Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Omar Ampoi Bodian, chargé de mission du Maquis sur le massacre de Bofa : "Nos commandants nous ont dit de ne pas être mêlés à cette tuerie"
Publié le : Samedi 13 Janvier 2018 - 11:30 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 6 - Consulté : 1545 Imprimer
Fier de son appartenance au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) et sans détour, Omar Ampoi Bodian très souvent décrit comme une personne conciliante qui n'approuve la guerre comme moyen d'accéder à la paix, chargé de mission du Maquis, s'est confié à nos confrères du journal l'Observateur ce samedi. Proche de César Atoute Badiate et rédacteur principal des communiqués du Maquis, l'homme fait un bref aperçu sur la situation conflictuelle qui prévaut en Casamance, avant d'aborder les questions de négociations dont il reste ouvert mais pas en sol Sénégalais.

Sans langue de bois, Omar Ampoi commence par faire savoir que la question qu'on devrait se poser dans cette situation est : qu'est-ce que le Sénégal a fait ou n'a pas fait pour qu'on en arrive à cette situation ?

En tant qu'environnementaliste, il est conscient de ce que cette partie du territoire représentait pour le Sénégal (grenier, dit-il). "Je ne saurais dire ce qui a amené cette situation, mais tout le monde condamne cet acte barbare, nous du Mfdc, nous présentons nos condoléances aux familles des victimes", laisse-t-il entendre tout en faisant savoir : "nous avons commandité une enquête interne, une commission du Mfdc est en train de faire son travail. Quand elle terminera, nous saurons ce qui s'est réellement passé, parce que nous ne l'avons pas jusqu'à présent".

Parlant des négociations pour le retour de la paix, Omar Bodian s'est confié. "Nos commandants nous ont dit de ne pas être mêlés à cette tuerie. Ce qui implique que nous voulons la paix, mais dans la justice et la vérité. Nous ne voulons pas d'une paix bricolée", fait-il savoir avant de poursuivre : "l'Etat du Sénégal sait où nous contacter en cas de besoin. Ce n'est pas à nous de les indiquer comment faire. Qu'ils entreprennent leurs actions, nous attendons. Et nous sommes prêts à répondre au cas où ils nous tendraient la main, même si c'est demain, pour un dialogue".

A la question de savoir où devraient se tenir les négociations, Amor Ampoi Bobian dit ceci "Nous avons dit que les négociations peuvent se passer où bon leur semble, sauf en terre Sénégalaise. Nous sommes prêts à répondre"
Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
DEUG REK - 13/01/2018 - 14h 51  
