Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Marché de l'Université Amadou Makhtar Mbow : le scandale financier défloré dans une lettre sur la table de Seynabou Ndiaye Diakhaté
Publié le : Mercredi 12 Avril 2017 - 09:11 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 23 - Consulté : 6765 Imprimer
Au nom de la transparence, de l'équité, de l'optimisation de l'utilisation des deniers publics et de l'éthique, une lettre anonyme a été adressée à la présidente de l'OFNAC, Seynabou Ndiaye Diakhaté pour mener les enquêtes nécessaires sur la présomption d'une corruption et d'un scandale financier qui se déroulent au ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sous le couvert du directeur de l'ARMP, de la Primature et de la Présidence pour l'université de Dakar Amadou Makhtar Mbow.

Dans une lettre datée du 10 mars 2017 dont Dakarmatin détient une copie, le dénonciateur anonyme rappelle à la patronne de l'OFNAC que le rapport ARMP du cabinet BSC (Business System Consulting) de la gestion 2015 a relevé de nombreuses irrégularités de non-conformité aux dispositions du code des marchés, de scandale financier dans l'attribution et l'exécution du marché Université de Dakar Amadou Makhtar Mbow. En effet, le plaignant se désole du fait que le rapport n'a pas été publié par l'ARMP "pour dissimuler ce scandale". Il mentionne que "malgré les nombreuses irrégularités, le faux et usage de faux notoire, le Ministre des Finances a mis tout son poids pour soutenir ce marché comme en atteste leur courrier N°00315 MEFP/ DGF du 31 mars 2015". Et pour donner le déroulement des différentes étapes marquantes de la situation, l'auteur de la missive ^porte à la connaissance de la successeuse de Nafi Ngom Keïta que la marché a été attribué le 20 novembre 2014 ( soit 7 jours seulement après l'ouverture des plis) au groupement YILDIRIM HOLDING A.S (société turque), ETI-BETON, Touba Matériaux SARL pour un montant de 59 882 135 201 FCFA TTC suivant les conditions suivantes: taux d'intérêt maximum de 3%, délai de grâce minimum de 12 mois, durée minimale de remboursement de 4 ans.

Si la lettre adressée à Seynabou Diakhaté décrie un scandale, c'est parce que, mentionne-t-elle, beaucoup d'entre "les autres sociétés soi-disant invitées pour soumissionner dans la procédure d'appel d'offre restreint n'ont jamais reçu l'invitation". Ce qui explique le fait que le jour de l'ouverture des plis le 13 novembre 2014, seul le groupement YILDIRIM HOLDING A.S (société turque), ETI-BETON, Touba Matériaux SARL a répondu. Pire encore, lit-on dans la missive, "la tête de file YILDIRIM HOLDING A.S n'a jamais soumissionné à cet appel d'offre" et "tous les documents présentés à son nom sont faux et falsifiés". En plus de cela, ajoute-on, "ce groupement n'a jamais présenté de documents prouvant qu'il a obtenu le financement pour gagner ce marché, comme demandé dans le dossier d'appel d'offre et rappelé dans les courriers de la DCMP.

La lettre sur la table de la patronne de l'OFNAC mentionne aussi que ces documents faux et falsifiés sont connus du Ministère de l'Enseignement supérieur et du Ministère de l'Economie des Finances et du Plan, de la Présidence à travers son conseiller architecte et la Primature. C'est ce qui explique, à en croire la missive, les nombreux courriers échangés entre les deux ministères et la DCMP pour changer la tête de file YILDIRIM HOLDING A.S au profit de ETI-BETON. Ce qu'elle qualifie comme étant contraire aux dossiers d'appel car le groupement a été évalué capable techniquement et financièrement sur les bases des capacités du chef de file. Et par conséquent, en changeant le chef de file, le groupement n'est plus qualifié pour être attributaire du marché.

Pour ce qui est des courriers échangés entre la DCMP et le Ministère de l'Enseignement supérieur, ils sont bien listés dans la lettre, mais ne portent essentiellement que sur la transmission des documents, le changement de tête de file et l'immatriculation du marché sans la convention de financement. Toujours dans le lot des irrégularités sur le respect du code des marchés publics et contre le droit commun, la lettre adressée à Mme Diakhaté relate les raisons de non-conformité qui justifient les scandales financiers et de corruption entachés dans ce marché.

