégal. A ce jour, personne ne connait le nombre d'habitants au Senegal. Les uns avancent 14 millions d'autres 15millions et ainsi de suite.
Fary - 14/03/2019 - 08h 28  
Toutes les analyses qui viennent des gens de l'APR ne sont pas objectives du fait qu'ils sont déjà partisans. Ils pensent leurrer les sénégalais avec des analyses aussi tendancieuses, mais ces sénégalais ont tout compris et savent qu'on a confisqué leurs votes et donc préfabriqué des résultats. Ils doivent arrêter ce jeu de dupes !
Prrofesseur Ciss - 14/03/2019 - 14h 34  
Cette étude est un vrai machin qui conforte les sénégalais avisés que Moubarack Lo est tricheur éternel d une légèreté collègienne..Tu n est pas Académicien parce que malhonnete et amnnésique en réduisant les suffrages d Idy à la petitesse de ton hypophyse. Rien que Touba etThies dépassent de loin tes niaiseries trop méchantes contre Idy...IDY est de loin supérieur à toi et à tes commanditaires ... JE T INVITE à un débat publique pour te prouver que mes elèves du collège et du lycée ont plus de mérite que toi...
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Perspectives d’un ultime mandat:Macky Sall avance si masqué …
Afrique du Sud : Macky Sall boude les militants de L’APR
Abdoul Mbaye relève les couacs du «fast track»
Nouvelle route de la soie : la réponse de Atepa à la Chine
PCA SN HLM : Moustaha Fall Che sur siège éjectable ?
Le Sénégalais Amat Cama, étoile montante de la sphère des hackers
Dialogue national : Les termes de référence adoptés
La police fait tomber une bande armée: Des téléphones, sacs, ordinateurs retrouvés dans leur villa
Mbaye Gueye batonnier de l'ordre des avocats " C'est Me Sidiki Kaba qui a maintenu Khalifa sall en prison"
Me Sèye, avocat de Thione, sur le recours du parquet : «Nous avons un dossier très solide…»
 
DANS CETTE RUBRIQUE
«Le Professeur Serigne Diop a le parcours pour présider le dialogue national»
Perspectives d’un ultime mandat:Macky Sall avance si masqué …
Me Ousmane Seye précise : “Khalifa Sall a été jugé sur la base d’un Rapport de l’Ige
Afrique du Sud : Macky Sall boude les militants de L’APR
Abdoul Mbaye relève les couacs du «fast track»
PCA SN HLM : Moustaha Fall Che sur siège éjectable ?
Dialogue national : Les termes de référence adoptés
Arrêté Ousmane Ngom : Moustapha Diakhaté salue la suppression de cette "mesure liberticide"
Que sont devenus les anciens candidats après la présidentielle ?
«La sincérité du pouvoir sur le dialogue est sujette à caution»
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 111283 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85712 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 62002 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52876 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52127 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Dialogue national: Pas de consensus sur les termes de référence
25/05/2019 - 10:00
Sénégal : en route vers l’effondrement ?
24/05/2019 - 20:01
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017