DES NÉGOCIATIONS EN DEHORS DU SÉNÉGAL . C EST INACCEPTABLE POUR UN ETAT DE DROIT ET QUI SE DIT SOUVERAIN.LA CASAMANCE DEVRAIT PAR FIERTÉ CRIER HAUT ET FORT SON APPARTENANCE AU SENEGAL ET RECLAMER UN TRAITEMENT DE FAVEUR EN RAISON DE SON ENCLAVEMENT .... TOUTE AUTRE DÉMARCHE PARTICIPERAIT A RENDRE CRÉDIBLE LA HONTEUSE THÈSE DE LA BALKANISATION DONT L AFRIQUE EST VICTIME.....UN NKRUMA QUI DIVISE C EST LA HONTE ET L' ABSURDITÉ .....YAYA DIAME UN REBELLE PARMI LES REBELLES S EST VAINCU LUI MÊME ET L A SU A SES DÉPENS... ON NE DIVISE PAS DES CHOSES QUI SONT UNIES PAR CELUI QUI UNIT ..LE SÉNÉGAL ET L AFRIQUE ONT PRIS LA DÉCISION QU IL FALLAIT. IL DEVAIT ETRE AUJOURD’HUI JUGE ET MIS AUX ARRÊTS .. L HISTOIRE L EXIGE . LE MFDC EST ENTRAIN DE SE RECONSTITUER DE MANIÉRE SOURNOISE ET HYPOCRITE IL NE CROIT PAS AU DIALOGUE. L ETAT DOIT LE COMPRENDRE DÉFINITIVEMENT. ON NE TUE PAS DES CITOYENS INNOCENTS DE MANIÈRE AUSSI SADIQUE SAUVAGE ET IMPOLIE. CES NÉGOCIATIONS NE SONT QUE DU LEURRE . ON NE NÉGOCIE PAS PAS AVEC UNE REBELLION ARMEE. JE DIS BIEN ARMEE.LE MFDC DOIT ASSUMER SES ACTES. L ETAT DOIT DOIT SÉVIR SANS FAIBLESSE. LE SENEGAL C EST LA CASAMANCE ET LA CASAMANCE C EST LE SENEGAL. MACKY A CE COURAGE DE METTRE DE L ORDRE DANS CETTE RÉGION AVANT TOUT DIALOGUE AVEC DES RESPONSABLES . DANS TOUS LES PAYS DÉVELOPPÉS L ORDRE A PRÉCÈDE LA DÉMOCRATIE ET LE DÉVELOPPEMENT . CHAQUE CHOSE A SA PLACE AVANT TOUT. L ORDRE ET LA DISCIPLINE ONT SAUVE LES PAYS D ASIE....MACKY A LES MOYENS MATÉRIELS ET MORAUX DE RÉGLER LE PROBLEME...LA SEULE CONDITION EST DE NE JAMAIS ECOUTER CES INDIGNES POLITICIENS QUI VIVENT HONTEUSEMENT DE CETTE CRISE QUI N A QUE TROP DURER AVEC TOUTES CES CONSÉQUENCES AFFREUSES DÉSASTREUSES ET DÉVASTATRICES SUR CETTE BELLE REGION. IL APPARTIENT AUX CASAMANçAIS DE METTRE HORS D ETAT DE NUIRE CES REBELLES. FACE AU MFDC DE LA VIOLENCE ET DES ARMES CE SONT LES POPULATIONS VIGOUREUSEMENT APPUYÉES PAR L ETAT QUI DOIVENT AGIR EN ORGANISANT EN DÉNONÇANT SES HOMMES QUI DÉTRUISENT LEUR RÉGION . IL FAUT UN MFDC DE LA PAIX PLUS PUISSANT ET PLUS ORGANISE QUE CE MFDC QUI TUE LES ENFANTS DE LA PLUS CHALEUREUSE RÉGION DU SENEGAL . MACKY ENCORE UNE FOIS DOIT ÉCARTER DE CE DOSSIER TOUS LES POLITICIENS. LA GENDARMERIE LA POLICE ET SURTOUT L ARMÉE FERONT LE RESTE AVEC UNE TOLERANCE ZERO MAIS SANS EXCÈS .. TOUS LES FONCTIONNAIRES VÉREUX DEVRONT ETRE RELEVÉS SANCTIONNES LOURDEMENT ET POURSUIVIS.... LES SCIERIES FERMÉES APRES ENQUÊTES DILIGENTÉES .... L ETAT DE DROIT DOIT SÉVIR SANS FAIBLESSE NI EXCÈS . MACKY PEUT LE FAIRE ET DOIT LE FAIRE. TOUT LE RESTE N EST QUE DIVERSION DÉMAGOGIE ET FAIBLESSE. MACKY POURRAIT ETRE UN GRAND PRÉSIDENT AVEC UN PLUS DE COURAGE... QUINZE BONS MINISTRES LUI SUFFIRAIENT . IL NA PAS BESOIN DE CETTE DE MINISTRES VEREUX ...DE CONSEILLERS SANS AUCUNE REFERENCE... DES FONCTIONNAIRES PARASITES QUI LE POUSSENT VERS LA PRISON.. SON ENTOURAGE VA LE PERDRE APRES L AVOIR ÉLOIGNE DU PEUPLE .....IL DOIT REMETTRE DE L ORDRE DANS TOUT CELA. LES SENEGALAIS VONT APPLAUDIR .... AURA T IL CE COURAGE??????????JE LE LUI SOUHAITE VIVEMENT.
