Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Oumar Sarr " Nous avons les moyens d'imposer la candidature de Karim Wade..."
Publié le : Mardi 11 Septembre 2018 - 23:11 - Source : seneweb - Commentaires : 4 - Consulté : 863 Imprimer

Le Pds ne boycottera pas la présidentielle du 24 février 2019. Les responsables du parti se disent déterminés à y prendre part, et de porter la candidature de Karim Wade. Dans ce sens, Oumar Sarr confie que les libéraux disposent d’«un projet pour imposer la candidature de Karim Wade», dont l’inscription sur les listes électorales est rejetée jusqu’à la Cour suprême. «C’est Macky Sall qui veut que la candidature de Karim Wade soit incertaine, accuse Oumar Sarr. Pour nous, elle ne peut pas être incertaine. Pour nous, c’est clair que c’est une candidature qui est valable. Et nous nous battrons jusqu’au dernier moment, s’il le faut, pour que cette candidature-là soit acceptée. J’ai envie de le dire en chinois pour que tout le monde puisse comprendre qu’il n’y a pas de Plan B.» Le coordonnateur du Pds ajoute : «Nous allons utiliser toutes les armes à notre disposition pour que l’élection se tienne avec les candidatures de Karim Wade, de Khalifa Ababacar Sall et autres. Macky Sall ne veut pas de notre candidat-là puisse être éligible. Alors que toutes les lois du Sénégal permettent que notre candidat le soit. Ce n’est pas Macky Sall qui choisira un candidat pour nous. Nous avons déjà choisi un candidat, nous nous battrons jusqu’au bout pour que notre candidat puisse être éligible. Et nous pensons que nous avons le droit avec nous.» Levant le voile sur leur stratégie pour obtenir la validation de la candidature de Karim Wade, Oumar Sarr dit : «Notre bataille se déroule en deux phases. La première, c’est que nous continuons notre lutte. Nous avons commencé le recensement des parrains et en même temps nous attendons l’arrivée de Karim Wade. Ces deux phases-là seront combinées. Et je pense que pour nous, il n’y a pas de doute possible.»

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Boy jine - 12/09/2018 - 00h 05  
Très bien dit et très clair ,je suis avec vous
Lemzo - 12/09/2018 - 00h 37  
Le PDS et surtout Wade sont en train de leurrer gravement les Sénégalais ! Je l'ai dit depuis plusieurs mois et je le redis : les élections de 2019 ne sont pas du tout un enjeu. Macky va passer haut la main avec une nette victoire dès le 1er tour. Par contre, les élections de 2024 sont un véritable enjeu et tout le monde aura sa chance car Macky ne sera pas partant. Abdoulaye Wade et Idrissa Seck, malgré leur boucan médiatique actuel, sont en réalité entrain de préparer en catimini les élections de 2024. Je peux vous affirmer dès maintenant que Wade négocie en cachette avec Macky, essentiellement à Paris. Il y a même des intermédiaires étrangers (africains et français) dans le jeu. Le but est de préparer la route à Karim Wade pour 2024. Idy est au parfum et se prépare aussi de son côté. D'ailleurs Idy n'a jamais été aussi absent du Sénégal et il y a une raison. Il s'absente même en pleine période de quête de parrainages ! Vous verrez que toute cette pression de Wade pour son fils va subitement disparaître en décembre et comme Macky va passer en 2019, mieux vaut être avec lui que contre lui après les élections. Malheureusement ceux qui risquent de faire les frais de tous ces deals sont Khalifa Sall et Ousmane Sonko. Je vous avais dit que bientôt une bonne partie de l'opposition va se retourner contre ces deux. Khalifa Sall a été viré de la Mairie de Dakar, pour 100 fois moins que ça du temps de Wade, le pays était bloqué pendant des jours. Si c'est passé aussi facilement, c'est qu'il y a eu des soutiens cachés dans l'opposition même. Dans mes prochains posts, je vous reviendrai plus largement sur les vrais enjeux des élections de 2019, mais j'alerte dès maintenant, Khalifa Sall et surtout Sonko qui doivent préparer leurs arriérés et être tres vigilants. Sinon ils vont être écrasés politiquement dès 2019. Leurs vrais adversaires ne sont pas dans le camp qu'ils pensent. J'y reviendrai...
