Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Rechauffement du front social: La CNTS se fera entendre dés le mois de janvier
Publié le : Vendredi 22 Décembre 2017 - 20:59 - Source : leral - Commentaires : 4 - Consulté : 1128 Imprimer

La Cnts a fortement décrié ce vendredi la situation sociale des travailleurs sénégalais, la détérioration du travail. Selon lui, tout cela est favorisé par les abus du patronat et le non-respect des droits des travailleurs.

«Dans la plupart des entreprises, nous assistons à des licenciements abusifs et à la généralisation des contrats à durée déterminée ou des contrats journaliers, en violation flagrante des dispositions du Code du travail. La promotion de l’investissement national et étranger ne doit pas être à notre avis, synonyme de précaire ou de travail indécent », a déclaré Mody Guiro au cours d’une conférence de presse ce matin à Dakar. 

Pour le Secrétaire général de la Cnts, Mody Guiro, le monde du travail est dans la tourmente, favorisant une dégradation continue du pouvoir d’achat du travailleur. « Les travailleurs sont devenus des nouveaux pauvres du fait de l’inadaptation des grilles salariales au renchérissement du coût de la vie. La convention collective nationale interprofessionnelle datant de 1982, est devenue obsolète de même que la plupart des conventions de branche dans la fonction publique, les dernières augmentations de salaires datent de 2004. Le gouvernement refuse de façon systématique toute négociation », a-t-il ajouté. 
La Cnts engage une lutte au niveau national et exige du gouvernement et du patronat le respect effectif des droits des travailleurs. « L’augmentation conséquente, généralisée et hiérarchisée des salaires dans la fonction publique et dans le secteur privé, l’application de la convention interprofessionnelle, la revalorisation des barèmes de salaire dans les différentes conventions, le respect des accords conclus entre ‘Etat, le patronat et les organisations syndicales du secteur privé et du secteur public », a revendiqué M. Guiro. 
La Cnts a élaboré u plan d’action pour mener à bien ce combat. Une marche est prévue à Dakar le 23 janvier 2018 et ce, dans tous les départements du pays avec les unions régionales. 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Xeme - 22/12/2017 - 22h 05  
Et pourtant Macky disait avoir augmenté les salaires par la baisse des impôts sur le salaires. A la date d'application, les retraités qui ont osé pleuré que leurs pansions ont baissé, les travailleurs qui ont osé dire qu'ils n'ont constaté aucune hausse, ont été enterrés par 100 médias lancés contre eux. C'est ça le règne des légionnaires. J'ai lancé l'alerte dés 2012: "Votre ventre sera vide, mais on vous persuadera qu'il est plein, parce que des disciples de Merlin l'Enchanteur sont arrivés au pouvoir avec des médias à leur solde".
De dakar - 23/12/2017 - 07h 32  
Cette situation n'est pas nouvelle et tout ce qu'il dit sur la situation des travailleurs est vécu par ces derniers depuis plusieurs années .Espérons qu'ils ne se sont pas réveilles parce qu'ils veulent faire du chantage au pouvoir afin d'obtenir encore et encore des avantages personnels avant de rejeter encore les travailleurs d'avantages dans la gueule du Patronat
Ouvrier - 23/12/2017 - 18h 46  
Le chnatage reprend
Misti - 23/12/2017 - 21h 32  
Eywaye Ndeyssnn.Ou etait cette momie?Oh mon Dieu!Est ce que la corruption serait dans notre ADN.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Thierno Alassane SALL, un tiers pas du tout Thierno
Ousmane Sonko avertit.....
L’INDÉCENTE ENVELOPPE D’OMAR YOUM
Le discours de Sonko en question
Secret autour du Code pétrolier: La société civile dénonce...
A Touba, Sonko plaide pour une meilleure prise en charge de l'enseignement religieux
Réflexions : Air Sénégal SA: mort programmée ou maintien du monopole d' Air France sur le Dakar Roissy, avec maintien parallèle de Corsair sur le Dakar Orly.
Cheikh Bara Doli Mbacké : « Il n’existe pas de parité à l’Assemblée Nationale »
Un président de la république qui accorde sa haute protection à des délinquants financiers de haute voltige viole son serment constitutionnel.
L'électorat mouride, le casse-tête de Macky
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Secret autour du Code pétrolier: La société civile dénonce...
Ça Me Dit Mag du 20 octobre 2018 avec Pape Alé Niang
Vidéo-Les lacrymogènes de la police mettent fin à la conférence de presse du collectif Auchan dégage
Enfant tué par le cortège du Président: les explications du père de la victime
Démantèlement d’un réseau de trafic de haschich à Dakar
«Auchan reste» engage la contre offensive
Caravane de Y en a marre
Gâté par Wade, choyé par Macky : Richard Attias rafle encore le marché de com' du TER
Présidentielle 2019 : Le PDS en discussions avec Sonko et Khalifa Sall
Espionnage : le plus grand centre d’écoutes des Français en Afrique de l’Ouest se trouve à Rufisque
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79058 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 77090 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55988 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47574 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46941 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017