Casamançais - 13/01/2018 - 14h 52  
Oumar, vous êtes tous des idiots vous le rebelles. Je vous pose la question, moi en tant que fils de casamance; vous demandez l'indépendance au nom de quelle casamance? l'indépendance au nom des village de bignona? Les principales ethnies de casamance s'en foutent de vous; les mandinges, les balantes, les peuls et la plus part de l'ethnie diola ne veulent pas l'indépendance. Foutez nous la paix avec cette d'indépendance.
MLKD - 14/01/2018 - 12h 01  
La crise Casamançaise et ses non-ditsTrente-cinq ans maintenant que dure ce conflit qu’endure la population de sud avec dignité. Il est temps de faire une analyse rigoureuse des conséquences de ce conflit.Posons d’abord une situation géographique de ce conflit communément appelé conflit casamançais et cela peut-être nous mènera à mieux le requalifié géographiquement. La Casamance naturelle est divisée géographiquement en trois parties que sont : la haute Casamance aujourd’hui la région de Kolda ou le fouladou, la moyenne Casamance aujourd’hui la région de Sédhiou, et la basse Casamance la région de Ziguinchor. Aujourd’hui ni le fouladou, ni la région de Sédhiou ne se sentent concernés par ce conflit et cela se traduit par le manque de front dans toute cette partie de la Casamance. Donc en conclusion on peut remarquer que ce conflit est principalement concentré dans la région de Ziguinchor c’est-à-dire, dans les départements de Ziguinchor, Bignona et Oussouye. Ce qui réduit considérablement l’aspect casamançais qu’on veut donner à ce conflit et le circonscrit à la région de Ziguinchor.Par ailleurs sur le plan ethnique la Casamance est très diverse et la réduire juste à l’ethnie diola est une réelle méconnaissance de l’histoire et du peuplement de cette partie du Sénégal. Les Diolas dominent dans la Basse Casamance, les Peuls dans la Haute Casamance, les Mandingues et les Balantes dans la Moyenne Casamance, et les Manjaag et Mancagne sur la frontière avec la Guinée-Bissau (ibid.). Ce qui prouve à suffisance qu’une hypothétique indépendance ne saurait concernée toute la Casamance ou ouvrira la voie à une guerre civile ethnique dans le sud du pays.Et cela nous mène inéluctablement à nous poser des questions sur le mouvement indépendantiste MFDC.Le premier problème de ce conflit est la légitimité du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) dans la Casamance.En effet ce mouvement est rentré dans le quotidien des casamançais plus particulièrement ceux de la région de Ziguinchor par un processus de viol c’est-à-dire sans forcément leur consentement. D’abord par attaques meurtrières dont les principales victimes sont des fils de Casamance ensuite par la presse qui n’est intéressée que par le sensationnel sans vraiment penser à l’analyse et souvent qui donne la parole à des personnes qui ne représentent en tout cas pas les casamançais dans leur plus grande majorité. En aucun moment de l’histoire de ce peuple, les casamançais ne se sont réunis pour donner mandat à ce mouvement pour parler et agir en son nom. Il serait intéressant de savoir combien de casamançais connaissent ce mouvement, combien en sont membres et combien en sont sympathisants. Combien peuvent nous dire quels sont les buts de ce mouvement.Le second problème concerne les agissements de cette rébellion vis-à-vis de la population casamançaise. Cette population au nom de laquelle le MFDC réclame l’indépendance est la première victime de ses agissements criminels. Le premier crime de ce mouvement est le fait d’avoir parsemé des mines anti personnelles dans une grande partie de la brousse de la région de Ziguinchor. Qui sont les victimes de ces mines ? Les casamançais dans leur immense majorité. Ensuite on a la spoliation des vergers et plantations que les propriétaires ont mis des années à faire pousser. Le procédé est simple soit tu acceptes de ne plus mettre les pieds dans ton verger ou ta plantation soit on te retrouve un jour mort égorgé là-bas. Le vol des troupeaux des éleveurs de la région, le recrutement des enfants dans le maquis, la culture et la commercialisation du chanvre indien sont autant de forfaitures commises par cette rébellion au détriment de la population