Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Pour Fallou
Publié le : Jeudi 17 Mai 2018 - 09:04 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 16 - Consulté : 1193 Imprimer
Les raisons du meurtre :
- Le retard (comme d’habitude) du paiement des bourses ;
- RST des étudiants, autrement dit Resto sans ticket ;
- Le recteur fait appel aux forces de l’ordre ;
- Affrontements (prévisibles), pagaille, panique des gendarmes submergés (une soixantaine contre des centaines d’étudiants affamés, en colère, en furie ;
- Tirs de sommation ou pas, les balles, elles, sont réelles et Fallou est atteint.

C’est une scène de faits divers presque coutumiers dans nos université avec des conséquences dramatiques comme à l’UGB, ce mardi de fumée, de feu et de sang.

Il avait 26 ans. A défaut d’être le plus bel âge, comme on le dit souvent à tort, est sans doute le plus critique. Âge « border Line » entre la sortie poussive d’une adolescence insouciante, et l’entrée brutale dans le monde implacable des adultes. Mariage, premier enfant, l’angoisse de l’avenir, avec la bourse pour seul filet social de survie en attendant le diplôme et l’hypothétique emploi.

Il est mort Fallou, pour avoir voulu manger sans ticket parce que sa bourse était prise en otage par un argentier plus prompt à dilapider les deniers de la République dans des bombances politico-mondaines qu’à payer à temps des étudiants qui vivent, voire survivent, de leurs bourses.

Il est mort Fallou, parce qu’un Recteur a préféré appeler les gendarmes , plutôt que d’informer son ministre pour qu’il paie les bourses avant une catastrophe; il a préféré les gaz et les balles des gendarmes à la fermeture préventive des restos pour s’opposer au Rst.

Il est mort parce que les gendarmes appelés à la rescousse se sont retrouvés en sous effectifs, sous estimant la faim comme puissant moteur de mobilisation, et, paniqué, leur chef de groupe nous dit-on, a tiré pour permettre à ses hommes de se dégager ! A-t-il pensé un instant qu’un étudiant à terre mettrait fin à la furie des étudiants ? Inadmissible ligne de défense pour des hommes supposés formés, aguerris, professionnels quoi ! Une sortie malheureuse d’un ministre abonné aux bourdes, lui qui déclarait qu’il fera tout pour que son président de candidat  soit élu dès le premier tour.

Il est mort parce qu’on a préféré sécuriser l’investissement de privés (les restos) que de veiller au confort de centaines d’étudiants pour qui ces restos existent et qui dépendent de minables bourses pour vivre.

Il est mort parce qu’un régime malgré ses bavardages sur « l’année sociale », tel un pyromane, s’amuse avec la paix sociale. Des bourses presque toujours en retard; des engagements et accords pris avec des acteurs sociaux et jamais respectés.

Il est mort Fallou, parce que les partis politiques ont depuis longtemps déserté le terrain social, obnubilés par l’échéance électorale de février 2019.

Il est mort Fallou, parce qu’on a préféré le béton des autoroutes, les Ter et aéroports de prestige, au quotidien et à l’avenir de l’école, l’université, les hôpitaux. Alors que la Cedeao, annonce plus de 7millions personnes affamés dans le Sahel et environ 750.000 au Sénégal - pourtant le régime actuel se bombe le torse en parlant  de «  récoltes record « !
 
Il est mort Fallou, parce que pour la survie d’un régime des prédateurs (anciens et nouveaux)on préfère gaspiller les maigres ressources nationales pour l’élection au premier tour d’un président. Il est mort parce que les « gendarmes auraient dû éviter d’utiliser des balles réelles en de pareilles situations » comme le conseille sagement le célèbre commissaire de police à la retraite Boubacar Sadio (Walf de ce mercredi). Parce que, assène-t-il, « l’usage de balles réelles par les forces de l’’ordre en matière de maintien et de rétablissement de l’ordre n’est pas souhaitable. Ce qui a conduit à la mort du jeune étudiant ». 

Mais qui autorise nos forces de l’ordre de systématiquement casser du manifestant, de l’humilier dans leurs fourgonnettes et cellules ? Qui prescrit des balles réelles à des agents qui souvent, n’ont aucune expérience pratique du maintien ou du rétablissement de l’ordre. A part balancer des bombes lacrymogènes ou tirer sur les foules ?