"La société ETI-BETON, comme nouveau chef de file doit exécuter le contrat technique signé entre le ministère de l'Enseignement supérieur et le groupement qui est attributaire du marché. Dans la nouvelle configuration du groupement (après la confirmation de la non présence de YILDIRIM HOLDING A.S dans le groupement), on retrouve mystérieusement une société de Adama Bictogo (ce dernier a déjà reçu 12 milliards d'indemnisation que beaucoup de Sénégalais considèrent comme scandaleux). La société de Adama Bictogo devrait amener une société qui présente les mêmes capacités techniques et financières que le premier chef de file à savoir YILDIRIM HOLDING A.S", lit-on également dans la lettre dans laquelle il est précisé qu'après une dénonciation anonyme en date du 5 Août adressée au Directeur général de ARMP, "le ministère des Finances qui a obtenu une copie de notre dénonciation a changé les profils des entreprises. Il a amené avec son secrétaire général, le groupement MONOFASICA/ Touba MATERIAUX/ MARYLIS pour signer la convention de financement avec un taux de financement de 6% pour un taux maximum fixé dans les termes de référence de 3%".

L'auteur de la lettre indique que ce nouveau groupement, qui n'a pas participé à l'appel d'offre, n'a pas signé le contrat technique, mais reçoit illégalement un chèque signé par le DMCEES, pour une avance de démarrage de 4 milliards FCFA dont il n'a pas droit car la convention de financement (pas de couverture budgétaire) n'était pas signée.
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (23)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Idzo - 12/04/2017 - 09h 04  
sincerement nous avons marre de ces gouvernants qu on attend chaque jour voler le peu que ns avons mais vous n etes pas serieux du tout; maintenant je parle au peuple senegalais de se reveiller degageons tous ces politiciens et faisons le bon choix c est possible il suffut juste de bien les ecouter et de les regarder
Le peuple - 12/04/2017 - 10h 48  
le bon choix c'est macky sall mais j'accepte le fait que il y'a des maillons faibles ds le gouvernement de macky dont amadou ba ce ministre qui ne travail que pour son propre compte et qui dé crédibilise la bonne marche du pse c'est un délinquant financier qui collabore avec l'opposition
Pape - 12/04/2017 - 12h 31  
A chaque jour...suffit son affaire. JUSQU'A QUAND?
Le peuple - 12/04/2017 - 12h 45  
vraiment c'est aberrant comment se fait que la majeur partie des problème de corruption et de détournement viennent du ministère du plan et de l'économie sans pour autant que le ministre amadou ba qui pilote ce ministère souverain ne vienne nous édifiez sur certains points chauds des rapports de l'ofnac destinés au ministère sus-cité le président de la république doit prendre ses responsabilité vis a vis de ses présumés délinquants financiers monsieur amadou ba ne peut pas être blanc comme neige il est fréquemment cité dans ce genre de manœuvre d'étage supérieur depuis l'ére wade
RAWAANE - 12/04/2017 - 12h 52  
BICTOGO ET AMADOU BA C'EST QUOI CET ACCOMPAGNEMENT CONTRE-NATURE ?. L ÉTAT ÉTAIT CONDAMNÉE A PAYER A BICTOGO DES MILLIARDS SUR UN MARCHE APRÈS UN DÉSACCORD ET C EST QUI QUI DOIT DÉCAISSER AMADOU BA ET AUJOURD'HUI REVOILÀ LE MÊME COUPLE ET APRÈS CE SERA REBELOTE
Citoyen - 12/04/2017 - 12h 52  
effectivement le peuple vs avez parfaitement raison et je précise que c'est le ministre du plan et de l'économie et des finances qui fait partis des point focaux de wade est membre du pds dont il est le principal bailleur c'est selon ces habitudes il le faisait du temps de wade quand il était le directeur du trésor,il convoyait nuitamment l'argent du contribuable sénégalais au palais dans des voitures banalisées
HIC HIC - 12/04/2017 - 12h 56  
LE MINISTÈRE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DE AMADOU BA DÉSHONORE A MON HUMBLE AVIS LE GOUVERNEMENT CAR MÊLÉE A DES SCANDALES FINANCIERS VRAI OU FAUX ? ÇA COMMENCE A ÊTRE NOMBREUX ET EMBËTANT VRAIMENT .
