Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Légendes urbaines
Publié le : Mercredi 16 Mai 2018 - 08:49 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 13 - Consulté : 1243 Imprimer
À force de se chercher des destins politiques, la plupart des hommes politiques prennent des libertés avec le réel et s’acharnent, pour ce faire, à substituer à la réalité des mensonges permanents. C’est la fonction des discours politiques convenus et idéologiquement articulés par la faune parasitaire qui peuple les artères du pouvoir : intellectuels défroqués, journalistes de connivence, médias aux lignes éditoriales à la météo instable. Bref, toute une faune de griots chacun dans son domaine de perversion qui donnent naissance à des légendes politiques qui fonctionnent sur le modèle des légendes dites urbaines.

Ainsi de ces légendes qu’on essaie laborieusement de tisser autour du « Macky ». « Un président jeune, naît après les indépendances », donc qui connaît son époque. D’abord, être jeune n’est pas une qualité et n’en donne pas ; c’est un âge que personne ne choisit. Ensuite et surtout, il y a des jeunes complètement idiots, fermé aux valeurs républicaines et partisans compulsifs de la mondialisation capitaliste avec son cortège d’affamés, d’exclus, de miséreux, de candidats au suicide social collectif pour un ailleurs supposé paradisiaque. Le « Macky » jeune », rêve d’éternité et de « monarchie républicaine ». Pour cela, il se livre à marche forcée, à la « monarchisation » de la République.

Référendums grossièrement piégés avec des millions de citoyens exclus de leur droit citoyen de voter ; une Assemblée nationale de « godillots » qui enregistrent telle une caisse enregistreuse de supermarché les mille et une volontés du petit monarque qui rêve de grandeur ... et de grandir dans les ors des palais. Qu’il rêve de multiplier.

« Un président de dialogue », « consensuel », assurent les idéologues mange-mil, véritables pique-assiettes de la bamboula des gouvernants de l’heure. N’est-ce pas ce président qui déclara son accord et son adhésion lors des résultats des Assises nationales, avant d’y poser tout le poids bien pourvu par la nature et, l’onction de la légalité ? On se trompe ou c’est ce candidat-là d’abord, puis président, qui jura urbi et orbi, dans toutes les langues, dans toutes les religions, sur tous les continents, que lui, élu président, réduirait son mandat de 7 à 5 ans, « Bilahi, Walahi », je vais en enfer si je parjure ? Avec l’aide de son juriste maison, jadis pertinent et professionnel, devenu la voix de son maître.

On est amnésique et presbyte, ou c’est le même « grand homme « politique », qui vilipenda jadis les professionnels du sauve-qui-peut, criquets et oiseaux « mangeurs-gourmands », spécialistes es détournement de deniers publics qui portent le nom poétique de transhumants. Depuis, il leur a déclaré son amour ardent pour la durée de son règne, et surtout, pour un second mandat pour lequel, pactiser avec le diable, les voleurs d’hier et d’aujourd’hui, les prévaricateurs de tous bords, devient un « Jihad » politique pour lequel, tuer la République et ses valeurs est devenu un commandement divin. Amen !

Ne nous avait-il pas juré la main sur le cœur, que lui président, « ne signera jamais un décret nommant son frère à un poste » public ou autre. Il l’a pourtant fait ! Du reste, cette promesse était d’une connerie monumentale en République : son frère est un citoyen comme (ou devrait être) les autres et, à ce titre, peut postuler à tous les postes à la condition qu’il le mérite professionnellement. Mais chez ces gens-là, depuis qu’ils ont perverti la République et ses valeurs, ils en ont oublié les règles et le fonctionnement.

N’est-ce pas ce Macky-là, qui appela à moult reprises « au dialogue » pour s’asseoir ensuite sur les consensus ? N’est-ce pas lui, le chef d’un gouvernement qui passe son temps à signer des accords qu’il enferme ensuite dans les tiroirs jusqu’à la prochaine crise ? 

La réalité nous semble plus simple, plus mercantile politiquement : ses appels au dialogue sont destinés à la consommation extérieure ; à la fameuse « communauté internationale » qui cautionne les multiples attentats contre la démocratie tant que ses intérêts  fondamentaux ne sont pas menacés par des soulèvements à la togolaise ou malgache, ou par des crises rampantes et interminables comme en RDC ou, mortelles comme la terre de feu sahélienne ou l’enfer « ethno-religieux » de la Centrafrique.

On peut empêcher hier plus d’un million de citoyens de disposer des cartes d’identité et d’électeurs, ça n’émeut pas la « communauté internationale ». Il s’agit juste d’élections législatives « calamiteuses ». Ce n’est pas grave, on peut le tolérer pour notre vitrine démocratique de l’Ouest africain. Puisque, le « monarque républicain » (qu’elle est délicieuse cette appellation contrôlée !) a ouvert largement la porte à leurs entreprises en instance de faillites chez eux. Elles se refont une nouvelle virginité en violant la nôtre. Pétrole et gaz, Ter, etc. La belle affaire !

Et ainsi gouverna le « jeune président né après les indépendances » entouré de ceintures de feu : des octogénaires rompus aux intrigues politiques les plus viles : Ps, Afp, certaines franges jadis de gauche qui ont depuis vendu leur âme en échange d’une « fin de vie politique, paisiblement, et grassement accompagnée », comme les malades en fin de vie. Mais surtout les plus rapaces des prédateurs : les transhumants kleptomanes.