Mayday - 12/09/2018 - 07h 28  
Tous les corromps jouent leur partition reçues du Macky tendant à brouiller les cartes par des analyses de cuisiniers.Demain il fera jour et beaucoup de petits-fils s'entendrons dire que les grands parents étaient des corrompus. .
DEUG REK - 12/09/2018 - 12h 22  
VOUS MENTEZAU PEUPLE SENEGALAIS . VOUS NÉGOCIEZ AVEC MACKY .VOUS PREPAREZ 2024 ¨POUR KARIM. ENCORE UN DEAL APRES CELUI DE LA GRACE ET DE L' EXIL FORCE EN PLEINE NUIT . IL Y AURA BEL ET BIEN ELECTION S SANS KARIM. LES METHODES DE WADE SONT RÉVOLUES. IL VEUT FAIRE A LA FRANCE QUE LA RUE LUI APPARTIENT. DANS TOUT CE DEAL IL YA UN LIBANAIS QUI PASSE POUR ETRE UN CONNAISSEUR DE L AFRIQUE ET DU SENEGAL . CE QUI VA LA FRANCE DROIT DANS LE MUR AU SENEGAL QUI VIT A VIT L IMPÉRIALISME CHINOIS. MACKY LUI MEME N EST ENTOURE QUE DE TOUCOULEURS DES GENS ETHNOCENTRISTES ET DANGEREUX.LES COLONS FRANÇAIS LE SAVAIENT MIEUX QUE QUICONQUE.MACKY EST INCULTE FAIBLE ET OBEIT A TOUT LE MONDE . LES FRANÇAIS LE SAURONT A LEUR DÉPENS .LA FRANCE DEVRAIT SOUTENIR SONKO LE FAISANT ILS SOUTIENDRAIENT LE SENEGAL . CET HOMME EST DIGNE DE CONFIANCE . IL A FAIT SES PREUVES. IL EST INTÈGRE ET COMPÈTENT . MACKY NOUS MÈNE VERS UNE GUERRE CIVILE.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Le mandat de Macky Sall a mis l’économie sénégalaise à genoux, un second l’achèverait
Le communiqué du conseil des ministres du 14 novembre 2018
Vidéo-Présidentielle 2019: Malick Gackou « je suis prêt »
Affaire Karim Wade: Coup de tonnerre Les Nations Unies annulent l’arrêt de la CREI
Tensions de trésorerie: Amadou Ba assume et s'explique....
Les terribles révélations du meurtrier Fatoumata Mactar Ndiaye
Retour au Sénégal: Des chefs d'État d'Afrique demandent à Karim de renoncer
Si Macky a pu, pourquoi pas Kouthia
L’implosion économique du Sénégal : Macky Sall ou l’électorat ?
Ibra Diouf Niokhobaye: "Oumar Sarr est le problème du PDS"
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Zahra Iyane Thiam, responsable Apr : «Karim a choisi de partir…»
Problématique du recouvrement des avoirs de Karim Wade : l’Etat peine a se faire payer
Quand le pouvoir utilise la contrainte par corps comme arme !
Révision du procès de Karim Wade : Macky Sall a déjà répondu à L’ONU
« Macky Sall, un homme de parole et d’ouverture», selon le PS
Me Madické Niang choisit (presque) les mêmes couleurs que le PDS
Mamadou Thierno Talla journaliste : A 100 jours de la présidentielle, Macky crédite de 54%
En visite à Kolda, Abdoul Mbaye tance Amadou Ba
Visite mouvementée de Macky à Paris : les blessés de l’opposition portent plainte
Si Karim Wade fait l’objet d’un bannissement, qu’on nous le dise !
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79902 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 78832 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 56644 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48135 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 47491 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 novembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l' ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Ainsi parlait Gadio sur la transhumance
24/10/2018 - 08:15
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La rétention illégale du fichier électoral invalide le parrainage
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 novembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Me Doudou Ndoye : pour une loi d’amnistie
17/11/2018 - 11:23
Affaires Ousseynou Diop et des « Thiantacounes » : la déchéance collective
17/11/2018 - 08:58
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 03 novembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l'entretie ...
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Comment le journaliste Jamal Khashoggi a été tué au consulat Saoudien
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017