Oui, plus que le tireur du jour, le premier responsable du meurtre de Fallou, c’est celui qui a autorisé la fourniture et l’usage de balles réelles à des hommes sous pression !

Balla Gaye, étudiant en droit, 31 janvier 2001, Bassirou Faye, licence de mathématiques et physique, 14 août 2014, et, Fallou Sène, 2ème année de lettres. Macabre liste des victimes innocentes de l’incurie de gouvernements successifs. Tous dits libéraux et néolibéraux ! 

Pour Fallou, au moins que justice soit faite au nom de Dieu ! Et plus jamais ça ! Basta de ces ministres prompts à défendre les tireurs que les victimes ! Et surtout, un président qu’on préférerait moins généreux en condoléances et plus prévoyant pour éviter la perte gratuite de jeunes vies. 
 
Repose en paix, énième martyr d’une si longue liste macabre !


Demba Ndiaye
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (16)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
La vérité - 17/05/2018 - 09h 30  
Merci pour cette belle contribution.
Niane - 17/05/2018 - 09h 55  
Je prend la peine de lire vos textes intégralement ce que je fait rarement mais force est de constater que vous avez une belle plume.
Merci Dembe - 17/05/2018 - 09h 57  
Pape Alé, cette chronique mérite une traduction en wolof et une large diffusion. Il faut que nous aidions ceux qui ne savent ni lire ni écrire à profiter de ces belles et pertinentes analyses faites par des patriotes qui ne changent pas au gré des intérêts du moment. Les radios ne le feront malheureusement pas, nous comptons sur vous.
Diop - 17/05/2018 - 10h 01  
Grand DembaVous avez une belle plume.Merci pour votre pertinente contribution.
Soldat du peuple - 17/05/2018 - 11h 11  
Monsieur Ndiaye, votre contribution est une apologie du vandalisme et un appel au meurtre des gendarmes et policiers,
Ibrahima - 17/05/2018 - 11h 31  
Nous restons sans voix. Nous sommes abasourdis par cette bêtise humaine. Repose en paix FALLOU.
Moh - 17/05/2018 - 11h 38  
Rien à dire à M. Demba NDIAYE sinon merci pour vos contributions.Ce gouvernement là ne connaît pas de priorité puisque nageant dans le populisme et le mensonge. L'argent du contribuable pour Macky c'est pour acheter du transhumant, organiser des soirées de prestige, corrompre des lutteurs (parce que pensant que leurs supporters seraient des benits-oui-oui)...pendant ce temps des étudiants qui se sont battus dans de difficiles conditions jusqu'à accéder à l'université ne peuvent même recevoir correctement leurs bourses sans grogne jusqu'à ce que mort s'en suive.Vivement 2019 pour enlever ce régime incompétent et beau parleur
MADI - 17/05/2018 - 12h 09  
tres triste et pertinent a la fois. belle plume
Wouroy - 17/05/2018 - 12h 53  
très belle plume rien a dire Triste sort pour mon pays
Cisse ousmane - 17/05/2018 - 15h 22  
Merci Mr N diaye pour ces évidences et triste Sénégal, ce beau pays pris en otage entre les mains de prédateurs et assassins.Les contributions de Mr Mody Niang nous manquent ,il fait un bon moment qu'on a plus de ses nouvelles..Que la lutte continue pour débarrasser le Sénégal de ces lâches.Merci encore pour votre pertinence
Anonyme - 17/05/2018 - 15h 55  
digne journaliste , patriote de surcroit,fidele à sa ligne de conduite des années 80 au temps de l'expression ragot télé bidon. cela me faisait plaisir d'écouter Demba Ndiaye présenter le journal. il est différent de ceux qui ont tronqué leur veste journalistique à leur toge de defeseur du parti au pouvoir. que dieu vous accorde une longétivé.
Fade - 17/05/2018 - 16h 52  
