Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Mort de l'étudiant Fallou Sène: indignations émotionnelles!
Publié le : Mercredi 16 Mai 2018 - 10:43 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 912 Imprimer
Je comprends toutes les indignations, sauf celles de personnes qui applaudissaient quand les forces de l'ordre mataient injustement l'opposition et les citoyens qui exerçaient leur droit à la marche pacifique. Aujourd'hui, vous vous offusquez parce qu'il y a eu mort d'homme, mais ce crime, c'est aussi le vôtre. Le fruit de votre complicité. Vous en êtes l'instigateur et vous êtes tout aussi coupables que ce lâche qui a appuyé sur la gâchette pour ôter la vie à un étudiant sans défense. Vous avez félicité les forces de l'ordre quand ces dernières semaient le désordre, vous les avez confortées dans leurs erreurs, leur brutalité inexplicable. Vous les avez ragaillardies jusqu'à ce qu'elles commettent l'irréparable. Votre attitude a été irresponsable, aussi irresponsable que celle des ministres de l'Intérieur et des Forces armées qui, dans leur indignation de façade, ont à peine condamné cette ignominie et presque dédouané les coupables. Tant que nous ne nous départissons pas de certaines funestes mentalités, nous continuerons à compter nos morts dans les universités et ailleurs.

M.S.N
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
URUBE - 16/05/2018 - 11h 19  
C EST LA PURE VERITE ET MERCI BEAUCOUP
Ass - 16/05/2018 - 12h 30  
Une tres bonne leçon de morale,seulement la presse Sènègalaise est,dans quasi totalitè,controlèe par le regime de Macky Sall.Comment voulez-vous que des patrons de presse logès au palais de la rèpublique et juissent a des avantages importants puissent etre impartiales?
Gorguidiop - 16/05/2018 - 19h 06  
Aulieu de tirer des leçons des faux pas de nos forces du désordre notès ça et là, lors du vote sur le paraînage, macky et son gouvernement de merde se sont mis à les féliciter, donc pas besoin de changer de méthode de la part de nos policiers et voilà. C pourquoi la responsabilité de macky, du ministre de l'intérieur, et de tous les responsables qui félicitaient les policiers est engagée et il faut les juger.Macky est entre le marteau et l'enclume. Il veut sacrifier le policier tirer pour calmer les choses, mais il craint le revers avec les policiers qui deviennent trop peur de faire quoi que ce soit avec les élections qui arrivent, quel dilemme pour lui.Pour une personne juste, point de dilemme, on fait tjrs ce qui est juste.
Lemzo - 16/05/2018 - 19h 47  
Respectez un peu le peuple qui a volontairement et massivement refusé de suivre les manipulations de l'opposition le 19 avril ! Et arrêtez de récupérer honteusement ce drame de l'étudiant mort à l'UGB. Les Idrissa Seck, Abdoul Mbaye, Sonko, Sidy Lamine Niasse, Pape Alé Niang, Decroix et tous nos opposants n'existent que quand il y a un problème dans le pays. C'est dire qu'il n'y pas d'opposition crédible dans ce pays ! Aucun projet alternatif, aucune proposition concrète, que de la manipulation, des menaces et des mensonges ! Idrissa Seck lui-même n'a pas le droit d'insulter les forces de sécurité qui ne font que leur travail. N'est-ce pas lui qui a fait tuer Serigne Modou Bousso ?Concernant les étudiants sénégalais, il n'y a aucun pays au monde où on peut manger dans un restaurant universitaire sans payer. C'est seulement au Sénégal qu'on voit des étudiants décréter des stupides JST (journées sans tickets). On est dans quel pays ? Allez le faire en France ou en Tunisie ou en Chine ou aux USA et même en Gambie et vous verrez ! L'argument du retard des bourses ne tient pas la route d'autant plus que le recteur de l'UGB leur a proposé des prêts de tickets à rembourser après, mais ils ont refusé. Ces mêmes étudiants, quand ils étudient dans des pays étrangers comme en France, ils vivent pire mais n'osent pas se comporter comme ils le font au Sénégal en cassant tout et en brûlant tout. Ils n'ont même pas honte de brûler tous les équipements de l'UGB très chèrement acquis ! C'est irresponsable, inacceptable, indiscipliné et infantile. Les étudiants responsables de ces casses à Dakar et à St-Louis doivent être identifiés, arrêtés, jugés et exclus des universités. C'est qui arriverait dans n'importe quel pays au monde. On ne dit pas qu'ils n'ont pas le droit de manifester, mais ils doivent le faire de façon pacifique et responsable au lieu de toujours attaquer violemment les forces de l'ordre qui ont aussi le droit et le devoir de réagir fermement et de préserver l'ordre public.
Moh - 16/05/2018 - 20h 50  
@Lemzo Le comble de ta partialité c'est quand tu dis "(...) les étudiants responsables des casses et autres doivent être identifiés jugés et exclus des universités..."Cette phrase à elle seule démontre ton manque d'objectivité. Je te pose juste la question: Et que fera t-on du policier ou gendarme responsable du tir qui a ôté la vie à ce jeune étudiant sénégalais? Tu aurais pu pousser ta réflexion un peu plus loin et on comprendrait que tu ferait pas parti des répondeurs automatiques du pouvoirs.Tu ne peux soustraire la responsabilité du pouvoir de cette bavure de plus. Sous le magistère du Pr. Macky Sall deux étudiants sont tombés sous les balles des forces dites de l'ordre c'est à mettre dans son passif car il est garant de notre sécurité quelle soit la situation de ce pays.Essayer de tancer les étudiants avec tes comparaisons subjectives c'est juste être de mauvaise foi.Acceptez avec humilité votre erreur et situez les responsabilités c'est tout ce qu'on attend du Pr rien d'autre car on parle de vie humaine.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Audience : Macky renvoie les étudiants à lundi
Serigne Mbaye Sy Mansour: Idrissa SECK a renié Dieu
Audio- L'excès d'hormones dans le corps peut entrainer "une crise cardiaque" selon le Pr Mamadou Mbodj
Vidéo-Le premier camion laboratoire mobile mondial expérimenté au Sénégal
Trafic de drogue : des donneurs de Ndogou arrêtés
Pour exiger l’application des accords signés avec le Gouvernement, les travailleurs de la Santé lancent leur 6e plan d’actions
Iba Der Thiam réapparait
Yérim Sow, nouveau PCA de Tigo
Enquête sur les lenteurs des paiements des bourses: le rapport de l’Ige remis ce week-end
Grève illimitée : Mgr Benjamin Ndiaye rappelle les étudiants dans les amphis
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74046 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68292 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52895 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45201 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44138 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
25/05/2018 - 13:02
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sén ...
23/05/2018 - 18:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
50 ans après, ressusciter l’esprit de mai 68 !
26/05/2018 - 20:59
AFFAIRE MAKKA OU BAKKA : LA MACHINATION DIABOLIQUE CONTRE IDRISSA SECK.
26/05/2018 - 20:57
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade á la pr ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017