Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Port Autonome de Dakar: le Dg va reconduire les contrats des employés
Publié le : Vendredi 12 Janvier 2018 - 10:04 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 775 Imprimer
Le Directeur général du Port autonome de Dakar (Pad) est revenu sur sa décision de ne pas reconduire les contrats de plusieurs employés qui étaient arrivés à terme. Ababacar Sadikh Bèye justifie son changement de position selon pressafrik par la volonté politique du chef de l’Etat Macky Sall qui a décidé de faire 2018, une année sociale. Il a rassuré hier que tout «travailleur qui participe à la production et à l’amélioration de ce qu’on fait n’aura pas de problème. En toute rigueur, ces contrats seront renouvelés. Nous avons bien lu les directives du président de la République qui a décrété l’année 2018 comme une année sociale. Et dans ce cadre, tous les contrats qu’on voulait arrêter, nous avons décidé de les reconduire», a-t-il annoncé face à la presse. Toutefois, Ababacar Sadikh Bèye a tenu à préciser que la durée des contrats ne sera plus de 12 mois et les chefs de départements en détermineront les délais.

Aboubacar Sadikh Beye a déploré le manque d’organisation qui existe dans les lieux. D’après le site pressafrik, il a annoncé de fortes mesures pour désengorger le port et venir aide aux entreprises qui peinent à se trouver une place de stationnement. «Nous ne sommes pas satisfaits du fait que les transporteurs ont des problèmes. Tous les acteurs portuaires se trouvent dans des difficultés. C’est pour cela que nous avons invité toute l’expertise du pays pour nous aider à trouver une solution à la congestion », a-t-il dit lors d’un point presse tenu ce jeudi. La conséquence fâcheuse du manque d’espace à l’intérieur du port entraîne la perte de sommes d’argent colossaux des entreprises qui n’arrivent à stationner leurs bateaux. Le Directeur général n’écarte pas de faire le ménage pour parer à cette situation. «Chaque jour qu’un navire est en rade, c’est entre 10 000 et 15 000 dollars (soit 5 à 7,5 millions Fcfa). En un mois, certaines compagnies peuvent payer jusqu’à 1 million de dollars (environ 500 millions Fcfa). C’est costaud pour une entreprise. Le plan de circulation devrait être révisé. Il faudra réhabiliter le rail pour permettre que les conteneurs sortent par le rail. S’il y a lieu, les hangars seront détruits pour faire de l’espace pour le flux», a indiqué Aboubacar Sadikh Beye.

avec L'as 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Poufff - 13/01/2018 - 00h 08  
Les travailleurs du port sont presque tous de fatick, recrutés par l´ex directeur. Tous les contrats, même inutiles et injustes voir débiles, de même que ceux signés après son limogeage seront maintenus: clientélisme et népotisme obliges...
Xeme - 13/01/2018 - 08h 11  
La politique de Macky Sall a consisté à se payer des militants. Il a mis à la tête de toutes les sociétés des directeurs APR pour appliquer cette consigne d'offrir des postes en contre partie d'un militantisme du casé. Alors les sociétés nationales se sont retrouvées avec un pléthore de militants APRistes dont elles n'ont absolument pas besoin. Les recrutements se sont faits non pas sur la base des besoins de la société, mais pour gonfler les rangs de l'APR, en faisant une espèce de fidélisation du militant en lui assurant un salaire mensuel. Ces sociétés se retrouvent non seulement avec des travailleurs qui vident le service à chaque manifestation de l'APR, des gens qui perçoivent des salaires même s'ils ne travaillent pas, mais surtout, elles se retrouvent avec un gonflement de la masse salariale qui les rend contre performantes. Pire, elles frôlent, à chaque fin de mois, la cessation de payement. Six ans que ces sociétés supportent ce rythme. Maintenant cela devient impossible, à moins de vouloir fermer les sociétés. Malheureusement, pour Macky, cela devient insupportable au moment où il a besoin de satisfaire ces militants (avec l'argent du Sénégal) pour préparer 2019. Cela nous donne un directeur général qui voit bien, par des critères techniques irréfutables, que sa société ne peut plus supporter, mais qui est obligé de demander à ses directeurs fonctionnels de prendre leur responsabilité. parce que ces contractuels CDD (la durée est bien déterminée) peuvent faire chanter le pouvoir de Macky. Et ils n'ont pas manqué de le faire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Secret autour du Code pétrolier: La société civile dénonce...
Ça Me Dit Mag du 20 octobre 2018 avec Pape Alé Niang
Vidéo-Les lacrymogènes de la police mettent fin à la conférence de presse du collectif Auchan dégage
Enfant tué par le cortège du Président: les explications du père de la victime
Démantèlement d’un réseau de trafic de haschich à Dakar
«Auchan reste» engage la contre offensive
Caravane de Y en a marre
Gâté par Wade, choyé par Macky : Richard Attias rafle encore le marché de com' du TER
Présidentielle 2019 : Le PDS en discussions avec Sonko et Khalifa Sall
Espionnage : le plus grand centre d’écoutes des Français en Afrique de l’Ouest se trouve à Rufisque
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79057 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 77090 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55988 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47574 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46941 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017