DORO MONI - 12/04/2017 - 13h 07  
LES ENNEMIS DE L'AFRIQUE CE SONT DES AFRICAINS LES ENNEMIS DU SÉNÉGAL CE SONT DES SÉNÉGALAIS LES PLUS PLUS GRANDS DÉLINQUANTS SONT EN COSTUME -CRAVATE ET ROULE DANS DES VOITURES DE LUXE ET SOUVENT SONT DES MINISTRES ET DES HOMMES D AFFAIRES .LE MINISTRE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN MONSIEUR AMADOU BA NE M'INSPIRE PLUS CONFIANCE . DU TOUT !
Le peuple - 12/04/2017 - 13h 08  
si aujourd'hui le pse tarde a éclore c'est du aux retards fréquent des problèmes de déblocage du budget il est du ressort de amadou d'édifier les sénégalais sur certains sujets d'actualité au lieu de nous donnés a plein des chiffres et pourcentage présente nous un rapport détaillé des offres de cession. quand l'ofnac dit que les autres sociétés soi-disant invitées pour soumissionner dans la procédure d'appel d'offre restreint n'ont jamais reçu l'invitation c'est que le ministre lui même est mouillé jusqu'au cou je dirais tremper et qu'il a agit malhonnêtement sur le dos de son excellence monsieur le président de la république et ne lui pas rendu l'ascenseur c'est un traitre
BIG DEAL - 12/04/2017 - 13h 17  
J AI COMME L IMPRESSION QUE CE BICTOGO CONSIDÈRE NOTRE CHER SÉNÉGAL COMME SA POULE AUX ŒUFS D OR ET IL EST FORT PROBABLE QU IL EST AIDÉ EN CELA PAR DES GOUVERNANTS CUPIDES . UN MINISTÈRE TOUT ENTIER NE DOIT NULLEMENT ÊTRE MÊLÉ NI DE PRÈS NI DE LOIN A DES SCANDALES FINANCIERS
LATSABETCHA - 12/04/2017 - 13h 28  
Mais puisque (Le lion s'est réveillé) en tous cas avec Khalifa Sall. pourquoi ne donnera-t-il un bon coup de patte dans la fourmilière pour sécuriser nos maigres ressources. Les milliardaires de Benno-Apr sont moins visibles mais plus cupides que ceux de Wade.
Plus Jamais - 12/04/2017 - 13h 28  
ARRÊTEZ CE PILLAGE . AMADOU BA REVOYEZ VOTRE FONCTIONNEMENT LE PEUPLE EST FATIGUÉ
Yax Bu Rey - 12/04/2017 - 15h 14  
zéro vergognezéro patriotismezéro humanitéon ne sait plus sur quel saint se vouer!!!!!les régimes se suivent et se ressemblent
Ass - 12/04/2017 - 15h 47  
La majeure partie des commentateurs est complice,vous vous acharnez sur Amadou Ba et autres qui est le patron d'Amadou Ba n'est-ce pas le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SON ALTESSE...(excusez-moi) SON EXCELLENCE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE? Vous n'ignorez pas qu'en Afrique,au Senegal en particulier,c'est bien le president qui dècide TOUT.vous voulez l'extraire sournoisement de tout celà,mais les senegalais heureusement mettent tout sur le dos du president.
Minerve - 12/04/2017 - 15h 50  
Ce site n'est vraiment pas sérieux,quand vous décidez de révéler un scandale aussi énorme,il faut trouver des arguments plus solides avec des preuves à l'appui.
A ASS CHOPIN - 12/04/2017 - 17h 35  
ON NE COMPREND E PAS CE QUE VOUS VOULEZ CAR TANTÔT VOUS VOUS INDIGNEZ DU FAIT QU IMPUTE LA FAUTE AU MINISTRE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN AMADOU BA TANTÔT VOUS VOUS INDIGNEZ DU FAIT QU ON METTE TOUT SUR LE DOS DU PRÉSIDENT . QUI EST LE VÉRITABLE FAUTIF SELON VOUS CAR IL FAUT UN COUPABLE C EST INDÉNIABLE?
