Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SPORT
 
 
À la fin, c'est le Sénégal qui perd
Publié le : Samedi 20 Juillet 2019 - 14:26 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 38 Imprimer

Souvent favori mais jamais titré, le Sénégal de Sadio Mané a prolongé sa longue série de déceptions à la CAN, en chutant face à l'Algérie (1-0), vendredi au Caire, lors d'une finale qu'il a dominée.Mais son futur reste dégagé. 

Cruels détails

Durant tout le tournoi, les Lions de la Teranga ont donné tort à ceux qui moquaient leur fébrilité mentale qui les avait fait tressaillir dans les moments chauds lors des précédentes éditions.Ils ont encore été costauds face aux Fennecs pour se remobiliser après le but encaissé dès la 2e minute. 

Mais cette fois-ci, malgré plusieurs occasions, le sort ne leur a pas souri: tibia de Salif Sané qui dévie la frappe de Baghdad Bounedjah pour l'ouverture du score, penalty accordé puis refusé après consultation de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR)... 

"On ne démérite pas.On méritait d'égaliser", a assuré le sélectionneur Aliou Cissé, pour qui le résultat s'est joué sur des "détails".

Qu'a-t-il manqué aux Lions?Certainement leur roc en défense Kalidou Koulibaly, suspendu pour la finale.Mais aussi de la présence en attaque, où Mané a semblé parfois trop seul, peu aidé par Mbaye Niang, transparent.Et peut-être leur gardien titulaire Edouard Mendy, blessé à un doigt durant la compétition.

Aliou Cissé, revanche manquée

Capitaine de la sélection finaliste malheureuse en 2002, Cissé rêvait de prendre sa revanche, une fois passé sur le banc.Pour lui aussi, le sort est cruel.

"On n'a connu que des désillusions, que des déceptions.Aller en finale, ce n'est pas une fin en soi", a-t-il reconnu.

Mais le coach aux dreadlocks, l'une des personnalités de cette CAN égyptienne, incarne aussi le futur prometteur des Lions.Son bilan - première Coupe du monde en 16 ans, première finale de la CAN en 17 ans - plaide pour lui.

Sous contrat jusqu'en 2022, l'ancien joueur du Paris SG a balayé vendredi une question sur son avenir: "Mon cas n'est pas important.Ce qui est important, c'est le travail que je fais avec les garçons, le fait que la Fédération ait confiance en moi."

Mission régularité

Première nation africaine au classement Fifa, le Sénégal garde des arguments pour rester à sa place dans les prochaines années: un coach sous contrat, et des cadres en pleine force de l'âge, comme Mané (27 ans), Idrissa Gueye (29 ans) et Koulibaly (28 ans).

"Ce qui nous manque, c'est d'être régulier.Il nous manque l'expérience de ces grands rendez-vous, on demande à y être plus souvent pour gagner cette CAN.On s'y approche.L'équipe est en progression sur ces cinq dernières années", a estimé Cissé.

Sur le plan continental, la mission CAN-2021 au Cameroun commencera par sortir d'une poule de qualifications face au Congo, la Guinée-Bissau, et l'Eswatini.Pour démarrer un nouveau cycle, enfin victorieux ?


Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES ARTICLES
À la fin, c'est le Sénégal qui perd
Finale Can 2019: Le message d’Ousmane Sonko aux Lions après la défaite
Un jeune de 30 ans meurt après la défaite du Sénégal
Abdou Diouf : «Tanor n’a jamais trahi un secret d’État»
Abdou Diouf et sa femme chez Tanor Dieng
Guy Marius Sagna à «Aar li nu bokk»
Finale Sénégal-Algérie : Le palais présidentiel a été bunkerisé
CAN 2019 : le message d’encouragement de Madické Niang aux Lions
Les encouragements de Khalilou Fadiga
Boun Dionne est sorti de l‘hôpital
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 118457 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 87618 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 63804 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 54264 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 53594 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 juillet 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Quand Serigne Mbaye Thiam vogue dans les mêmes eaux que Mansour Faye
04/07/2019 - 06:49
Ousmane Sonko accuse Abdoulaye Daouda Diallo "Vous avez fait une magouille de 10 ...
30/06/2019 - 23:07
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Moi, superstitieux
L'OEIL DU CITOYEN
De Saneex à Sanaxadi !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 juillet 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Restons concentrés…
15/07/2019 - 14:50
Merci tunisiens !
15/07/2019 - 08:06
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017