Voilà les légendes politiques urbaines qu’on veut bâtir autour d’un « monarque en devenir ». Qui en même temps qu’il reniait ses promesses électorales qui ont fait rêver des millions de citoyens crédules malmenés et déçus par un « Pape » qui s’est « apostasié à l’exercice du pouvoir, a aussi débaptisé son parti en... « Alliance pour le Reniement ». À défaut de mieux.

Tout compte fait, ce Macky-là, ne mérite ni un second mandat encore moins un deuxième Palais, mais bien une nouvelle prison pour lui et ses compagnons prédateurs, dans le pôle du Lac rose. À côté du sel. Kédougou est trop loin, c’est mieux le Lac rose pour les touristes. Je vois d’ici la pub : « Visitez la prison des vips prédateurs. Entrée gratuite. Selfies autorisés, pour partager avec vos potes ».


Demba Ndiaye, Journaliste
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (13)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Deugeu - 16/05/2018 - 11h 39  
merci demba pour la franchise avec un brin d'humour
Diaz@yahoo.fr - 16/05/2018 - 11h 41  
Sacré Demba
Diengouman - 16/05/2018 - 12h 06  
Grand demba dieuredieuf, ya ngui def lila war, mais macky domeram sall bayiko al gnoun rek guissoma foumoy diaar ba dougne kholli tounou ndayam.
Dodds - 16/05/2018 - 14h 49  
S'il vous plait Diengouman. Arrêtons les insultes et produisons de la pensée. On ne peut pas s'opposer au mauvais tout en faisant du mauvais. Ce n'est pas pour donner des leçons à qui que ce soit mais les insultes n'apportent rien, tout au contraires, elles déconstruisent.
MEDINOIS - 16/05/2018 - 16h 40  
La constitution de 2001 a fait que nous avons des "monarques républicains".Rappelez-vous des mises en garde de Pape Babacar Mbaye et du PIT,seuls contre tous.On ne récolte que ce qu'on a semé.Pour le reste,belle plume avec des relents de méchanceté.
Doctor - 16/05/2018 - 18h 27  
Demba ndiaye un homme de Principe toujours égal à lui mêmeJe me rappelle des ses chroniques dans les années 80 /90.Dans ce pays devenu subitement ténébreux sous magistère de Macky on peut compter sur des hommes de valeur comme vous ( le pays en manque ) . Bonne continuation.
Catherine - 16/05/2018 - 18h 28  
M. Ndiaye. merci pour ce moment de délectation que vous m'avez procuré par la pertinence de vos propos et la subtile ironie utilisée pour rendre la pilule moins amère à avaler!
Jacob - 16/05/2018 - 18h 42  
Ndiaye toujours le même.. inch allah dieu sera toujours avec toi..ila été tous les combats des années de braise.der manière bénévole..le patriote c'est lui....comme CEUX QUI SENSIBILISENT DANS L'OMBRE...NON L'AFRIQUE N'EST PAS MAUDIT..IL YA DES DEMBA NDIAYE....La lumière sera..
Maodo - 16/05/2018 - 20h 21  
Excellent comme d'habitude. Rien à ajouter
Iso - 16/05/2018 - 21h 10  
C'est du plaisir de lire ce monsieur. Quelle plume. Je me demande où est-ce qu'il était. Heureusement qu'il est revenu quand beaucoup de ses collègues ont baissé la tête.Merci Demba
Mame cheikh - 16/05/2018 - 22h 35  
Sacré Demba!très belle analyse.jen rajoute que "gueweul bou répé si kharé loumou djine khepko"macky likoy douma ngui nieuw.ba 2019 inchalah
Abdon - 16/05/2018 - 22h 40  
Demba connait 'le Maky" ! Très bien!
Moh - 17/05/2018 - 11h 21  
Merci . Demba Ndiaye!Cela rassure de savoir qu'il reste encore de belle plume indépendant dans notre Sénégal.Longue vie à toi, à M.O.N,à Pape Alé Niang et a vos rares semblables qui se battent pour le peuple et non pour leurs propres intérêts
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Bac 2018 : Les inscriptions pour les orientations démarrent aujourd'hui
Affrontements à Diamniadio entre gendarmes et propriétaires de maisons démolies
Arafat : La galère des pèlerins Sénégalais
Dette de l’Etat aux Ecoles privées : La Fepes rejette l’inscription des nouveaux bacheliers
Italie : Un Sénégalais tué
Un accident fait deux morts à Boukinling
Trafic d'êtres humains : Une femme arrêtée à l'Aibd
Ça Me Dit Mag du 18 août 2018 avec Pape Alé Niang
Macky Sall reçu par Serigne Mountakha Mbacké, hier
Avis sans frais aux médias : le nouveau Directeur du Cnra promet des sanctions en cas de “faute grave”
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 76631 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 72127 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 54575 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 46474 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 45432 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 20 Août 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 20 Août 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 15 Août 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 15 août 2018 - présidentielle 2019 : un scrutin de tous ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Sahel Aviation, une compagnie créée par Aliou Sall
03/08/2018 - 13:21
Le "tong-tong" de l'aéroport Léopold Sedar Senghor
03/08/2018 - 12:18
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall traitait les transhumants de rat
17/08/2018 - 15:54
Vidéo-Bal démasqué des transhumants!
08/08/2018 - 18:35
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Mise en œuvre du parrainage : le plan machiavélique du régime
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 15 Août 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Justice sénégalaise : la gangrène de la corruption
20/08/2018 - 07:59
La Transhumance au pays de Thierno Souleymane Baal
18/08/2018 - 23:39
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 18 août 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 08 août 2018 avec Pape Alé Niang : quel bilan peut-on tirer de ...
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Décryptage du 15 août 2018 - présidentielle 2019 : un scrutin de tous les dan ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017