Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Foncier : L'Etat perd 30 milliards à Bambilor
Publié le : Mardi 13 Mars 2018 - 15:25 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 882 Imprimer
Les villages traditionnels de Bambilor, Déni Guedj, Gorom II, Mbéye, Nguendouf et Wayembam sont implantés dans le périmètre du titre foncier numéro 1975/R situé dans le département de Rufisque et appartenant aux héritiers du Général Chevance Bertin. Au motif de sécuriser ces villages et prévenir tout risque de contentieux entre les habitants et les propriétaires inscrits au livré foncier. L'Etat a engagé une opération d'acquisition du titre foncier. Cependant, la manière dont l'opération a été menée révèle que 'l'objectif déclare n'était qu'un prétexte car le soubassement véritable était un projet planifié d'enrichissement de particulier, raconte DakarTimes dans un dossier.

Enrichissement sans cause de particulier

Les particuliers, personnes physiques et personnes morales, qui ont bénéficié de cessions sur les terrains de Bambilor ont été indument enrichis, suivant un procédé frauduleux. En effet, les terres qui ont été revendues, notamment à des démembrements de l'Etat, avec un différentiel de prix qui leur a permis de réaliser de substantielles plus-values.   

Non perception de recettes fiscales

Le dosser des terrains de Bambilor a révélé que toutes les recettes fiscales n'ont pas été perçues sur les importantes transactions immobilières qui ont été réalisées. Il s'agit des droits d'enregistrement et de la taxe de plus-value immobilière qui sont éligibles sur lesdites transactions. Au total, le Sénégal a perdu un montant de 30 milliards de Fcfa.

Violations manifestes de la loi

Dans l'opération en cause, il a été constaté un contournement, voire une violation systématique de la loi, aussi bien en ce qui concerne les attributions de parcelles par voies de bail, qu'en ce qui concerne les cessions directes de terrains.

Pour ce qui est des baux, ils ont été consentis sans respect des conditions prévues par la loi. Ainsi, soit aucun programme immobilier n'a été présenté, soit, le cas échéant, celui-ci n'a pas été agréé par les services techniques compétents qui ignoraient tout de son existence, explique le journal.  

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
PASTEF LES PATRIOTES - 13/03/2018 - 17h 57  
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. Y’EN A MARRE DES HERITIERS WADIENS ET SOCIALISTES. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . DOYEN MODY NIANG DOIT VOIR UN JOURNALISTE QUI TRADUIT SES CHRONIQUES EN WOLOF CAR TROP BENEFIQUE POUR LE SENEGALAIS LAMBDA QUI N’EST PAS INSTRUIT. ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Autoroute «Ilaa Touba» «Ilaa Barzak»
Ismaïla Madior sur l’article 27 du Code des télécommunications : «ce n’est pas une censure»
Situation des migrants sénégalais : Boubacar Seye fait le procès de l’Etat
Meurtre Fallou Sène : l'IGE blanchit Mary Teuw Niane et incrimine Amadou Bâ
Réunion entre le Sytjust vs Ismaïla Madior Fall : la rencontre a accouché d’une souris
Héritage de Sidy Lamine Niasse : le personnel de wal fadjri désemparé
Serigne Sidy Mbacké Alkhourane refuse de recevoir Idrissa Seck
Deux frères brûlent les parties intimes d’un voleur, sectionnent son oreille et le tabassent à mort
Les étudiants de l’UGB réclament justice pour Fallou Sène
Salimata Diaw prend 5 ans ferme
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80837 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80694 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57383 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48755 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48126 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017