je ne dirais pas casamançaise mais plutôt ziguinchoroise. La prolifération des armes de guerres et bandes armées dans toute la région. Ce qui fait que la perception que la majeure partie de la population vis-à-vis de cette rébellion est catastrophique. La population voit plus en ce mouvement une organisation mafieuse qu’autre chose.Le troisième point est le fait qu’à chaque négociation on parle d’argent distribué aux hommes du maquis pour obtenir un cessez le feu. Cette attitude montre à suffisance que les responsables de ce mouvement ne se battent que pour leurs propres intérêts bassement matériel mais par pour un quelconque intérêt du peuple casamançais.Et le dernier point est le cas des pompiers pyromanes qui doivent soit leur position politique soit sociale qu’à ce conflit. Ils sont les plus dangereux, la journée ils sont les artisans de la paix et la nuit ils sont pyromanes sous la cagoule. On les retrouve dans toutes les sphères, cadre de la Casamance, partis alliés, associations, ONG etc…Pour conclure tous ces faits et problèmes posés par ce mouvement de rébellion ont aujourd’hui plongé la région de la Casamance et plus particulièrement la région de Ziguinchor dans une pauvreté sans précèdent. Entre autre conséquence on a la fuite des touristes, le chômage endémique des jeunes, une forte prévalence en VIH, la fuite des investisseurs étrangers et la propension à l’immigration clandestine des jeunes, la disparition de certains villages, la création de réfugiés de guerre etc…
La vérité - 14/01/2018 - 15h 28  
vous êtes des inconscients et des cruelles, la CASAMANCE n'a jamais était sénégalais et ne resteras pas pour que vous compreniez. Je vous rappelle que la casamance fut le première pays en Afrique à demander l'indépendance coloniale et à créer un mouvement en l’occurrence MFDC à l'initiative de Victor Simouhimba DIATTA le première agrégé en lettre Français de toute l'Afrique noir et non Senghor allez faites des recherches mes amis avant de quoique ce soit OK. Et c'est le MFDC qui à aider à Senghor à créer son mouvement le BDS avant le PS et lors du référendum la Casamance ainsi que le Sénégal ont votés à part. C'est après qu'ils ont fait une bêtise de signer un accord de 20 ans pour gouverner ensemble leur pays en attendant que leurs cadres soient bien formés cet accord à pris fin en 82 et senghor leur a trahi en commençant par éliminer tout leur cadre les Emile Badiane, Ibou Diallo et autres. Apès cela les populations (femmes, hommes, enfants) Casamance se sont réunis à MANGOKOURO (tous les ethnies de la Casamance) pour faire une marche pacifique sans violence mais, ils ont été massacrés par l'armée plus de 80 morts et plus de 100 baissés et cela a été camouflé ,des villageois ont été embarqués à l'EATA et fut être tués personne n'a parler et il y'a en a encore d'autres. C'est ce qui à pousser aux Casamançais de se regrouper pour se défendre contre cette violence et mettre terme à cette injustice que vous semblez voir juste, quelle cruauté de votre coté. L'Etat à créer de nombreuses complots pour salir la réputation du MFDC mais ils résiste jusqu’à présent. Vous croyez après avoir subi une violence et une telle trahison sans suivie ça sera facile de tout oublier et de venir rester ensemble c'est immorale.Mes gars l'Etat ne vous dira jamais au plus grand jamais ses secrés la vérité est voilée car tous les canal d'informations sont contrôlées par c'est impossible qu'ils disent des choses qui va à l’intérêt du MFDC c'est évident . Un conseille avant de dire ou de croire quoique ce soit il faut allez vérifier l'information à ces sources car l'information est modifiable.LA JUSTICE FINIRA PAR APPARAÎTRE TÔT OU TARD. LA CASAMANCE EST UN VICTIME INNOCENT.
MLKD - 14/01/2018 - 23h 09  
La vérité, cela fait maintenant trente-cinq ans qu'on nous parle de ce fameux accord. Si un tel document existe que le MFDC le publie et comme ça tous les fils de la Casamance pourront en prendre connaissance et pourront ainsi prendre position en leur âme et conscience. Par ailleurs vous évoquez la réunion de MANGOKOURO pendant laquelle toutes les ethnies étaient présentes. Qui étaient présents à cette réunion? Surtout qui les a mandatés?