Retour affectif Résultat en 3 jours garantis sans fin. Spécialiste du retour rapide de l'être aimé. Si vous , voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 3 jours . Il , elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître . amour durable. chance au jeux, désenvoûtement , fidélité maladie inconnue, même cas désespérés. Pas de fausses promesses , travail efficace et rapide.100% de réussite garanti. Ne restez pas dans l'angoisse, pas de problème sans solution. Est réputé pour trouver une solution à tous vos problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérésJe dispose des dons et de milliers de pouvoirs et techniques magiques terrible pour vous aider dans tous les domaines de la vie en vous apportant une solution à tous vos problèmes:séparation d'Argent, Amour, Chance, Richesse, Justice, Anti balle, gloire, vente, achat, commerce, affection, promotion sociale, désenvoutement, amour, voyage, sortilège, Examen, Etudes etc...Je suis également spécialisé dans la médecine traditionnelle et guérit toutes sortes de maladie et maladie incurable par la médecine. Je fais aussi le pacte avec le diable qui vous permettra davoir tout ce que vous voulez sur cette terre tel: 229 61 82 42 84:Email:maitrefade@hotmail.com Tel/whatsapp: 229 61 82 42 84 tel/viber: 229 61 82 42 84https://maitrefade.wixsite.com/retour-affection
Gorguidiop - 17/05/2018 - 16h 59  
Mr Ndiaye reprèsente le Senegal dans lequel je me reconnais. Ceci montre l'urgence à se débarasser de la majorité de notre classe politique qui ne sont que des incompétents, voleurs, menteurs, nuisibles à la socièté.Mettre un bon régime en place, et vous verrez la compétition saine, faire jaillir des mr. Ndiaye dans tous les domaines.Il suffit de regarder le niveau des journalistes promus à de grands postes parceque du côté du pouvoir, il ne feront que nous cultivar la médiocrité.Il est grand temps que Chacun fasse son travail de conscientisation de la masse
Gaye - 17/05/2018 - 17h 18  
Émouvant. Rien à voir avec cet opportuniste de Momar seyni Ndiaye qui attend sûrement quelque chose du gouvernement. Autant on a plaisir à écouter Momar Diongue pour sa pertinence sa franchise et sa sincérité autant mr Ndiaye dégoûte. Si lui il peut payer les études de ses enfants, tant mieux ses parents ne pouvaient pas le faire pour lui. Le sénégalais qui mange à peine à sa fin ne peut pas payer des études d’autant plus l’école publique est là pour prendre en charge les enfants de notre cher senegal. On ne pas joindre les animateurs de l’émission lEssentiel pour leur dire que cet homme est à remplacer. C’est l’avis de bcp de téléspectateurs très intéressés . Soit ils changent quand il parle ou ils diminuent le son. Un vaurien
NDIAYE - 17/05/2018 - 17h 32  
je ne trouve pas les mots pour mieux apprécier, tellement je sens une contribution formidable et pertinente. Merci M. NDIAYE . Que ses vérités ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd
Malick - 17/05/2018 - 18h 29  
Très bel article. Bien écrit. Chaque phrase est bien pensée . Très bel hommage à ce jeune étudiant
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Audience : Macky renvoie les étudiants à lundi
Serigne Mbaye Sy Mansour: Idrissa SECK a renié Dieu
Audio- L'excès d'hormones dans le corps peut entrainer "une crise cardiaque" selon le Pr Mamadou Mbodj
Vidéo-Le premier camion laboratoire mobile mondial expérimenté au Sénégal
Trafic de drogue : des donneurs de Ndogou arrêtés
Pour exiger l’application des accords signés avec le Gouvernement, les travailleurs de la Santé lancent leur 6e plan d’actions
Iba Der Thiam réapparait
Yérim Sow, nouveau PCA de Tigo
Enquête sur les lenteurs des paiements des bourses: le rapport de l’Ige remis ce week-end
Grève illimitée : Mgr Benjamin Ndiaye rappelle les étudiants dans les amphis
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74046 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68292 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52895 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45201 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44138 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
25/05/2018 - 13:02
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sén ...
23/05/2018 - 18:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
50 ans après, ressusciter l’esprit de mai 68 !
26/05/2018 - 20:59
AFFAIRE MAKKA OU BAKKA : LA MACHINATION DIABOLIQUE CONTRE IDRISSA SECK.
26/05/2018 - 20:57
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade á la pr ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017