Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Libération du Dr Babacar Diop et Cie : le Saes menace d’arrêter systématiquement l’enseignement supérieur au Sénégal
Publié le : Lundi 9 Décembre 2019 - 17:52 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 640 Imprimer

Après le mot d’ordre de grève décrété par le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/Enseignement supérieur et recherche (Sudes/Esr) et le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes), les enseignants se sont réunis devant le département de philosophie où officie le professeur Babacar Diop, pour marquer leur stupeur et leur colère suite à son arrestation.

Ils exigent la libération immédiate et sans condition du professeur Babacar Diop et ses co-détenues. Dans le cas contraire, ces enseignants n’hésitent pas de brandir d’autres moyens. C’est-à-dire un arrêt systématique de l’enseignement supérieur au Sénégal. 

  
« Nous avons décidé de marquer notre stupeur et notre colère devant le département de philosophie où officie régulièrement le professeur Babacar Diop qui a été pris par arrêté et mis en prison comme un malfrat. Ce que nous ne comprenons pas. Ce qui fait que nous sommes affecté en tant que universitaire dans nos statuts d’enseignant-chercheurs qui bénéficient d’une certaine façon, d’une certaine autonomie en terme de nos opinions », a indiqué Malick Diagne chef de département philosophie de l’Université cheikh Anta Diop de Dakar. 
  
Pour lui, le combat que menait le professeur Babacar Diop, ce n’est pas un combat à départir de façon exclusive de leur statut d’enseignant et d’universitaire. « L’université et ses universitaires ont toujours étaient aux avant-garde des combats progressistes. Y a pas moins de trois (3) ans, on nous disait que la Sénélec est une société prospère qui vendait même de l’électricité à l’étranger. Aujourd’hui, on nous dit qu’il est déficitaire de plusieurs centaines de milliards, et qu’on doit répertorier sur le dos du citoyen lambda sans aucune explication. Ça, aucun universitaire ne peut le comprendre, ne peut l’accepter », condamne M. Diagne. 
  
Mieux martèle l’enseignant : « Si ces gens ne sont pas libérés, nous continuons avec nos moyens. C’est-à-dire un arrêt systématique de l’enseignement supérieur au Sénégal. Ce qui se passe, nous le voyons comme de la provocation. Nous sommes prêts à mener ce combat pour qu’on libère notre collègue. Nous sommes également prêts à mener ce combat pour qu’on nous éclaire sur cette affaire de hausse du pris de l’électricité ». 
  
Abondant dans le même sens, Abdoulaye Ndoye du secrétaire général du CUSEMS, soutient que dans un pays lorsqu’on arrête un universitaire, on le met en prison, on laisse des faussaires circuler librement, des trafiquants de drogue circuler librement, le pays est en danger. Le syndicaliste, « ce qui s’est passé, c’est une atteinte à la constitution. Marcher pacifiquement, s’exprimer librement sont des droit fondamentaux qui doivent être respecté. La responsabilité incombe entièrement au gouvernement de Macky Sall ».  

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Amadou - 09/12/2019 - 18h 46  
Enfin...
Rassemblement - 09/12/2019 - 21h 02  
Au moins macky dormeur a réussi à fédérer toutes les forces sociales...le réveil sera dur lion dormeur.
Massara - 09/12/2019 - 21h 57  
IL FAUT DES MANIFESTATIONS CONCERTÉES QUI REGROUPENT TOUTE LA SOCIÉTÉ CIVILE, TOUS LES SYNDICATS, LES ETUDIANTS, LES PARTIS DE L'OPPOSITION,.... POUR FAIRE BOUGER LES LIGNES...C'EST A CAUSE DE LA DIVISION DES MÉCONTENTS QUE PROVOQUE LE PRÉSIDENT, ESSENTIELLEMENT PAR LA CORRUPTION, QUE LES MALHEURS CONTINUENT...QUE TOUT LE MONDE SORTE POUR MERCREDI...
Lemzo - 10/12/2019 - 00h 15  
Je le répète encore : si ces enseignants du supérieur désertent les salles de classe pour soutenir leur collègue qui est totalement fautif et irresponsable, l'État doit leur couper immédiatement les salaires ! Tout pays normal dans le monde prendrait cette mesure juste car c'est un refus de travailler, de la paresse et de l'anticipation des fêtes de Noël ! Mais pire, ces enseignants vont faire grève dans le public mais vont enseigner dans le privé, c'est toujours ce qu'ils font et c'est pas sérieux. L'État doit être très ferme cette fois, a la moindre grève : couper immédiatement les salaires....
Göorgijóop - 10/12/2019 - 01h 08  
Les badolo à l'instar de macky avec ses decrets de limosage ( Sonko, l'avocat de l'état qui a parlé de la non possibilité d'un troisième mandat pour macky, moustpha Diakhaté....) ignorent que ceux qui luttent pour des valeurs et principes n'ont cure des conséquences pécunières et avantages qui seulent interessent les badolo.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES ARTICLES
Libération du Dr Babacar Diop et Cie : le Saes menace d’arrêter systématiquement l’enseignement supérieur au Sénégal
Moustapha Diakhaté, Cissé Lô, ABC… : L'Apr, la République des frondeurs
Malick Diallo Biaye, codétenu de Guy Marius, évacué au pavillon spécial
Les étudiants réclament la libération leurs camarades arrêtés
Les travailleurs de la SDE suspendent leur mot d'ordre de grève
Ousmane Sonko dément toute rivalité ou antagonisme avec Idrissa Seck
7e jour de grève de la faim : un des avocats de Guy Marius Sagna et compagnie dit craindre le pire
La cause du peuple
Budget 2020 : Mansour Faye s’empare de la part du lion
Assemblée nationale : Farba Ngom perturbe le temps de parole de Cissé Lô
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 136312 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 93510 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 69223 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59045 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 58502 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Au secours, sociologues !
CONTRIBUTIONS
LETTREA GUY MARIUS SAGNA, DR BABACAR DIOP ET LES AUTRES…
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 04 décembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le contrat Akilee, un scandale qui secoue la Senelec
05/12/2019 - 12:55
Ministère de l’hydraulique: Un demi-milliard Fcfa envolés
05/12/2019 - 11:48
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Lettre ouverte au président Macky Sall
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 04 décembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
LETTREA GUY MARIUS SAGNA, DR BABACAR DIOP ET LES AUTRES…
09/12/2019 - 11:15
Le Sénégal de Senghor à Macky Sall : 60 ans d’ajustement structurel, d’in ...
09/12/2019 - 08:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Grand reportage sur l'exploitation du Zircon à Niafrang
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017