Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
La gangrène est générale
Publié le : Mardi 12 Mars 2019 - 08:52 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 11 - Consulté : 1550 Imprimer

En plus d’un pouvoir dans la rue, son échec étant définitif, société et politiciens en quête de pouvoir que j’hésite à qualifier d’opposants sont les autres maux qui plombent le pays.

Société vénale. Élite administrative et politique inopérante sauf quand ses intérêts sont menacés. On trouve le mal niché jusque dans les sociétés d’état que l’on se plaît à tort de présenter en modèles.
Exemple: je me demande pourquoi après avoir exprimé un intérêt à voir des investisseurs dans l’énergie, la Senelec se cabre? Est-ce parce que la peur de perdre le pouvoir semble s’être amoindrie ? Ou pour faire plaisir au nouveau Monsieur Génération de l’action, variante du concret ? 

La société sénégalaise est folle: voyez cette dame et ce Monsieur qui passent me voir, par derrière, pour déblatérer sur parents et amis juste pour avoir des prébendes qui vont tellement loin que rapporter leur démarche fait trembler d’effroi. Partout, c’est la main tendue. Et on s’étonne que les gens vendent leurs votes. Partout, on rêve de se retrouver au volant de rutilantes voitures, de dormir dans des cases luxueuses à millions sans en avoir les moyens, d’être vus la ou sonne le buzz: c’est du toc, ce pays, et ça se voit dans tous ses actes et mouvements. Dans un contexte aussi toxique, vouloir semer les germes d’une saine démocratie, voire les bases de vies en couple ou en collectivités, relève de la folie. Pays pauvre, le Sénégal veut vivre en Émirat gorge de richesses qu’il ne sera même pas dans un terme éloigné jusqu’à plus ample informé...

C’est cette société malade qui produit donc les politiciens que nous avons. Notamment cette classe de l’opposition dont on a vu qu’elle était truffée d’espions, de taupes, de sectaires, d’avares, de peureux, de pouvoiristes, de chercheurs d’or, de rentes et de postures.
Sans idées ni consistance. Floue. Prête à flouer ses militants: quelle piètre opposition. De s’en être rapprochée pendant la fausse dernière campagne ma permis de voir combien elle était loin de cette grandeur d’âme et déconnectée de ce qui fait bouger le monde. 

Pour sa société, son opposition, son pouvoir, le Sénégal a un urgent besoin de se doter de leaders authentiques et capables. 
Sans quoi l’inéluctable effondrement est voué à s’accélérer. Partout de petits types, y compris au cœur des postes essentiels, dans le débat ou la prise de décision, sont les goulots d’étranglement d’une nation étranglée.

Ne nous faisons plus de cadeaux, soyons impitoyables envers nous mêmes, nos relations, nos acteurs publics ou politiques, notre pays.
Le mal dans les relations a tous les niveaux est tel que seule une démarche solitaire devient hélas la voie de salut tant qu’un projet collectif honnête et inclusif, mûri, sans cachoteries ni vénalité, sans faussetés, n’aura été conçu pour servir de piste collective. Tel n’est pas encore le cas.

Dans ce Sénégal qui ne sait plus où il met les pieds, prendre du recul pour être de celles et ceux qui pourront dire demain Eurêka, c’est une œuvre de salubrité individuelle pour jeter les bases d’une survie collective.

Telle sera plus que jamais ma posture: le refus d’être de ce suicide collectif !

