Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Macky Sall: "Moi je ne crains rien"
Publié le : Mercredi 14 Février 2018 - 09:15 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 7 - Consulté : 758 Imprimer
Le président de la République, Macky Sall, a invité mardi ses partisans à laisser ses détracteurs « s’exprimer librement », « marcher » et « critiquer », estimant qu’il est de leur droit de le faire.

« Soyez rassurés, moi je ne crains rien. Les populations savent ce pourquoi je travaille tous les jours : C’est pour répondre aux attentes des Sénégalais. Ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, c’est normal. Laissez-les s’exprimer librement, manifester, c’est leur droit », a-t-il dit dans une allocution en langue nationale wolof.

Le président Sall s’exprimait lors d’une remise de chèques à des femmes mareyeuses et transformatrices de produits halieutiques. Le chef de l’Etat estime que ses détracteurs ont le droit de le « critiquer » et de « nier son travail ».

« Ce qui est important, c’est que les Sénégalais sont conscients de ce que nous avons réalisé dans le pays. Je vous donne rendez-vous dans les prochains jours et mois pour les inaugurations de plusieurs projets et chantiers », a indiqué Macky Sall.

Pour lui, les agitations notées sont dues aux efforts entrepris par le gouvernement, dans tous les domaines. « Les efforts que nous sommes en train de faire, c’est dans tous les domaines. C’est pour cela qu’il y a beaucoup de bavardage. Ils (les opposants) ne se voient nulle part, c’est la raison de ces agissements », a ajouté le président de la République.
Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (7)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kaddu - 14/02/2018 - 09h 57  
Président machiavélique, non respectueux de ses engagements, de ses slogans et de sa parole, qui mène une gouvernance mafieuse et indigne..... Vous ne craignez même pas le Bon Dieu ?
Aze - 14/02/2018 - 10h 04  
Générosité contre ingratitude !Wade a donné à Maky son premier salaire en le nommant Directeur général de Petrosen.Wade a nommé Maky Ministre, Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale.Wade accorde le privilège historique au seul Ministre Maky de participer à la confection de la liste des membres du Gouvernement par le Premier Ministre Idrissa Seck. La seule fois où Wade a passé la nuit dans la demeure d’un politicien, c’est chez Maky à Fatick.Wade rend visite à la vieille maman de Diouf à Louga pour lui dire ceci : sa doom moo dém sa doom moo nieuw, votre fils Diouf est parti mais c’est votre fils Wade qui est là, n’ayez rien à craindre.En battant Diouf en 2000, Wade a envoyé Diouf en mission à l’étranger avec avion présidentiel.En quittant le Sénégal Wade met l’avion de commandement à la disposition de Diouf.Wade n’a jamais inquiété la famille de Diouf qui l’a pourtant jeté mille fois en prison avec ses lieutenants et partisans, sans compter les procès en sorcellerie. Summum de la générosité, Wade mobilise le Sénégal et l’Afrique diplomatiques pour que Diouf soit élu triomphalement Secrétaire général de la Francophonie.Regardez comment Macron a honoré son prédécesseur Hollande à l’Elysée!Admirez Macron rendant une visite de courtoisie le jour de la passation de pouvoir au Maire de Paris Anne Hidalgo qui lui est farouchement opposé pendant la présidentielle. Découvrez Emmerson Mnangagwa destituer le Président Mugabe et lui rendre dans la foulée un vibrant hommage devant la nation pour services rendus.Louez le triomphe modeste de Justin Gatlin le vainqueur de la finale du 100 mètres à Londres 2017 qui vient se prosterner devant le maître vaincu Usain Bolt pour lui rendre les honneurs !Déplorez, ici au Sénégal, comment Maky le locataire de Dieuppeul en 2000, a tenté en vain de tuer Wade en larguant au Palais, lors de la passation de pouvoirs, des siffleurs professionnels pour humilier Gorgui, sa famille politique, biologique et ethnique. Manipulations tous azimuts de la justice et des medias pour anéantir Wade qui lui a tout donné. Gestion sombre et vicieuse des appareils idéologiques, juridiques, répressifs et financiers de l’Etat aux trousses du premier Président issu de l’alternance et de ses proches. Embastillement pour des raisons politiques de Karim, unique fils ainé de Wade qui vient de perdre sa femme qui lui laisse deux petites filles orphelines. Réformes constitutionnelles déconsolidantes en instituant un âge plafond pour les élections présidentielles afin d’empêcher Wade de se représenter.Indignez-vous avec Maky qui embastille les maires opposants et leur empêche d’administrer correctement leurs localités.C’est maky qui a poussé Wade le promoteur de la démocratie et des infrastructures modernes, à revenir en politique à coups de vexations, humiliations, haine, méchanceté gratuite, manipulations de la justice, prisons, spoliations, débauchages. Maky pousse le cynisme émergent jusqu’à arracher à Wade dans le cadre d’une prétendue traque des biens mal acquis, sa maison du point E. Tous les sénégalais devaient se lever pour réclamer la restitution de ses biens à Wade qui loge comme un sans domicile fixe chez Me Madiké Niang.Imaginez Wade un ancien Président de la république squatteur de maison, sans foyer au Sénégal qu’il a dirigé pendant 12 ans. Voilà la prouesse de Maky. Wade est une personnalité qui ne mérite pas un traitement aussi dégradant ! Honteux pour l’image, l’histoire et demain il fera jour!Sûr que Maky se prépare, si notre Gorgui national devait mourir, à lui refuser un tombeau au Sénégal comme Paul Biya du Cameroun l’a refusé à Ahmadou Ahidjo enterré à Dakar ; mais cela, le peuple sénégalais imbu des valeurs ancestrales et religieuses, s’y opposera. Au bal des hypocrites, un jour, une, une première et dernière fois devant le cercueil de Gorgui enveloppé du drapeau vert or rouge ou bleu banc rouge du colon gaulois et pourquoi pas bleu jaune du PDS, point de baiser de Judas, de simagrée, de compassion feinte, de larmes de crocodiles, d’oraison funèbre du bout des lèvres, de silence de mort qui bruit le mensonge, de drapeaux mis en berne, de musique militaire, de deuil national, de livre des condoléances à ouvrir, de délégations officielles, de cortège funèbre pour Touba la sainte, de musique religieuse dans les medias, de groupes de presse qui rendent des témoignages de circonstance, de monuments et lieux à son nom !Non, Abdoulaye WADE ne mérite pas le traitement que lui inflige haineusement Maky !Djoloff fign