DEUG REK - 14/01/2018 - 23h 49  
IL N YA JAMAIS EU DE DEMANDE D INDÉPENDANCE DE LA CASAMANCE.IL N Y A JAMAIS EU DE RÉUNION ENTRE ETHNIES EN CASAMANCE. VICTORE DIATTA N A JAMAIS PRONONCE LE MOT INDÉPENDANCE .....IL N YA JAMAIS EU DE REUBION ENCORE MOINS D ACCORD....DIATTA PARLAIT D UNITE AFRICAINE.....COMME SENGHOR.....SA FAMILLE POURRAIT PORTER PLAINTE CONTRE VOS ACCUSATIONS GRAVES ET MENSONGÈRES.DEUX CADRES D ENTRE EUX POURRAIENT POURRAIENT PORTER PLAINTE. CET ACCORD FICTIF DONT VOUS FAITES PART EST UN OBJET ET UN INSTRUMENT DE PROPAGANDE. ABBE DIAMACOUNE S EN ÉTAIT RENDU COMPTE TROP TARD. ..LA CASAMANCE ETS HISTORIQUEMENT LE NOYAU DU SENEGAL REVOYEZ LES ARCHIVES ANCIENNES.... VOUS VERREZ QU ON VOUS A TOUJOURS TROMPE EN PARLANT D ACCORD. UN GRAND INTELLECTUEL DIOLA DISAIT QUE LES CASAMANCAIS DEVAIENT PLAINTE AUX TROIS POLITICIENS QUI ONT INVENTE CET INSTRUMENT FICTIF DE PROPAGANDE POLITIQUE QU EST CET ACCORD...QUANT AU PREMIER SENEGALAIS AGRÉGÉ JE NE VOIS PAS EN QUOI CELA INTÉRESSE NOTRE SUJET....LA FAMILLE DE VICTORE DIATTA POURRIT VOUS TRADUIRE DEVANT LA JUSTICE. VOUS NE DITES PAS LA VÉRITÉ. VOUS FAITES DE LA PROPAGANDE DÉMAGOGIQUE. ARRÊTEZ DE JOUER AVEC LA VIE DES GENS..
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Accrochages entre militaires et éléments supposés appartenir au Mfdc à Bissine: des morts et des blessés
Le Forum du justiciable demande la libération de Khalifa Sall
Monsieur le Procureur, cela fait 2 mois que le peuple réclame justice pour Fallou Sène
Pr Ndiack Fall :"Khalifa doit recouvrer la liberté et on recommence le procès à zéro"
Situation du pays: les recommandations du Khalif Général des mourides
Kolda : 49 décès maternels enregistrés en 2017, le mal touche l’ensemble des régions du sud
Le redémarrage des activités de la radiothérapie de l’Hôpital Aristide Le Dantec est effectif depuis le vendredi 13 Juillet 2018.
Crise dans le secteur de la Santé : “And Gueusseum” lance son 10è plan d’actions mardi
Pénurie d’eau à Dakar: l’opération “Ndox mba nu rooti Palais” voit le jour
Fermeture des frontières avec le Sénégal : la Mauritanie dément
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 75529 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 70380 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 53791 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45968 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44920 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 14 juillet 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 14 juillet 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 11 juillet 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 11 juillet 2018 avec Pape Alé Niang : Macky a-t-il réuss ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Sn-Hlm : L'Armp découpe Mamadou Kassé pour 443 millions de Fcfa et le rappelle ...
10/07/2018 - 11:53
Tronçon de l'autoroute Aibd-Sindia : Ageroute et Eiffage signent un marché gr ...
06/07/2018 - 12:43
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Arrêt de la Cour de Justice de la CEDEAO du 29 juin 2018 : Procès d’un régi ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 11 juillet 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Le Président Macky Sall ignore-t-il que l’erreur tisse le linceul du pouvoir ...
16/07/2018 - 06:11
Le candidat Macky sall avait déjà donné une claire idée de quel président i ...
13/07/2018 - 14:43
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 14 juillet 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 11 juillet 2018 avec Pape Alé Niang : Macky a-t-il réussi à an ...
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Marche du 13 juillet : L'opposition envahit la place de la nation
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017