Ps: on bâtira rien de bon dans ce culte ou ruse et cupidité sont les veines d’une nation sans âme. On ne réussira rien non plus sans dénoncer ceux qui doivent l’être, les pires hypocrites sont ceux qui murmurent à l’oreille des dirigeants de ce pays en agissant en privé en pires ambitieux uniquement mus par leur rêve de pouvoir et de puissance.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (11)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Anonyme - 12/03/2019 - 11h 24  
Monsieur Gaye, merci.
Dodds - 12/03/2019 - 12h 28  
Pertinent et cohérent.Quand Adama prend sa plume, c'est l'alliance de la vérité et de la dureté. Il est de cette race d'intellectuels qui disent les choses sans mettre des gants. En 2012 déjà, il refusait de choisir entre "la peste et le choléra". Je partage sa peine et sa douleur parce que je ressens au plus profond de mon âme la métastase du cancer qui gangrène ce peuple qui, malheureusement n'est même pas conscient de sa maladie. L'insouciance, l'inconscience et l'hypocrisie ont fini de nous transformer en de vulgaires égoïstes aux égos surdimensionnés avant de nous faire disparaitre de l'autel des êtres rationnels tout court. Au Sénégal, on est les plus intelligents mais nous sommes pauvres et très endettés. On est une démocratie majeure mais l’Exécutif commande la justice et le parlement. On a une population mature mais on parle d'achat de conscience et de transhumance. On a des ressources humaines de qualité mais plus de la moitié de la population est analphabète. On est un pays de croyants mais on se fout éperdument de l'application rigoureuse des préceptes des religions qui font de nous des "croyants". On vénère nos guides religieux mais on crie leurs noms dans les boites de nuit. On est opposant le jour mais on négocie avec le pouvoir la nuit. C'est ce mensonge de "soi" caractérisant les sénégalais qui constitue le vrai goulot d'étranglement de ce pays.
Bounkhatab - 12/03/2019 - 13h 13  
Comme mody niang , voila un autre plumitif qui annonce avec degout qu il jette l eponge,C est parceue ils n ont pas su communiquer de facon efficace ,Il ne suffit pas de deverser sa bile pour eveiller les consciences,Je pense que les adama gaye, commissare sadio ,mody niang et les choniqueurs de NDOUMBELANE ont gravement aide Macky a obtenir un deuxieme mandat par leurs attaques intempestives et desordonnees,
Xxl - 12/03/2019 - 14h 36  
Bounkhatab wakho fi dara. En quoi ils ont aidé Maky. Maky n'a pas gagné et il le sait.Néanmoins je ne me retrouve pas dans le discours de Adama Gaye. Jeter l'éponge pour quelles raisons ?Et puis qui sont les leaders de l'opposition qu'il accuse. Il n'a qu'à citer des noms plutôt que de faire dans des généralités.Il a raison qu'il y a beaucoup de goulots d'étranglement complice de nos pouvoirs depuis les indépendances mais ce n'est pas le moment de se décourager.
Pipo - 12/03/2019 - 14h 37  
Merci là-bas Dodds !!! Pauvre de nous...
Lemzo - 13/03/2019 - 19h 00  
Quel indigne ce Adama Gaye ! Hier seulement il tissait des lauriers à l'opposition et aujourd'hui il l'attaque hypocritement ! Il a annoncé son soutien à Idy comme on fait de la publicité ! Égoïste, mal-éduqué, manipulateur, revanchard et prétentieux ! Qu'est-ce qui a changé depuis le 24 février ? Es-tu prêt à « souffrir » dignement en t'opposant jusqu'en 2024 ? Qu'est-ce que tu as concrètement apporté à Idy ? Combien de voix ? Fais ton propre bilan de la présidentielle Adama Gaye car tu y étais un acteur ! Au lieu de nous emmerder....
Jacob - 14/03/2019 - 17h 25  
Ah..lui au moins il a compris..comme moi et des milliers ..en attendant cette révolution qui sauvera ce pays en hibernation
A P R - 17/03/2019 - 15h 36  
IL FAUT ARRETER DE SE LEURRER, LE VRAI CHANGEMENT C'EST AVEC SONKO. POINT BARRE ! POUR RETROUVER NOTRE DIGNITE, IL NOUS FAUT SONKO UN HOMME JUSQU'A PRESENT IRREPROCHABLE, UN EXEMPLE POUR LA JEUNESSE, ET LES ADULTES. Y'EN A MARE DE CET ELITE DE MERDE, CORROMPU etc
Shut - 21/03/2019 - 08h 26  
lemzo va te faire foutre.Tu parles pour ne rien dire.STOP
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Restons concentrés…
Merci tunisiens !
LA FACE CACHÉE DES OPPOSANTS
Changer de politique pour sauver le dialogue !
Le statut actuel du Secrétariat général du Gouvernement : une curiosité ou incongruité typiquement sénégalaise
Le Pétrole au Sénégal, mirage ou réalité ?
La corruption au Sénégal : une endémie nourrie et entretenue au sommet de l’Etat
Le prix du progrès
Sortir du Franc CFA : quand l’émotion remporte sur la raison
L'ASCOSEN ou l'histoire d'une fausse représentation du consommateur sénégalais
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 118449 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 87616 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 63801 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 54263 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 53593 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 juillet 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Quand Serigne Mbaye Thiam vogue dans les mêmes eaux que Mansour Faye
04/07/2019 - 06:49
Ousmane Sonko accuse Abdoulaye Daouda Diallo "Vous avez fait une magouille de 10 ...
30/06/2019 - 23:07
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Moi, superstitieux
L'OEIL DU CITOYEN
De Saneex à Sanaxadi !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 juillet 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Restons concentrés…
15/07/2019 - 14:50
Merci tunisiens !
15/07/2019 - 08:06
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017