Aze - 14/02/2018 - 10h 05  
Sabotage organisé des électionsPosez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement. 60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais alors que wade , avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maaky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils décentralisés et 500 mille emplois aux jeunes , est incapable de nous livrer des cartes d’identité.Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la justice qui les élimine, demandez à Karim et Khalifa. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote et la proclamation des résultats. Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé. 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections. Maky avait 5 ans pour préparer les élections. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans Relisez Althusser, Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à abdoulaye daouda diallo, l’appareil idélogique confié à yaya abdoul kane ministre des télécoms, Racine talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou karim sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta,Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hotel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012 comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où wade refuserait de céder le pouvoir. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle. Il n’ y a que les wolofs qui sont emprisonnés dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor ont initié cette coalition ethnique depuis 1960 . Maky la perpétue avec Dione depuis 2012.. En plus de la toucoulorisation de la republique par des nominations, des bourses ethniques et recrutements ethniques d’ASP, Maky veut bruler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La justice récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !Chers compatriotes, réveillez-vous !
Misti - 14/02/2018 - 11h 53  
Je peux jurer sur le Livre Saint que c'est Macron qui a exigé cela à Macky.Ce n'est pas son genre.Il est plutôt du genre à faire dans l'épreuve de force.Macky est encore dans les 60. Il pense que ce sont les inaugurations et réalisations qui font élire. Le seul domaine qu'il devait suivre comme la prunelle de ses yeux est l'emploi des jeunes,ainsi que l'accès aux services sociaux de base (éducation,santé,eau,électricité). Eau et électricité,il faut reconnaitre qu'il a fait de gros efforts en milieu urbain,mais il a été médiocre voire nul en milieu rural.La santé et l'éducation auront tout simplement été catastrophiques.D'ailleurs,lui et sa famille ne fréquentent pas les structures 'locales'. L'emploi des jeunes,n'en parlons pas,Macky ayant choisi de réduire chômage en France, en endettant le pays pour faire vivre des entreprises françaises moribondes.
Gorguidiop - 14/02/2018 - 12h 13  
Même si tu ne respectes pas tes paroles, nous, nous vous jugerons par res paroles."Ne me juger point par des infrastructures,...., mais juger sur les valeurs". Tu es sûr que t'a lamentablement échoué sur les valeurs, maintenant tu endette lourdement le Senegal pour demander à ton dieu macron, de te sauver avec des infrastructures que nous aurions pu acquèrir au moment opportun avec le centième de ce que tu as dépensé.Les Chinois se sont développés en imposant aux puissances étrangères qui ont construit la Chine de partager leurs connaissances technologiques avec la Chine, autrement point de marcher.Ce sont ces connaissances acquises dans les décades passés qui les ont propulsées aujourd'hui.
Malick - 14/02/2018 - 21h 23  
Monsieur Aze tout ce que tu dis dans ton poste est vrai. Mais Maky est toujours accueilli avec les honneurs par les marabouts. Beaucoup d'entre eux souhaitent sa réélection. Ces mêmes marabouts ont un pouvoir énorme sur les consciences de la population. Cette même population reconnait que cette situation que l'on a fait vivre à Karime et qu'on fait vivre à Khalifa est anormale. Mais si on leur demandait de descendre dans la rue et protester, personne ne viendra. Tout cela Maky le sait et les représentants français le savent. Si cela s'était passé en Côte d'Ivoire ou au Mali par exemple toute la population se serait soulevé pour renverser le régime. Mais au Sénégal on accepte facilement de vivre avec l'injustice sans bouger.
Khouly - 15/02/2018 - 18h 33  
raagal rek moy wakh maan douma raagal, tu as peur Mr le President ,la fin du gaalayabe approche ,il reste juste 274 jours
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Khalifa Sall investi à l’élection présidentielle de 2019
Audit des bourses: La balle est désormais dans le camp de Macky Sall
Macky répond à Idy: « Je n’ai pas peur d’adversaires »
Macky Sall : «La Charte des Assises nationales n’est ni la Bible ni le Coran»
Audience au Palais: Macky demande à Mary Teuw Niane et Amadou Bâ de cesser leurs “petites” querelles
Idy, "touché" mais pas coulé
Opération séduction aux étudiants: Macky agite la carotte
Communiqué du Conseil des ministres du 23 mai 2018
Aly Ngouille Ndiaye intronise Seydou Nourou Bâ à la tête des travaux de la commission Ad Hoc
Idy promet de répondre à Sidy Lamine et à Bamba Ndiaye
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74046 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68292 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52895 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45201 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44138 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
25/05/2018 - 13:02
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sén ...
23/05/2018 - 18:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
50 ans après, ressusciter l’esprit de mai 68 !
26/05/2018 - 20:59
AFFAIRE MAKKA OU BAKKA : LA MACHINATION DIABOLIQUE CONTRE IDRISSA SECK.
26/05/2018 - 20:57
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : Macky Sall n'a pas le courage d'affronter Karim Wade á la pr ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017