Deugue - 12/04/2017 - 18h 28  
macky sall est le plus mauvais choix ,lui ces voleurs en costume.nous en avons marre de ces scandales qui deviennent fréquent.il faut donner aux opposants une majorité aux législatives et tirer toutes ces affaires au claire.
Maïmoune - 12/04/2017 - 19h 20  
Que disent les membres de l'OFNAC dans cette affaire ? Madame Seynabou N'diaye Diakhaté, à elle seule peut-elle empêcher que les dossiers qui sont transmis à ses services dorment dans les tiroirs pendant des mois, voire des années ? Et, si l'ARMP était dissoute pour être remplacée par un autre organisme, que deviendraient les dossier sur la table de monsieur Saër Niang ?
Ngor sarr - 13/04/2017 - 01h 28  
Que sont devenus les huit (8) milliards encaisses de la societe handling AHS par le minisyre des finance? Declate Amadou BA devant les deputes
FAL FALLAT OU FAL FOLLI - 13/04/2017 - 10h 19  
A VOS CARTES D'ELECTEURS POUR LE FOLLI ET LA REDDITION DES COMPTES
Carbo - 13/04/2017 - 15h 08  
C VRAIMENT NUL OU EST L'IGE;hahhhaa prompt pour les opposants lol
Bbb - 13/04/2017 - 22h 22  
l architecte conseil du president est l un des plus corrompu du senegal. le centre abdou diouf , avec des préfabriqués importés de Turquie sans droit de douane, qui ne devait meme pas coute 20 milliards et qui finalement nous ai revenu a 60 milliards.pourtant le meme architecte, abdoulaye emile diouf, a bien managé le siege de la sonatel, sur la v.d.n, qui n a couté que 15 milliards. pourtant ce batiment a plus de valeur que le centre abdou diouf
Bour - 15/04/2017 - 13h 07  
c bizare on dirait un site de Sonko
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Affaires Bictogo, Petro-Tim, BDK Aliou Sall, Ndèye Katy Fall...: l'OFNAC, le cimetière des désillusions ou absolution de délinquants
Scandale de la SAR : 15 millions de dollars mis en cause
France-Tri frauduleux des cartes d'électeurs: un Consul pris en flagrant délit par l'opposition
Une nouvelle structure pour l'assistance à l'AIBD: AHS et SHS hors piste, leurs personnels inquiets
Fusion des deux systèmes d'information de la Caisse de Sécurité sociale et de l'IPRES : Un scandale de 6 milliards !
Le Dg du Coud encore pris en flagrant délit : Cheikh Oumar Hann épinglé par l'Armp
Absence de contrôle, léthargie, fausses déclarations sur les réalisations : la mauvaise note de la Direction des Constructions Scolaires
Attribution des licences MVNO Les bizarreries d’une attribution intrigante
« Carnage » de la corniche : Plaintes auprès de l’OFNAC et procédures sur le plan international agitées
Attribution de la quatrième licence de téléphonie : Très en colère contre le Dg de l’ARTP, Macky arrête la procédure….
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 63859 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 56136 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 45560 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 40667 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 38269 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 21 août 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 21 Août 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 Août 2017
AUTRES AUDIOS ...
Audio-Idy pilonne le manque d’unité de l’opposition
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaires Bictogo, Petro-Tim, BDK Aliou Sall, Ndèye Katy Fall...: l'OFNAC, le ci ...
14/08/2017 - 16:12
Scandale de la SAR : 15 millions de dollars mis en cause
14/08/2017 - 11:15
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Il y a 2 mois, Aminata Lô Dieng comparait Macky à Djimbory, aujourd’hui, ell ...
22/07/2017 - 10:07
Audio-Quand Macky Sall dénonçait la rétention des cartes et les achats de con ...
19/07/2017 - 09:50
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Le Sénégal en liberté provisoire
L'OEIL DU CITOYEN
L’appel du démon de midi !
WAX DEUG
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 Août 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Un peu plus de décence, M. Amadou BA
22/08/2017 - 15:33
Assaane Diouf n'est véritablement pas un héro, mais ceux qui l'ont combattu ne ...
22/08/2017 - 08:33
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Bamba Fall - 16 Aout 2017
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017